Biigtigong Nishnaabeg (Première Nation de Pic River) (Ontario)

Final Proposal title

Résumé

« C'est quelque chose qui va nous aider à donner à nos enfants la meilleure chance dans la vie. Leur donner les outils dont ils ont besoin, sans qu'ils oublient d'où ils viennent et ce que signifie pour eux être un Nishnaabe. Leur identité demeurera intacte et ils sauront que leur communauté les appuyait à 100 p. 100 quant à leur avenir. »

– Lisa Michano-Courchene, directrice de l'Éducation, Biigtigong Nishnaabeg

Énoncé de défi

Grâce à une participation active, intergénérationnelle, technologique et concrète au transfert intergénérationnel des connaissances traditionnelles nishnaabe au moyen de notre langue et grâce à la transmission bilingue des connaissances modernes en sciences, technologie, génie et mathématiques (STIM) de la maternelle à la 12e année, notre collectivité transformera ses jeunes en des personnes plus globalement Nishnaabe qui sont mieux instruites, plus employables et mieux ancrées.

Résumé

À notre manière, nous adoptons l'éducation bilingue (nishnaabemwin et anglais) de nos jeunes de la maternelle à la 12e année. À la fin du secondaire, nos jeunes auront reçu plus de 2 000 heures de cours d'immersion en langue nishnaabe en ligne grâce aux appareils mobiles, au sujet de l'ensemble de nos aadsookaananan (histoires sacrées). De plus, nos jeunes seront presque entièrement capables de comprendre le nishnaabemwin parlé, auront atteint une compétence de base en codage et en robotique, et posséderont de solides bases en mathématiques et en sciences. Toutes les vidéos et tous les cours de STIM seront disponibles sous une licence créative commune, à la fois en nishnaabemwin et en anglais. Toute cette éducation se fera en ligne avec une forte composante de participation en monde réel intégrée au programme. La plateforme d'apprentissage en ligne ouverte et mobile de notre collectivité facilite l'apprentissage des sujets liés aux STIM. De plus, notre plateforme ouverte et mobile facilite l'apprentissage de notre langue nishnaabe. Toute l'expérience éducative est liée à la plateforme de rencontre mobile de notre collectivité qui sert de pont entre le monde numérique en ligne, le monde matériel et le monde réel. Nos jeunes sont fortement encouragés et habilités à participer non seulement aux collectivités en ligne, mais aussi aux activités traditionnelles des Nishnaabe qui se déroulent dans la collectivité du monde réel.

Point de vue des finalistes

Lire la transcription

Le Défi des villes intelligentes est un concours qui demande aux collectivités canadiennes d'examiner de quelle façon les données et les technologies connectées peuvent obtenir des résultats significatifs pour les résidents.

Les finalistes - Catégorie de 5 M$ : Biigtigong Nishnaabeg (Première Nation de Pic River), Ontario

Question : Parlez-nous de votre équipe et de votre collectivité

JoAnne Michano (Première dirigeante/gestionnaire de bande Biigtigong) : Nous sommes une collectivité qui est une collectivité tournée vers l'avenir. Nous sommes une collectivité stratégique et nous examinons toujours la stratégie tout en ayant une vision et des buts à long terme. Nous sommes fiers de valoriser notre culture, nos traditions et nos modes de vie anciens et nous essayons de découvrir comment faire cela dans un monde moderne afin d'harmoniser le monde moderne et le monde ancien.

Question : Pourquoi avez-vous décidé de participer au Défi?

JoAnne Michano (Première dirigeante/gestionnaire de bande Biigtigong) : Nous avons participé au concours parce que nous avons pensé que la proposition des villes intelligentes et tout ce processus nous donnerait l'occasion de sauver notre langue et de nous permettre d'en savoir plus sur les activités STIM (science, technologie, ingénierie et mathématique). Notre chef avait cette vision depuis longtemps. Il croit fortement aux activités STIM et à la nécessité des activités STIM pour les jeunes, pas seulement ceux de notre collectivité, mais pour tous les jeunes du monde entier.

Énoncé du Défi : Grâce à une participation active, intergénérationnelle, habilitée par la technologie et pratique pour le transfert intergénérationnel des connaissances traditionnelles Nishnaabe au moyen de notre langage, et à la prestation bilingue de connaissances modernes en STIM de la maternelle jusqu'à la 12e année, notre collectivité transformera ses jeunes en des personnes mieux éduquées, plus susceptibles de trouver un emploi, mieux ancrées et des personnes Nishnaabe plus globales.

Joignez-vous à la conversation : #villesintelligentesCanada

Infrastructure Canada

Point de vue du jury

Lire la transcription

Je m'appelle Leanne Bellegarde. Je suis originaire de la Première Nation de Peepeekisis, qui fait partie du Conseil tribal File Hills Qu'Appelle. Elle est située dans le territoire visé par le Traité no 4. Je suis directrice de l'inclusion stratégique chez Nutrien. Je vis à Saskatoon, en Saskatchewan.

Le fait d'être membre du jury du « Défi des villes intelligentes » fournit vraiment une occasion d'inspirer l'avenir du pays et d'inciter le Canada à réaliser son plein potentiel en permettant aux collectivités de faire ce qu'elles savent faire et ce qu'elles font le mieux : servir leur population dans une perspective d'avenir.

Je suis très enthousiaste à l'idée de voir la proposition de la collectivité des Biigtigong Nishnaabeg. Cette proposition emballante améliorera l'avenir de notre pays, car elle vise à habiliter et à aider la population de jeunes Autochtones la moins âgée et à la croissance démographique la plus rapide. Cette proposition a vraiment pour but de répondre aux besoins en matière d'éducation et d'emploi, des domaines où nous sommes trop souvent sous-représentés en raison de la sous-éducation et du sous-emploi. La proposition vise également à donner aux Nishnaabeg les moyens d'acquérir des connaissances et d'entrer dans l'ère moderne en ce qui a trait à l'apprentissage en ligne. Elle créera de futurs leaders dans les domaines des sciences, des technologies, de l'ingénierie, de l'agriculture et des mathématiques. Les membres de cette collectivité pourront prendre la place qui leur revient dans l'économie de notre pays; la place que tous nos ancêtres, en tant que partenaires de traités qui ont partagé le territoire, avaient envisagée il y a des centaines d'années. J'espère que nous verrons enfin cela se réaliser ici grâce aux efforts inspirants des Nishnaabeg.

Les finalistes en vedette

Les finalistes en vedette :
Biigtigong Nishnaabeg (Première Nation de Pic River) (Ontario)

Population : 443

Les secteurs prioritaires

Débouchés économiques Autonomisation et inclusion

Catégorie de prix :

#villesintelligentesCanada

Date de modification :