Initiative sur les immeubles résilients aux changements climatiques
et les infrastructures publiques de base

Le climat du Canada change par rapport aux données historiques; ces changements correspondent à une augmentation mondiale de la température au cours du dernier siècle. Les changements climatiques touchent de nombreux aspects de la vie quotidienne. La construction des bâtiments et des infrastructures publiques du Canada (comme les ponts, les routes, les réseaux d'aqueduc et d'égout, le transport de l'énergie, le transport en commun) se fonde sur des codes et des normes qui ont été élaborés en grande partie à partir de données historiques. Dans bien des cas, cela s'est traduit par des infrastructures qui n'ont pas été conçues pour faire face aux phénomènes météorologiques extrêmes que nous observons actuellement, sans parler des impacts à venir des changements climatiques. Le risque de défectuosités des bâtiments et des infrastructures augmente, tout comme les menaces liées au bien-être des Canadiens. Cette situation nous oblige à nous adapter et à développer une résilience aux changements climatiques.

Nous devons ainsi nous assurer que nos infrastructures et nos collectivités sont mieux préparées contre les risques d'inondation, de sécheresse et de feux de forêt, notamment dans les communautés vulnérables comme les collectivités autochtones, nordiques, côtières et isolées. La prise en compte des changements climatiques et des événements extrêmes dans les investissements à long terme visant les infrastructures, compris les projets de rénovation et de modernisation, ainsi que l'investissement dans des solutions d'adaptation traditionnelles et naturelles, peuvent aider les collectivités à renforcer leur résilience, à réduire les risques de catastrophe et à économiser des coûts à long terme.

Au sujet de l'Initiative sur les immeubles résilients aux changements climatiques et les infrastructures publiques de base

Grâce à une aide financière de 42,5 millions de dollars d'Infrastructure Canada venant appuyer le Cadre pancanadien sur la croissance propre et les changements climatiques, le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) entreprend des travaux novateurs pour intégrer la résilience climatique dans la conception, les guides et les codes des bâtiments et des infrastructures.

Le CNRC est particulièrement bien placé pour entreprendre ce projet d'avenir. En effet, tirant parti de ses capacités et de ses installations de recherche reconnues à l'échelle internationale, le CNRC possède une expertise en infrastructure et en science du bâtiment. Sur place, les agents du CNRC peuvent mettre à l'essai et surveiller une vaste gamme de systèmes d'infrastructure, y compris les systèmes de traitement des eaux usées, la résilience des façades et des toits des bâtiments, la conception des ponts, le génie océanique, côtier et fluvial et la recherche en matière de lutte contre les incendies.

Cette initiative vise à renforcer la capacité de l'industrie canadienne de la construction de s'adapter aux pressions croissantes exercées par les changements climatiques sur les infrastructures bâties. Elle stimule l'innovation et fournit aux partenaires les connaissances et les outils scientifiques dont ils ont besoin pour prendre des décisions éclairées sur la façon de concevoir, d'exploiter et d'entretenir leurs infrastructures. Cela appuie l'engagement d'Infrastructure Canada à l'égard des programmes axés sur les résultats. Les travaux entrepris par le CNRC contribueront à l'établissement d'infrastructures qui permettront aux collectivités canadiennes de mieux se protéger des effets des changements climatiques et des conditions météorologiques extrêmes.

Projets

Le plan de travail du CNRC comprend des projets divisés par impact climatique et par type de biens ou de systèmes.

Données climatiques et charges

En collaboration avec des partenaires comme Environnement et Changement climatique Canada, le Pacific Climate Impacts Consortium et RWDI, des travaux sont en cours pour :

  • Mettre à jour les données historiques désuètes sur la conception climatique dans le Code national du bâtiment (CNB) du Canada et dans le Code canadien sur le calcul des ponts routiers de la CSA.
  • Produire des données de conception associées aux changements climatiques attendus (par des changements de valeurs ou l'introduction de facteurs de changement) pour une gamme de futurs paramètres climatiques canadiens couvrant plus de 650 endroits au Canada.
  • Élaborer des approches qui tiennent compte des charges climatiques dynamiques et de leurs combinaisons dans la conception des bâtiments et de l'infrastructure, afin d'orienter la création de nouvelles dispositions pour le CNB et le Code canadien sur le calcul des ponts routiers.

Inondations

  • Élaborer des exigences nationales pour la conception de bâtiments résistants aux inondations et proposer des dispositions en vue de leur mise en œuvre éventuelle dans les prochaines éditions du Code national du bâtiment.
  • Élaborer des lignes directrices pour l'évaluation des risques d'inondation côtière et l'évaluation des risques pour les bâtiments et les infrastructures au Canada.

Incendies en milieu périurbain

  • Élaborer un guide national de conception d'interfaces pour les milieux périurbains conforme aux codes contenant de l'information pour réduire l'impact des feux de forêt sur les bâtiments. Mettre à jour les méthodes d'essai des matériaux et des configurations qui tiennent compte des exigences des milieux périurbains.

Bâtiments

  • Élaborer de nouvelles données de conception climatique qui tiennent compte des impacts des changements climatiques et accroître notre compréhension des charges prévues sur les bâtiments causées par la pluie, le vent et la neige en raison des changements climatiques et des phénomènes météorologiques extrêmes. Cette recherche appuie directement l'élaboration de codes, de lignes directrices et de normes du bâtiment.
  • Analyser les matériaux et les systèmes de construction pour s'assurer de leur durabilité et de leur performance dans un climat changeant.
  • Élaborer des lignes directrices sur la protection de la santé et de la sécurité pour tenir compte des effets de la surchauffe dans les bâtiments pendant les épisodes de chaleur extrême.
  • Élaborer de nouvelles sections pour le Devis directeur national afin de permettre la pré-évaluation de la résilience des bâtiments, l'identification des améliorations d'adaptation prioritaires et la mise en service après la mise en œuvre des mesures d'adaptation.  

Ponts

  • Mettre à jour le Code canadien sur le calcul des ponts routiers pour tenir compte des charges prévues attribuables aux changements climatiques et aux phénomènes météorologiques extrêmes.
  • Préparer des dispositions de modification à mettre en œuvre dans le Code canadien sur le calcul des ponts routiers de 2024, ainsi que des dispositions limitées à mettre en œuvre dans le Code de 2019.
  • Mener des recherches pour comprendre l'impact des changements climatiques et des phénomènes météorologiques extrêmes sur la conception, le rendement du cycle de vie et la remise en état des ponts — y compris l'impact des changements climatiques sur la durabilité des matériaux, la corrosion, la fatigue, les charges d'eau et l'affouillement.

Eau/eaux usées

  • Élaborer des lignes directrices pour adapter les réseaux de traitement des eaux pluviales existants aux changements climatiques, pour prévenir les inondations dans les zones urbaines et pour prévenir le rejet des eaux de crue non traitées.

Routes

  • Élaborer des lignes directrices pour adapter les routes existantes aux changements climatiques, afin de favoriser la prise de décisions rentables en matière d'entretien et de réhabilitation.
  • Effectuer un essai sur le terrain d'une chaussée en béton perméable, actuellement en cours d'élaboration par le CRNC, afin de réduire les charges transportées par le ruissellement des eaux pluviales.

Transports en commun

  • Élaborer des lignes directrices pour l'amélioration de la conception des voies et des protocoles de surveillance de la résilience aux effets des conditions météorologiques, y compris aux cycles de gel-dégel et à la chaleur extrême.
  • Élaborer des lignes directrices pour la surveillance à long terme des tunnels de transport en commun, des assemblages d'équipement électrique et des infrastructures de transport en commun autres que les voies afin d'accroître la résilience de ceux-ci aux conditions météorologiques extrêmes.

Guide technique sur l'adaptation des logements pour les Premières nations

  • Fournir des fonds pour entreprendre l'étape de la définition de la portée du projet du Guide technique pour les logements des Premières Nations. On prévoit que le guide qui en résultera intégrera les connaissances acquises dans le cadre de l'initiative de l'IRCCIPB pour améliorer la résilience aux changements climatiques et aux événements extrêmes dans les collectivités éloignées.

Élaboration de codes et de guides

En plus des travaux à l'appui des dispositions des codes et des lignes directrices décrites ci-dessus, l'Initiative a permis de mettre sur pied un comité de surveillance composé de ministères fédéraux; ce comité a pour mandat de s'assurer que les résultats sont pertinents et complètent les efforts connexes. Les membres du comité discutent des résultats émergents, offrent une orientation et établissent des liens avec les priorités des ministères fédéraux liées à l'Initiative et aux travaux des comités techniques des projets.

Lorsque cela est possible, les responsables de l'Initiative font appel aux comités et aux structures de gouvernance existants pour obtenir les résultats escomptés. Des comités techniques ont été créés pour orienter la recherche et l'élaboration de lignes directrices dans les domaines suivants : données climatiques et charges; bâtiments résistants aux inondations; évaluation des risques d'inondation côtière; conception de l'interface en milieu périurbain; et systèmes de toiture et matériaux de construction.

Engagement et influence à l'échelle internationale

Le CNRC en est à la troisième année de cette initiative quinquennale. Voici certaines des réalisations de l'organisation jusqu'à maintenant :

  • Une analyse des lacunes dans l'orientation concernant les bâtiments, les ponts et les routes, les systèmes de traitement des eaux usées et des eaux pluviales, et le transport en commun en 2016-2017 pour déterminer la portée du projet.
  • Rédaction de quatre nouvelles normes de l'Association canadienne de normalisation (CSA) terminée : protection des sous-sols contre les inondations (Z800-18), conception et construction de systèmes de biorétention (CAN/CSA-W200 et W201) et stations de traitement des eaux usées (S900).
  • En collaboration avec Centre Intact et le Conseil canadien des normes (CCN), des lignes directrices sur la résilience des collectivités existantes aux inondations ont été publiées et serviront de base à l'élaboration d'une future norme.
  • Les lignes directrices de la norme CSA S478 sur la durabilité des bâtiments ont été réécrites en tant que norme pour permettre la réglementation. L'examen public est terminé et la norme sera finalisée au début de 2019.
  • Élaboration de 102 sections sur les spécifications de rendement pour le Devis directeur national de la construction au Canada;
  • Élaboration et mise en œuvre des dispositions sur la durabilité et la résilience dans l'édition 2019 du Code canadien sur le calcul des ponts routiers (CSA-S6), l'élaboration des dispositions complètes est en cours pour le Code canadien sur le calcul des ponts routiers de 2024;
  • Université de Waterloo : prototypage d'une fondation flottante et surveillance de son rendement en hiver
  • Tenue de sept ateliers pancanadiens afin d'élaborer une voie à suivre pour l'adaptation au climat du Code canadien de l'électricité. Les résultats des ateliers sont maintenant publiés , et les travaux subséquents ont donné lieu à 50 propositions de modifications au Code canadien de l'électricité et aux normes connexes.

Collaborations

  • Infrastructure Canada (INFC)
  • Environnement et Changement climatique Canada (ECCC)
  • Santé Canada (SC)
  • Via Rail
  • Association canadienne du transport urbain (ACTU)
  • Université de Waterloo
  • Université d'Ottawa
  • Université Ryerson
  • Université de Toronto
  • Conseil canadien des normes
  • Groupe CSA
  • Normes ULC
  • Ministère des Transports de l'Ontario
  • Commission géologique des T.N.-O.
  • Ministère des Transports et de l'Infrastructure du Nouveau-Brunswick
  • Gouvernement du Nunavut
  • Ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l'Ontario, Bâtiments de grande hauteur résistants au climat
Date de modification :