Région de Waterloo (Ontario)

Final Proposal title

Résumé

« Les vieux problèmes ont besoin de nouvelles solutions, et c'est pourquoi il est si important d'écouter et de co-créer avec les jeunes. »

– Meena Waseem, 17 ans, SWR Youth Advisory Committee

« Nos partenaires, nos résidents, nos enfants et nos jeunes sont prêts à faire de la région de Waterloo LA meilleure communauté au Canada pour les enfants. »

– Vidéo du finaliste

Énoncé de défi

Nous deviendrons la collectivité de référence au Canada pour le bien-être des enfants et des jeunes en utilisant l'intervention précoce, l'engagement des jeunes et un cadre communautaire relié pour créer des programmes adaptatifs, axés sur les données et des technologies d'apprentissage évolutives qui améliorent le développement des jeunes enfants, la santé mentale et les taux d'obtention du diplôme d'études secondaires.

Résumé

Nous avons choisi la santé des enfants et des jeunes pour notre Défi des villes intelligentes. En nous fondant sur les données et les consultations communautaires, nous avons identifié six domaines prioritaires qui seront abordés dans le cadre de notre initiative des villes intelligentes : le développement de la petite enfance, la santé mentale, l'intimidation, les taux d'alphabétisation, les taux d'achèvement d'études secondaires et le sentiment d'appartenance des jeunes. En collaboration avec nos jeunes et nos partenaires communautaires locaux des secteurs privé, sans but lucratif, éducatif et gouvernemental, nous créerons des espaces communautaires connectés, des plateformes éducatives plus vastes et des programmes technologiques qui favorisent l'équité, le mentorat, le bénévolat, la santé mentale, la sécurité alimentaire et la nutrition et l'apprentissage « STIAM ».

En partenariat avec UNICEF Canada, et son initiative Une jeunesse, nous créerons le premier tableau de bord en temps réel du bien-être des enfants et des jeunes au Canada. En utilisant une plateforme de données communautaires qui relie les données connectées de plusieurs organisations, nous créerons un cadre qui permettra de mesurer le bien-être des enfants et des jeunes dans la région de Waterloo par rapport à l'Indice canadien du bien-être des enfants et des jeunes de l'UNICEF. Nous travaillerons en partenariat avec UNICEF Canada pour étendre ce cadre à des collectivités de toutes tailles partout au pays, ce qui contribuera à faire du Canada le premier pays au monde pour le bien-être des enfants et des jeunes au cours de la prochaine décennie.

Point de vue des finalistes

Lire la transcription

Le Défi des villes intelligentes est un concours dans le cadre duquel les collectivités canadiennes sont invitées à étudier la manière dont les données et les technologies connectées peuvent produire des résultats significatifs pour les résidents.

À l'écran :

Défi des villes intelligentes

Collectivités gagnantes

École

Les finalistes de la catégorie de prix : 50 M$ : Région de Waterloo (Ontario)

Parlez-nous de votre équipe et de votre collectivité

Alison Pearson (Gestionnaire, Engagement communautaire et Planification pour le Children and Youth Planning Table of Waterloo Region) : Notre équipe de projet principale est composée de quatre personnes qui sont dévouées à leur travail et qui unissent les efforts de plusieurs citoyens de notre collectivité. Nous avons à cœur la collaboration de la collectivité. Notre équipe réunit nos huit municipalités ainsi que plusieurs fournisseurs de services qui répondent quotidiennement aux besoins des enfants et des familles, l'ensemble de la collectivité qui joue un rôle central dans la réussite de ce projet et, bien entendu, les jeunes. Nous souhaitons que les enfants et les jeunes de notre collectivité soient au premier plan de notre travail et qu'ils ouvrent la voie.

À l'écran : Pourquoi avez-vous choisi de relever le défi?

Alison Pearson (Gestionnaire, Engagement communautaire et Planification pour le Children and Youth Planning Table of Waterloo Region) : Par conséquent, il était naturel que nous relevions le Défi des villes intelligentes. Au sein de notre collectivité, nous sommes nombreux à accorder de l'importance au mieux-être des enfants et des jeunes. Le Défi nous offrait l'occasion de passer au prochain niveau, c'est-à-dire de tenir de nouvelles conversations, de nouer de nouveaux partenariats et de trouver de nouvelles manières de mettre leur mieux-être à l'avant-plan de notre collectivité. Nous avons déployé beaucoup d'efforts pour saisir l'occasion de placer nos jeunes au cœur de notre travail, et le Défi des villes intelligentes nous offre cette occasion.

À l'écran : Énoncé de défi : Nous deviendrons la collectivité de référence au Canada pour le bien-être des enfants et des jeunes grâce à une intervention précoce, la mobilisation des jeunes et un cadre de collectivité connectée pour créer des programmes adaptés et axés sur les données et des technologies d'apprentissage évolutives qui permettront d'améliorer le développement de la petite enfance, la santé mentale et les taux d'achèvement d'études secondaires.

Joignez-vous à la conversation : #villesintelligentesCanada

Infrastructure Canada

Point de vue du jury

Lire la transcription

Bonjour, je m'appelle Maayan Ziv, et je suis fondatrice d'AccessNow, dont le siège social est à Toronto, en Ontario.

J'étais ravie d'avoir l'occasion de siéger au jury du « Défi des villes intelligentes », car c'est selon moi une façon vraiment unique et novatrice de mobiliser les citoyens sur l'avenir de leurs villes. C'est très excitant de leur donner l'occasion de participer à des discussions sur la forme que pourraient prendre les technologies novatrices de demain pour améliorer la vie des gens de partout au pays. Au nombre des thèmes formidables qui ont été soulevés un peu partout, il y a eu l'utilisation des données, de diverses solutions de véhicules automobiles et de composantes de sociofinancement qui pourraient être appliquées à des aspects comme la santé, le transport, le bien-être, l'inclusion et l'autonomisation. J'étais donc absolument enthousiaste de participer à cette initiative et de découvrir ce dont parlent les Canadiens de partout au pays, ce qui compte pour eux, la direction dans laquelle nous avançons et l'avenir de nos villes intelligentes.

La proposition de Waterloo m'a enthousiasmée, car elle fixe une cible très ambitieuse. L'établissement d'un point de référence en matière de bien-être des enfants et des jeunes au Canada est une des choses les plus importantes que nous pouvons envisager dans l'ensemble du pays. À mon sens, Waterloo a examiné des projets très excitants à mettre à l'essai, notamment en ce qui concerne l'amélioration de la santé mentale, la littératie numérique, le sentiment d'appartenance et les taux d'obtention du diplôme d'études secondaires. Ces enjeux ont été soulevés par les jeunes lors du processus de consultation, et selon moi, cette approche de mobilisation inclusive — qui consistait à examiner divers points de vue pour orienter la décision de se pencher sur cette cause importante — était particulièrement exceptionnelle à l'échelle canadienne.

Les finalistes en vedette

Les finalistes en vedette :
Région de Waterloo (Ontario)

Population : 535 154

Les secteurs prioritaires

Autonomisation et inclusionModes de vie sains et loisirs

Catégorie de prix :

#villesintelligentesCanada

Date de modification :