Guelph et Wellington (Ontario)

Final Proposal title

Résumé

« La candidature au Défi des villes intelligentes va être une occasion fantastique pour catalyser l'ingéniosité entrepreneuriale à Guelph-Wellington. »

– Kithio Mwanzia, président et chef de la direction, Chambre de commerce de Guelph

« Notre avenir alimentaire a le potentiel d'être vraiment transformateur. Les données et la technologie peuvent favoriser l'innovation au Canada, mais seulement si nous avons une vision claire de l'avenir. »

– proposition finale

Énoncé de défi

Guelph/Wellington deviendra la première économie alimentaire circulaire axée sur la technologie au Canada grâce à la réinvention d'un écosystème inclusif et sécuritaire qui augmente de 50 % l'accès à des aliments abordables et nutritifs, où les « déchets » deviennent une ressource, où 50 nouvelles entreprises circulaires et collaborations sont créées et où les revenus économiques circulaires sont augmentés de 50 % : 50x50x50 d'ici 2025.

Résumé

La nourriture est une exigence fondamentale de la vie sur cette planète. Cependant, la structure de base du système alimentaire linéaire « prendre-faire-mettre aux rebuts » d'aujourd'hui n'est pas durable sur le plan économique, social et écologique.

Guelph-Wellington vise à devenir la première économie alimentaire circulaire du Canada, ramenant notre système alimentaire et nos collectivités à un équilibre sain. Grâce à notre partenariat rural-urbain, nous améliorerons l'accès à des aliments nutritifs, transformerons les déchets en ressources précieuses et créerons de nouvelles possibilités économiques.

Situé au cœur du corridor d'innovation de l'Ontario, le comté de Guelph/Wellington est une plaque tournante de l'innovation alimentaire et de la durabilité environnementale, ce qui nous place dans une position unique pour réaliser cette vision. Grâce à l'expertise locale, aux grandes données et aux plus récentes technologies, nous transformerons notre écosystème alimentaire en un « laboratoire vivant » connecté où chercheurs, innovateurs sociaux, agriculteurs, entrepreneurs et autres partenaires communautaires collaborent pour résoudre des problèmes alimentaires complexes.

Le Défi des villes intelligentes est un catalyseur important qui nous permettra de financer des projets alimentaires circulaires, de créer des espaces de collaboration, d'entreprendre la cartographie des données de base pour guider les programmes et la planification, de créer un ensemble d'outils numériques, et plus encore.

Ensemble, nous bâtirons la « collectivité alimentaire circulaire de l'avenir », générant des résultats positifs sur quatre fronts différents – prospérité, planète, personnes et objectifs – et nous partagerons notre feuille de route avec les collectivités partout au pays et dans le monde.

Point de vue des finalistes

Lire la transcription

Le Défi des villes intelligentes est un concours dans le cadre duquel les collectivités canadiennes sont invitées à étudier la manière dont les données et les technologies connectées peuvent produire des résultats significatifs pour les résidents.

À l'écran :

Défi des villes intelligentes

Collectivités gagnantes

École

Les finalistes de la catégorie de prix : 10 M$ : Guelph et Wellington (Ontario)

Parlez-nous de votre équipe et de votre collectivité

Cath Kennedy (gestionnaire, Politiques et relations intergouvernementales, Ville de Guelph) : Nous avons une excellente équipe qui est composée de représentants de l'université et du collège, d'entrepreneurs sociaux, d'innovateurs, de chercheurs et d'universitaires. Nous nous sommes réunis afin d'arriver à résoudre un grave problème, c'est-à-dire comment passer d'un système alimentaire linéaire à un système circulaire, qui nous permettra d'améliorer l'accès à des aliments nutritifs abordables, comment transformer les déchets en ressource et comment créer de nouveaux emplois et de nouvelles entreprises et collaborations circulaires au sein de la collectivité.

À l'écran : Pourquoi avez-vous choisi de relever le défi?

Cath Kennedy (gestionnaire, Politiques et relations intergouvernementales, Ville de Guelph) : Nous avons choisi de relever le défi parce que nous savons qu'à Guelph et dans le comté de Wellington, les aliments et les questions qui en découlent sont dans notre ADN. Par conséquent, nous savions que le défi qu'il nous fallait relever devait porter sur les aliments, la sécurité des aliments et les déchets alimentaires. Nous avons donc été en mesure de rallier les membres de la collectivité de façon très exhaustive afin de régler un problème sur lequel nous nous penchons depuis des années, mais nous devons déployer des efforts plus concertés pour y arriver.

À l'écran : Énoncé de défi : Guelph/Wellington deviendra la première économie alimentaire circulaire axée sur la technologie au Canada, réinventant un écosystème alimentaire inclusif et sécuritaire qui permettra d'accroître de 50 % l'accès à des aliments abordables et nutritifs, où les « déchets » deviendront une ressource, où 50 nouvelles entreprises et collaborations circulaires seront créées et où les revenus économiques circulaires augmenteront de 50 % : 50x50x50 d'ici 2025.

Joignez-vous à la conversation : #villesintelligentesCanada

Infrastructure Canada

Point de vue du jury

Lire la transcription

Bonjour, je suis Lisa Holmes. J'habite à Morinville, en Alberta. Je suis vice-présidente du développement corporatif chez Northlands à Edmonton, en plus d'avoir été mairesse de Morinville et présidente de l'Association des municipalités urbaines de l'Alberta.

En tant qu'ex-politicienne municipale, je connaissais la valeur que le « Défi des villes intelligentes » procurerait à des collectivités de partout au Canada. Il est merveilleux que nos propres municipalités et collectivités puissent innover et faire valoir leurs idées au gouvernement fédéral pour qu'elles se concrétisent. Je suis enthousiaste à l'idée que ces propositions soient non seulement mises en œuvre localement, mais aussi reprises ailleurs au pays.

J'ai été vraiment ravie de voir une collectivité mettre l'accent sur l'alimentation. Je travaille pour la plus vieille société agricole de l'Alberta, et une bonne partie de notre mandat porte sur la sécurité alimentaire. La collectivité de Guelph a présenté une proposition très inspirante et novatrice. Elle s'est penchée sur les aliments en tant que système, et la capacité de faire évoluer celui-ci et de le diviser en projets pourrait être utile.

Les finalistes en vedette

Les finalistes en vedette :
Guelph et Wellington (Ontario)

Population : 222 726

Les secteurs prioritaires

Autonomisation et inclusion Débouchés économiques

Catégorie de prix :

#villesintelligentesCanada

Date de modification :