Bridgewater (Nouvelle-Écosse)

Final Proposal title

Résumé

« En accordant la priorité à nos résidents les plus vulnérables, nous générerons des retombées positives pour l'ensemble de la communauté… Le Défi des villes intelligentes nous permet, en tant que communauté, de nous concentrer sur ce à quoi ressemble le système énergétique de l'avenir dans cette communauté, dans un contexte rural, et de concevoir cet avenir d'une façon à laquelle nous n'aurions pas accès autrement. »

– Leon de Vreede, planificateur en développement durable, ville de Bridgewater

Énoncé de défi

Notre collectivité permettra à ses résidents de sortir de la pauvreté énergétique, en commençant par réduire le taux de pauvreté énergétique de 20 % d'ici 2025.Footnote 1

Résumé

La pauvreté énergétique a des répercussions profondes et néfastes sur notre collectivité. Elle prive systématiquement beaucoup de nos résidents de leur dignité et porte atteinte à leur bien-être physique et mental.

Pourtant, les solutions réelles, durables et pratiques à ce problème sont si proches que nous pouvons déjà les voir émerger. Notre collectivité planifie un nouveau type d'économie énergétique – une économie où les services énergétiques sont universellement disponibles et abordables, propres, efficaces et sécuritaires. Nous sommes prêts pour un virage massif vers une économie énergétique intelligente...une économie où l'on ne met aucune famille de côté. Nous sommes également prêts à montrer au Canada atlantique, et à la nation, comment cela peut se faire.

Grâce à un financement de 5 millions de dollars du Défi des villes intelligentes, notre ville installera des équipements de surveillance de l'énergie et de communication sophistiqués dans plus de 1 000 résidences à faible revenu, élaborera un programme de financement d'amélioration énergétique autofinancé, améliorera ses systèmes de transport et augmentera la formation et l'alphabétisation dans le secteur local des technologies propres. Le financement permettra à nos partenaires communautaires d'accroître leur capacité d'échanger des connaissances et de travailler de façon plus efficiente et plus efficace pour réduire et, en fin de compte, mettre fin à la pauvreté énergétique dans notre collectivité.

Chaque sou sera utilisé, parce que le besoin est si grand.

Point de vue des finalistes

Lire la transcription

Le Défi des villes intelligentes est un concours qui demande aux collectivités canadiennes d'examiner de quelle façon les données et les technologies connectées peuvent obtenir des résultats significatifs pour les résidents.

Les finalistes - Catégorie de 5 M$ : Ville de Bridgewater, Nouvelle-Écosse

Question : Parlez-nous de votre équipe et de votre collectivité

Leon de Vreede (Planificateur de la durabilité) : Donc, nous sommes la ville de Bridgewater, en Nouvelle-Écosse, et nous participons au concours pour la catégorie du prix de 5 millions de dollars.

David Mitchell (Maire de la ville de Bridgewater) : Nous sommes la ville qui connaît la croissance la plus rapide en Nouvelle Écosse et cela s'accompagne de plusieurs défis comme la pauvreté énergétique, qui est le sujet de notre programme.

Question : Pourquoi avez-vous décidé de participer au Défi?

David Mitchell (Maire de la ville de Bridgewater) : Nous avons participé au Défi parce que nous croyons qu'il s'agit d'une occasion pour régler le problème de la pauvreté énergétique, qui est l'un des points d'intérêt de notre collectivité. Nous voulions pouvoir passer au niveau suivant et vraiment nous attaquer à ce problème d'une façon qui s'en occupe sur une échelle que nous ne pourrions probablement par atteindre sans l'aide du Défi.

Énoncé du Défi : Notre collectivité tirera 20 % de ses résidents de la pauvreté énergétique d'ici 2028.

Joignez-vous à la conversation : #villesintelligentesCanada

Infrastructure Canada

Point de vue du jury

Lire la transcription

Bonjour, je m'appelle Andrea Feunekes. Je suis PDG de l'entreprise Remsoft, spécialisée dans les logiciels analytiques de pointe relatifs à la gestion des niveaux de service. J'habite à Fredericton, au Nouveau-Brunswick.

Ce qui m'a surtout vivement intéressée quand on m'a demandé de faire partie du jury, c'était l'occasion d'examiner des dizaines, voire des centaines d'idées de partout au pays, qui pourraient être audacieuses et novatrices et nous faire aller de l'avant, et les idées présentées étaient vraiment formidables. Maintenant, je suis encore plus enthousiaste, car nous sommes en voie de sélectionner certaines des meilleures de ces idées pour accorder des fonds aux finalistes afin qu'ils élaborent des propositions finales vraiment époustouflantes.

Dans son énoncé de défi, la collectivité de Bridgewater, en Nouvelle-Écosse, dit avoir l'intention de sortir de la pauvreté énergétique 20 % de ses résidents d'ici 2028. C'est un objectif très ambitieux, mais c'est… La proposition est très bien pensée. Elle est exhaustive. Elle comporte des mécanismes fort intéressants ainsi que la capacité d'explorer des modes de financement novateurs, et je pense que si la collectivité arrive à réaliser ses objectifs, cela permettra peut-être d'établir un modèle qui pourra être reproduit dans de nombreuses autres collectivités canadiennes.

Les finalistes en vedette

Les finalistes en vedette :
Bridgewater (Nouvelle-Écosse)

Population : 8 532

Les secteurs prioritaires

Qualité de l'environnement Autonomisation et inclusion

Catégorie de prix :

#villesintelligentesCanada



Notes de bas de pages

Note de bas de page 1

Tiré de la proposition finale soumise le 5 mars 2019.

Retour à la note de bas de page 1

Date de modification :