Côte Saint-Luc (Québec)

Final Proposal title

Résumé

« Grâce au projet de villes intelligentes, nous serons pourrons garder les patients à la maison, les garder dans un environnement sain et sécuritaire, de les garder à l'extérieur de l'hôpital s'ils n'ont pas besoin d'être ici. »

– Dr Lawrence Rosenberg, président-directeur général du Réseau universitaire du Centre-Ouest de Montréal

« Nous pouvons dès maintenant faire quelque chose pour améliorer la vie des gens. »

– Walter, participant au projet pilote

« L'avenir, c'est la technologie. J'ai bien hâte de le voir : je compte les jours. »

– Herbert, participant au projet pilote

Énoncé de défi

Compte tenu du vieillissement rapide de la population, la Ville de Côte Saint-Luc mettra en place un cadre de travail branché, en s'appuyant sur des dispositifs intelligents et des technologies connexes qui permettront aux personnes âgées :

  1. de vivre de façon plus sécuritaire et plus autonome à la maison;
  2. d'être mieux connectées à leurs communautés et aux services municipaux;
  3. d'être plus engagées socialement.

Cela permettra d'améliorer le bien-être général et la qualité de vie des personnes âgées et de réduire le fardeau pour les familles et les aidants naturels, le réseau de santé et les établissements de soins de longue durée.Footnote 1

Résumé

Les places dans les maisons de soins infirmiers et les résidences pour personnes âgées sont limitées et sont souvent au-dessus des moyens de la plupart des personnes âgées. Beaucoup d'aînés préfèrent continuer à vivre dans leurs propres maisons et appartements. Cela les met en danger, surtout s'ils ont des problèmes de santé, vivent seuls ou ont un réseau de soutien limité.

Plus de 25 % des aînés au Canada vivent seuls et il n'y a souvent personne pour veiller sur eux et intervenir en cas de problème. Notre ville offre de nombreux programmes pour les aînés, mais nous pensons qu'il est crucial de trouver des solutions technologiques pour communiquer avec les personnes âgées isolées.

Nous voulons trouver une solution qui soit à la fois efficace et économique et qui assurera la tranquillité d'esprit, la sécurité et le soutien à ceux qui en ont besoin. Il faut qu'elle soit facile à mettre en œuvre et abordable.

Nous aiderons les personnes âgées qui vivent seules en installant des détecteurs de surveillance à domicile, un traceur GPS, des détecteurs de chute et des détecteurs environnementaux. Nous utiliserons des techniques d'intelligence artificielle pour identifier les problèmes et communiquer les informations recueillies à la collectivité, à la ville et aux services de santé.

Cela nous permettra de savoir si une personne qui vit seule va bien ou pas, et d'envoyer des rapports d'« évaluation de la situation » aux organismes de service appropriés afin qu'ils puissent intervenir rapidement.

Point de vue des finalistes

Lire la transcription

Le Défi des villes intelligentes est un concours dans le cadre duquel les collectivités canadiennes sont invitées à étudier la manière dont les données et les technologies connectées peuvent produire des résultats significatifs pour les résidents.

À l'écran : Défi des villes intelligentes

Collectivités gagnantes

École

Les finalistes de la catégorie de prix : 10 M$ : Côte Saint-Luc, Québec

Parlez-nous de votre équipe et de votre collectivité

Mitchell Brownstein (10 M$, maire, Côte Saint-Luc, Québec) : Nous désirons remporter le prix de 10 millions de dollars, et notre équipe est composée de tous les citoyens de la ville. Nous travaillons tous ensemble, y compris toutes les divisions de l'administration municipale. Je suis le maire de Côte Saint Luc, et je suis accompagné aujourd'hui de Mark Shrike, notre directeur technique, et de Tanya Abramovitch, notre directrice municipale. Nous participons tous à ce projet. Nous avons un très grand nombre de personnes âgées, qui représentent plus d'un tiers de notre population, et nous désirons tirer parti de la technologie afin de veiller à ce qu'elles puissent habiter en toute sécurité et de manière indépendante dans leur demeure plus longtemps, car cela améliore leur qualité de vie.

À l'écran : Pourquoi avez-vous choisi de relever le défi?

Mitchell Brownstein (10 M$, maire, Côte Saint-Luc, Québec) : Nous avons choisi de relever le défi, car nous avons cette mission depuis 1964. Nous étions la première ville à offrir des services médicaux d'urgence faisant appel aux bénévoles, nous avons des bénévoles qui effectuent une patrouille et nous offrons une variété de services aux personnes âgées. Il est donc logique que nous poursuivions ce que nous faisons le mieux.

À l'écran : Énoncé de défi : Notre ville permettra aux aînés isolés d'avoir la certitude qu'ils peuvent vivre de façon plus autonome et sécuritaire en sachant que la ville veille à leur bien-être.

Joignez-vous à la conversation : #villesintelligentesCanada

Infrastructure Canada

Point de vue du jury

Lire la transcription

Je m'appelle Brent Bellamy. Je suis architecte et défenseur de l'importance du développement urbain. Je vis à Winnipeg, au Manitoba. Le fait de pouvoir participer au « Défi des villes intelligentes » a été très inspirant pour moi, car je souhaitais faire partie de cette initiative, je voulais savoir à quoi rêvent les Canadiens, et j'étais très attiré par la possibilité de connaître la forme et la nature des espérances qu'ont les gens à l'égard de leurs collectivités. C'était aussi une excellente occasion de connaître les visions d'avenir des Canadiens par rapport à leur pays, à leur collectivité et surtout, à leur ville.

Le jury a été inspiré par la proposition de Côte-Saint-Luc, car elle abordait un enjeu auquel sont confrontés tous les Canadiens, du nord au sud et d'est en ouest. Nous espérons tous mener une longue vie et devenir des aînés à un certain moment. De plus, nous connaissons tous des aînés, ils font partie de nos familles; et le fait d'agir pour le bien des personnes âgées sera transformateur pour tous les habitants du pays. Si nous pouvions régler le problème lié au fait de vivre à domicile et permettre aux aînés de vivre chez eux de façon plus libre et autonome pendant plus longtemps, cela améliorerait leur qualité de vie et allégerait le fardeau qui pèse sur notre système de santé canadien déjà engorgé. Nous avons donc été très inspirés par l'idée de prolonger la qualité de vie à domicile des aînés et d'autres personnes dans le besoin, et j'espère que cela pourra changer la vie de nombreux Canadiens à mesure qu'ils vieilliront.

Les finalistes en vedette

Les finalistes en vedette :
Côte Saint-Luc (Québec)

Population : 34 464

Les secteurs prioritaires

Qualité de l'environnement Modes de vie sains et loisirs

Catégorie de prix :

#villesintelligentesCanada



Notes de bas de pages

Note de bas de page 1

Tiré de la proposition finale soumise le 5 mars 2019.

Retour à la note de bas de page 1

Date de modification :