Les finalistes en vedette

Version PDF (302,79 Ko)   |  Flip Book (666,00 B)

Si vous avez besoin d'aide pour accéder aux formats suppléants, tels que PDF visitez la section d'aide sur les formats suppléants.

Tables des matières

Carte des finalistes

Cartes des finalistes

Les secteurs prioritaires

Débouchés économiques Autonomisation et inclusion Qualité de l'environnement Modes de vie sains et loisirs Mobilité Sécurité et sûreté

Collectivités finalistes

Catégorie de prix de 5 millions de dollars

1. Biigtigong Nishnaabeg (Première Nation de Pic River) (Ontario)

Population : 443

Les secteurs prioritaires

Débouchés économiques Autonomisation et inclusion

Énoncé de défi

« Grâce à une participation active, intergénérationnelle, technologique et concrète au transfert intergénérationnel des connaissances traditionnelles nishnaabe au moyen de notre langue et grâce à la transmission bilingue des connaissances modernes en sciences, technologie, génie et mathématiques (STEM) de la maternelle à la 12e année, notre collectivité transformera ses jeunes en des personnes plus globalement Nishnaabe qui sont mieux instruites, plus employables et mieux ancrées. »

Résumé

À notre manière, nous adoptons l'éducation bilingue (nishnaabemwin et anglais) de nos jeunes de la maternelle à la 12e année. À la fin du secondaire, nos jeunes auront reçu plus de 2 000 heures de cours d'immersion en langue nishnaabe en ligne grâce aux appareils mobiles, au sujet de l'ensemble de nos aadsookaananan (histoires sacrées). De plus, nos jeunes seront presque entièrement capables de comprendre le nishnaabemwin parlé, auront atteint une compétence de base en codage et en robotique, et posséderont de solides bases en mathématiques et en sciences. Toutes les vidéos et tous les cours de STIM seront disponibles sous une licence créative commune, à la fois en nishnaabemwin et en anglais. Toute cette éducation se fera en ligne avec une forte composante de participation en monde réel intégrée au programme. La plateforme d'apprentissage en ligne ouverte et mobile de notre collectivité facilite l'apprentissage des sujets liés aux STIM. De plus, notre plateforme d'acquisition en ligne ouverte et mobile facilite l'acquisition de notre langue nishnaabe. Toute l'expérience éducative est liée à la plateforme de rencontre mobile de notre collectivité qui sert de pont entre le monde numérique en ligne et le monde matériel, le monde réel. Nos jeunes sont fortement encouragés et habilités à participer non seulement aux collectivités en ligne, mais aussi aux activités traditionnelles des Nishnaabe qui se déroulent dans la collectivité du monde réel.

2. Nation Crie d'Eastmain (Québec)

Population : 866

Les secteurs prioritaires

Débouchés économiques Autonomisation et inclusion

Énoncé de défi

« Améliorer le bien-être communautaire »

Notre collectivité élaborera un programme de logement abordable à consommation énergétique nette zéro offrant des conceptions adaptées à la culture et utilisant des technologies intelligentes, des techniques de construction novatrices et des systèmes d'énergie de remplacement afin de remédier à la pénurie de logements, à la mauvaise qualité et au coût élevé de la construction de maisons à Eastmain et dans les collectivités autochtones partout au Canada.

Résumé

Comme le mentionne notre énoncé de défi, la Nation Crie d'Eastmain (NCE) s'est engagée à améliorer la qualité de vie et le bien-être de ses membres. En tant que collectivité autochtone éloignée, la NCE, comme d'autres collectivités autochtones du Canada, est confrontée à une grave pénurie de logements, aggravée par une construction de mauvaise qualité et coûteuse.

Le logement est indubitablement le fondement d'une collectivité forte et en bonne santé, sans lequel il y aurait divers problèmes sociaux, environnementaux et de santé. Grâce à des consultations locales, la NCE a déterminé que les coûts de construction élevés combinés aux coûts élevés de l'exploitation et de l'entretien des maisons, qui sont attribuables aux matériaux et aux techniques de construction inadéquats, constituent des obstacles importants à la propriété individuelle à Eastmain.

Les technologies intelligentes, les pratiques de construction durable et les systèmes énergétiques alternatifs sont la pierre angulaire du plan de la NCE visant à développer, en collaboration avec les acteurs publics et privés, un programme de logements à consommation énergétique nette zéro (CENZ) abordable et culturellement adapté aux logements neufs et existants pour répondre à sa crise du logement. Le programme CENZ est conçu pour encourager l'ouverture, la transparence et la transférabilité.

Grâce au renforcement des capacités, à la création d'emplois et à la promotion de la participation communautaire, notre programme CENZ favorisera la prospérité et un sentiment de fierté dans la collectivité, en devenant ainsi un modèle pour les collectivités autochtones du Canada.

3. Bridgewater (Nouvelle-Écosse)

Population : 8 532

Les secteurs prioritaires

Qualité de l'environnement Autonomisation et inclusion

Énoncé de défi

Notre collectivité permettra à 20 % de ses résidents de sortir de la pauvreté énergétique d'ici 2028.

Résumé

La pauvreté énergétique a des répercussions profondes et néfastes sur notre collectivité. Elle prive systématiquement beaucoup de nos résidents de leur dignité et porte atteinte à leur bien-être physique et mental.

Pourtant, les solutions réelles, durables et pratiques à ce problème sont si proches que nous pouvons déjà les voir émerger. Notre collectivité planifie un nouveau type d'économie énergétique – une économie où les services énergétiques sont universellement disponibles et abordables, propres, efficaces et sécuritaires. Nous sommes prêts pour un virage massif vers une économie énergétique intelligente...une économie où l'on ne met aucune famille de côté. Nous sommes également prêts à montrer au Canada atlantique, et à la nation, comment cela peut se faire.

Grâce à un financement de 5 millions de dollars du Défi des villes intelligentes, notre ville installera des équipements de surveillance de l'énergie et de communication sophistiqués dans plus de 1 000 résidences à faible revenu, élaborera un programme de financement d'amélioration énergétique autofinancé, améliorera ses systèmes de transport et augmentera la formation et l'alphabétisation dans le secteur local des technologies propres. Le financement permettra à nos partenaires communautaires d'accroître leur capacité d'échanger des connaissances et de travailler de façon plus efficiente et plus efficace pour réduire et, en fin de compte, mettre fin à la pauvreté énergétique dans notre collectivité.

Chaque sou sera utilisé, parce que le besoin est si grand.

4. Conseil des Mohawks d'Akwesasne (Québec)

Population : 12 315

Les secteurs prioritaires

Modes de vie sains et loisirs Mobilité

Énoncé de défi

Diminuer le nombre de nouveaux cas de diabète par année à Akwesasne afin d'atteindre la moyenne canadienne (0,5 %; 5,9/1 000) en améliorant le mieux-être de la collectivité à l'aide d'approches traditionnelles comprenant des pratiques holistiques autochtones, un meilleur accès aux services communautaires et des diagnostics de santé.

Résumé

Le fléau du diabète pèse lourdement sur les peuples autochtones du monde entier. Au Canada, le taux de diabète chez les Autochtones est trois fois plus élevé que chez les autres Canadiens. Le Conseil mohawk d'Akwesasne utilisera le Défi des villes intelligentes pour réduire le taux de nouveaux cas de diabète et fournir un cadre pour des collectivités similaires.

S'inspirant des pratiques autochtones holistiques axées sur la protection et la restauration du monde naturel, notre programme intégrera les diagnostics de santé modernes, l'amélioration de l'alimentation et de la sécurité alimentaire, l'accès aux services de santé et la condition physique comme moyens de réduire le risque et la prévalence des diagnostics de diabète.

Les technologies intelligentes sous la forme de véhicules électriques, de serres intelligentes et d'un système mobile/Web intégrateur seront des outils clés pour entraîner des changements positifs dans le mode de vie, l'éducation et les questions d'accessibilité à la source du problème.

Les membres de la collectivité d'Akwesasne partageront leurs notes personnelles sur les mesures liées aux domaines d'intérêt public, mais de façon anonyme, afin que la carte de pointage numérique de la collectivité soit transparente et qu'elle constitue un défi commun. Le logiciel organisera de façon transparente les rapports, la communication avec les professionnels de la santé, la planification de l'accès clinique, la livraison des aliments et l'éducation à la réduction des risques. Les pratiques traditionnelles renouvelleront notre esprit, notre corps et notre esprit, tandis que la technologie numérique nous aidera à surmonter nos défis géographiques.

5. Yellowknife (Territoires du Nord-Ouest)

Population : 19 569

Les secteurs prioritaires

Débouchés économiquesModes de vie sains et loisirs

Énoncé de défi

Yellowknife connaîtra une augmentation du bien-être social et environnemental de sa collectivité grâce à la transformation d'un simple lampadaire en un phare de la durabilité.

Résumé

Le concept que nous proposons est de faire d'un lampadaire un phare de la durabilité. La durabilité mentionnée dans cet énoncé de défi va de la durabilité écologique à la durabilité financière et sociale, ce que nous réaliserons en intégrant une variété d'innovations technologiques dans les lampadaires dans notre ville afin d'améliorer la qualité de vie de nos résidents et de nos visiteurs de plusieurs façons.

La première étape consistera à créer un réseau maillé entre nos lampadaires qui leur permettra de communiquer entre eux et avec un emplacement central. Par la suite, comme des applications sur un téléphone intelligent, une variété d'idées novatrices pourraient être incorporées dans les lampadaires pour nous aider à atteindre les résultats souhaités et à améliorer la durabilité de Yellowknife. Ces innovations comprendront un éclairage intelligent qui peut être activé par le mouvement ou atténué et intensifié au besoin, des bornes de recharge de véhicules électriques, la surveillance et la collecte de données, des informations touristiques interactives et des points d'accès Wi-Fi. Ce réseau maillé et les innovations technologiques aideront Yellowknife à devenir une ville intelligente novatrice et souple, capable de s'adapter aux progrès technologiques.

Catégorie de prix de 10 millions de dollars

6. The Pas, Nation crie d'Opaskwayak, et Kelsey (Manitoba)

Population : 10 827

Les secteurs prioritaires

Modes de vie sains et loisirsSécurité et sûreté

Énoncé de défi

Notre collectivité utilisera la technologie de ferme intelligente DEL pour soutenir la culture locale d'aliments nutritifs et promouvoir la sécurité alimentaire, créer un système de distribution par téléphones intelligents et intégrer une technologie portable afin de réduire de 40 % le nombre de légumes importés et de 20 % le taux de diabète au sein de la collectivité d'ici 2023.

Résumé

Notre défi est centré sur la sécurité alimentaire et l'inversion de l'augmentation du taux d'incidence du diabète en tirant parti de la technologie à DEL intelligente pour les fermes locale. La technologie de fermes intelligentes produit des fruits et des légumes frais en quelques semaines sans l'utilisation de pesticides et avec une faible incidence sur les ressources foncières. La quantité de nourriture qui peut être produite est souple et basée sur la demande. Les gens de la région pourront se fier à un approvisionnement alimentaire local stable et nutritif, tout en réduisant les besoins de transport sur de longues distances, ce qui se traduira par des aliments plus frais, une réduction des déchets alimentaires et une réduction de l'empreinte carbone en raison de la diminution des livraisons par camion sur de longues distances.

La distribution de nourriture sera facilitée par le développement et l'utilisation d'une application de téléphone intelligent et l'utilisation d'un véhicule électrique et d'une technologie de livraison par drone. Les avantages pour la santé découlant d'une consommation accrue d'aliments sains feront l'objet d'une surveillance grâce à la collecte de données au moyen d'une technologie portable. Les données biométriques, telles que la glycémie, la fréquence cardiaque et la tension artérielle, peuvent être utilisées pour la rétroaction individuelle, ou encore agrégées pour appuyer l'éducation continue et les mesures incitatives visant à encourager les changements continus du mode de vie au sein de la population de la région et d'autres collectivités qui souhaitent adopter des stratégies similaires.

7. Côte Saint-Luc (Québec)

Population : 34 464

Les secteurs prioritaires

Qualité de l'environnement Modes de vie sains et loisirs

Énoncé de défi

Notre ville donnera aux aînés socialement isolés la confiance dont ils ont besoin pour vivre de façon plus autonome, avec la certitude que la ville veille à leur bien-être.

Résumé

Les places dans les maisons de soins infirmiers et les résidences pour personnes âgées sont limitées et sont souvent au-dessus des moyens de la plupart des personnes âgées. Beaucoup d'aînés préfèrent continuer à vivre dans leurs propres maisons et appartements. Cela les met en danger, surtout s'ils ont des problèmes de santé, vivent seuls ou ont un réseau de soutien limité.

Plus de 25 % des aînés au Canada vivent seuls et il n'y a souvent personne pour veiller sur eux et intervenir en cas de problème. Notre ville offre de nombreux programmes pour les aînés, mais nous pensons qu'il est crucial de trouver des solutions technologiques pour communiquer avec les personnes âgées isolées.

Nous voulons trouver une solution qui soit à la fois efficace et économique et qui assurera la tranquillité d'esprit, la sécurité et le soutien à ceux qui en ont besoin. Il faut qu'elle soit facile à mettre en œuvre et abordable.

Nous aiderons les personnes âgées qui vivent seules en installant des détecteurs de surveillance à domicile, un traceur GPS, des détecteurs de chute et des détecteurs environnementaux. Nous utiliserons des techniques d'intelligence artificielle pour identifier les problèmes et communiquer les informations recueillies à la collectivité, à la ville et aux services de santé.

Cela nous permettra de savoir si une personne qui vit seule va bien ou pas, et d'envoyer des rapports d'« évaluation de la situation » aux organismes de service appropriés afin qu'ils puissent intervenir rapidement.

8. Collectivités du Nunavut (Nunavut)

Population : 35 944

Les secteurs prioritaires

Autonomisation et inclusionModes de vie sains et loisirs

Énoncé de défi

Nos collectivités mettront en œuvre des mesures de protection et de prévention pour réduire le risque de suicide au Nunavut, qui est dix fois plus élevé que la moyenne nationale, et pour accroître le nombre et l'accessibilité des réseaux de soutien par les pairs, des ressources éducatives et des moyens créatifs qui favorisent une santé mentale positive chez tous les Nunavummiuts.

Résumé

Le projet de communauté, de connectivité et d'accès numérique pour la prévention du suicide au Nunavut est un effort de collaboration visant à mettre en œuvre des mesures de protection et de prévention pour réduire le risque de suicide au Nunavut grâce à une plateforme numérique décentralisée et communautaire de santé et de mieux-être.

Cette plateforme tirera parti de l'accès et de la connectivité numériques pour accroître la disponibilité et l'accessibilité des ressources en santé mentale et des systèmes de soutien comme les réseaux de pairs à pairs, les initiatives éducatives et les débouchés créatifs pour tous les Nunavummiuts. Elle comprend un programme d'alphabétisation numérique basé sur l'inuktitut, une infrastructure de réseau améliorée et novatrice, des applications mobiles, des interventions ludiques, la thérapie par l'art numérique et des espaces de fabrication permanents disponibles dans chaque collectivité.

Cette plateforme, qui s'appuiera fortement sur le leadership et la participation de la collectivité, est basée sur l'Inuit Qaujimajatuqangit, le système de connaissances traditionnelles des Inuits et leur vision du monde, afin de fournir les bases sur lesquelles le bien-être social, émotionnel, spirituel, cognitif et physique définit la santé et le bien-être. On fournira ainsi aux jeunes Inuits des modèles contemporains qui leur permettront de s'intéresser à leur patrimoine, de renforcer la langue inuit et d'assurer la continuité culturelle grâce à l'utilisation de la technologie. Il s'agit d'une occasion transformatrice d'intégrer un cadre de sécurité culturelle et de soins tenant compte des traumatismes en vue de la prévention du suicide qui répond aux besoins de la collectivité.

9. Première Nation de St. Mary et Fredericton (Nouveau-Brunswick)

Population : 58 220

Les secteurs prioritaires

Autonomisation et inclusion

Énoncé de défi

« Ma ville ne me reconnaît pas ou ne me relie pas à ce qui compte le plus; Fredericton collaborera avec les Premières Nations pour créer une ville accessible, accueillante et solidaire pour les jeunes, les nouveaux arrivants et la population vieillissante, habilitant chacun grâce à un plan d'inclusion personnalisé qui relie les gens afin de créer une qualité de vie exceptionnelle. »

Résumé

Après avoir mené de nombreuses consultations publiques et écouté les citoyens parler avec passion de sujets allant des besoins humains fondamentaux au désir de meilleurs services, une chose est apparue très clairement : le plus gros problème auquel la collectivité est confrontée est différent pour chacun.

Fort de cette idée, le président du Groupe de travail sur les villes intelligentes, Adam Bell, a posé la question à la mairesse adjointe, Kate Rogers « selon vous, à quoi ressemblerait la meilleure version de la ville de Fredericton? »

Mme Rogers, qui connaît bien l'histoire de la ville, sa collectivité et les initiatives en cours, a réagi rapidement :

« Je veux vivre dans une ville habilitante qui m'offre un programme d'intégration personnalisé, qui me permet de connaître les choses qui comptent le plus: imaginez Fredericton, un Fredericton numérique qui collabore avec les Premières Nations, qui accueille les jeunes, qui soutient les nouveaux arrivants et la population vieillissante, qui met les gens en contact et qui crée une qualité de vie exceptionnelle avec des résultats mesurables. »

Les assises de sa candidature au Défi des villes intelligentes sont donc axées sur :

  • les initiatives en cours qui ont des impacts significatifs
  • une approche multidimensionnelle – noyau, citoyen et collectivité connectée
  • penser d'abord aux plus vulnérables
  • les données, toujours saisir les données
  • « C'est personnel »
  • construire pour reproduire

Nous construirons une ville intelligente qui, pour tous les citoyens de toutes générations et de toutes les cultures, offrira reconnaissance, mise en contact et autonomisation de manière unique, différente et significative pour eux.

10. Parkland, Brazeau, Lac Ste Anne et Yellowhead (Alberta)

Population : 61 762

Les secteurs prioritaires

Autonomisation et inclusion Débouchés économiques

Énoncé de défi

Notre collectivité agricole se revitalisera et prendra de l'expansion grâce à la connexion des gens avec la terre et l'alimentation, en plus d'inciter les citoyens à partager son mode de vie prospère, novateur et résilient.

Résumé

Cette proposition a un noble objectif. Les candidats cherchent à accroître la prospérité et la sécurité des collectivités rurales – à la ferme comme dans les régions rurales – en utilisant pleinement les données intégrées et les technologies connectées. L'accroissement de la prospérité rurale soutiendra un plus grand nombre de personnes vivant sur les fermes et dans les régions rurales. Cela exigera une meilleure adoption de la technologie, d'outils d'aide à la prise de décision appropriés et de liens avec le marché entre les régions rurales/agricoles et les régions urbaines du Canada et au-delà.

La proposition vise à établir des liens plus prospères en matière de marché et de connaissances avec le Canada urbain et au-delà. Des discussions axées sur les données rapprocheront les agriculteurs des cuisines des gens et dissiperont les idées fausses sur la façon dont nos aliments sont produits. Nous améliorerons la sécurité et la sûreté dans les zones rurales en réduisant les accidents liés aux grosses machines, et nous améliorerons la sécurité régionale par l'adoption de technologies.

Dans l'ensemble, ces initiatives visent à créer un mode de vie plus prospère et plus sécuritaire dans les régions rurales du Canada. En retour, on s'attend à ce que la population augmente; un plus grand intérêt à vivre en milieu rural incitera plus de jeunes à se lancer dans l'agriculture et générera un plus grand transfert intergénérationnel de la ferme.

11. Airdrie et les environs (Alberta)

Population : 72 874

Les secteurs prioritaires

Autonomisation et inclusionModes de vie sains et loisirs

Énoncé de défi

Devenir la collectivité la plus saine du Canada en mobilisant et en assurant la participation de tous les membres de la collectivité afin de créer une culture communautaire saine qui améliore les environnements sociaux, économiques, physiques et de soins de santé, ainsi que les caractéristiques et les comportements individuels, de sorte que l'espérance de vie en santé soit augmentée de 3 ans et plus sur 5 ans.

Résumé

Nous deviendrons la collectivité la plus saine du Canada – notre santé nous appartient. Nous augmenterons l'espérance de vie en santé de trois ans et plus sur une période de cinq ans.

Cela sera possible grâce à notre projet de collectivité intelligente.

Vision : « L'information sur notre santé nous appartient : Favoriser les efforts visant à être la collectivité la plus saine du Canada – individuellement et collectivement »

Mission : « Créer une culture communautaire de partage de renseignements sur la santé »

Au cours des deux dernières années, nous avons demandé à des centaines de personnes et des douzaines d'organisations de la collectivité de réfléchir à ce qu'il faudrait pour devenir la collectivité la plus saine du Canada.

Cinq projets ont été identifiés :

  1. Projet de la zone bleue d'Airdrie et de la région
  2. Projet de parc de santé d'Airdrie et de la région
  3. Projet de réseaux fondés sur les besoins d'Airdrie et de la région
  4. Projet de coopérative de santé d'Airdrie et de la région
  5. Projet de collectivité intelligente d'Airdrie et de la région

Le projet de collectivité intelligente permettra d'exploiter et de connecter les infrastructures, les plateformes et les applications existantes et d'en ajouter de nouvelles pour créer une plateforme de données ouverte à tous. Les données seront sécurisées et un contenu personnalisé sera diffusé pour permettre l'adoption de mesures éclairées.

La ville d'Airdrie a parrainé ce projet. Nous savons qu'un seul parti de la collectivité ne suffit pas pour y arriver. Une coopérative de santé a été constituée à titre d'outil pour rassembler tous les participants en tant que propriétaires égaux et bénéficiaires égaux.

12. Richmond (Colombie-Britannique)

Population : 198 310

Les secteurs prioritaires

Mobilité Sécurité et sûreté

Énoncé de défi

Richmond, une ville insulaire dont la population est diversifiée et en rapide croissance rapide et qui compte une infrastructure d'importance nationale et des services gouvernementaux, nécessite des plateformes physiques et virtuelles résilientes qui sont parfaitement intégrées à tous les ordres de gouvernement pour améliorer la qualité de vie dans les activités quotidiennes et pour minimiser les répercussions des catastrophes majeures sur la collectivité.

Résumé

Richmond comte 17 îles à l'embouchure du fleuve Fraser, sur la côte ouest, est la porte d'entrée vers l'Asie-Pacifique, alors que plus de 65 % de sa population provient des pays de l'Asie-Pacifique. Site de l'aéroport international de Vancouver et du port de Vancouver, et à 30 minutes de la frontière américaine, la ville de Richmond compte actuellement 220 000 habitants et ce nombre devrait atteindre plus de 300 000 alors que la population du centre-ville triplera d'ici 2041.

Plusieurs niveaux de gouvernement et des entreprises ont des plans d'intervention en cas d'incident et des protocoles d'activation qui reposent sur la technologie des communications, la prise de décisions et la mobilisation et le mouvement des ressources pendant un incident. Le défi repose en le fait que les systèmes ne sont pas actuellement interconnectés et intégrés. Cela entrave les efforts d'intervention, ce qui entraîne des nuisances pour les citoyens comme des événements mineurs ou des conséquences potentiellement plus graves associés aux événements majeurs.

Richmond a investi dans des infrastructures et des services stables et fiables comme base pour la mise en œuvre du Défi des villes intelligentes. La communication avec les citoyens et la résilience du système intégré sont essentielles à une plateforme intégrée permettant de prendre des décisions fondées sur les données afin d'améliorer les taux de réponse et de réduire les délais de reprise.

Objectifs du projet : protéger notre ville insulaire; intégrer les citoyens, l'infrastructure et les données d'urgence et les plateformes de communication; surmonter les barrières linguistiques; et créer des systèmes évolutifs qui permettent d'améliorer la vie quotidienne et les taux d'intervention d'urgence et les délais de reprise.

13. Guelph et Wellington (Ontario)

Population : 222 726

Les secteurs prioritaires

Autonomisation et inclusion Débouchés économiques

Énoncé de défi

Guelph/Wellington deviendra la première économie alimentaire circulaire axée sur la technologie au Canada grâce à la réinvention d'un écosystème inclusif et sécuritaire qui augmente de 50 % l'accès à des aliments abordables et nutritifs, où les « déchets » deviennent une ressource, où 50 nouvelles entreprises circulaires et collaborations sont créées et où les revenus économiques circulaires sont augmentés de 50 % : 50x50x50 d'ici 2025.

Résumé

La nourriture est une exigence fondamentale de la vie sur cette planète. Cependant, la structure de base du système alimentaire linéaire « prendre-faire-mettre aux rebuts » d'aujourd'hui n'est pas durable sur le plan économique, social et écologique.

Guelph-Wellington vise à devenir la première économie alimentaire circulaire du Canada, ramenant notre système alimentaire et nos collectivités à un équilibre sain. Grâce à notre partenariat rural-urbain, nous améliorerons l'accès à des aliments nutritifs, transformerons les déchets en ressources précieuses et créerons de nouvelles possibilités économiques.

Situé au cœur du corridor d'innovation de l'Ontario, le comté de Guelph/Wellington est une plaque tournante de l'innovation alimentaire et de la durabilité environnementale, ce qui nous place dans une position unique pour réaliser cette vision. Grâce à l'expertise locale, aux grandes données et aux plus récentes technologies, nous transformerons notre écosystème alimentaire en un « laboratoire vivant » connecté où chercheurs, innovateurs sociaux, agriculteurs, entrepreneurs et autres partenaires communautaires collaborent pour résoudre des problèmes alimentaires complexes.

Le Défi des villes intelligentes est un catalyseur important qui nous permettra de financer des projets alimentaires circulaires, de créer des espaces de collaboration, d'entreprendre la cartographie des données de base pour guider les programmes et la planification, de créer un ensemble d'outils numériques, et plus encore.

Ensemble, nous bâtirons la « collectivité alimentaire circulaire de l'avenir », générant des résultats positifs sur quatre fronts différents – prospérité, planète, personnes et objectifs – et nous partagerons notre feuille de route avec les collectivités partout au pays et dans le monde.

14. Saskatoon (Saskatchewan)

Population : 246 376

Les secteurs prioritaires

Autonomisation et inclusionSécurité et sûreté

Énoncé de défi

Être la ville qui brisera le cycle d'incarcération chez les jeunes Autochtones en créant un nouveau cycle visant à encourager un sentiment d'utilité, d'appartenance, de sécurité et d'identité.

Résumé

Saskatoon a la vision audacieuse d'être une ville qui aide toutes les personnes à ressentir un sentiment d'utilité, d'appartenance, de sécurité et d'identité. Certaines personnes sont laissées pour compte, beaucoup d'entre elles sont des jeunes, et beaucoup d'entre elles sont de jeunes Autochtones vivant en milieu urbain. Ces jeunes Autochtones vivant en milieu urbain font face à de multiples défis qui sont enracinés dans les traumatismes intergénérationnels, le racisme et une relation avec les traditions culturelles et spirituelles qui est perturbée. Cela se manifeste par une hausse de la criminalité qui fait en sorte que le taux d'incarcération des jeunes à Saskatoon est deux fois plus élevé que celui de la moyenne nationale.

Ce cycle de la criminalité et de l'exclusion sociale fait en sorte que des millions de dollars sont dépensés pour entreposer des gens dans des installations où, au lieu de les réhabiliter, ils sont endurcis et, dans bien des cas, impliqués dans des crimes de plus en plus graves. Ce cycle se poursuit à travers les générations. Le système actuel nous laisse tous tomber.

La ville de Saskatoon a conclu un partenariat avec des établissements clés qui se sont tous engagés à travailler de concert pour trouver des solutions proactives et préventives à l'incarcération des jeunes. Notre Défi des villes intelligentes s'appuiera sur ce travail de collaboration et utilisera une technologie novatrice pour renforcer et relier les soutiens qui permettent aux jeunes de grandir dans un cycle d'apprentissage positif plutôt que de se retrouver entraînés dans un cycle de criminalité.

15. Grand Victoria (Colombie-Britannique)

Population : 367 770

Les secteurs prioritaires

Autonomisation et inclusionMobilité

Énoncé de défi

« Liberté de déplacement »

Nous créerons ensemble un réseau de transport multimodal qui est pratique, écologique et abordable, ce qui améliorera d'au moins 20 % le bien-être des habitants du sud de l'île sur le plan de la mobilité.

Résumé

Nous tenons à reconnaître que nous sommes sur le territoire traditionnel des Premières Nations Coast Salish.

Une ville intelligente est composée d'innombrables éléments. Il est difficile de décider des initiatives à poursuivre et de celles dont la mise en œuvre doit être repoussée.

Alors que notre but était de travailler sur des initiatives sur différents fronts, nous avons conclu qu'il s'agissait là d'une solution dont le résultat serait médiocre. Nous voulons créer quelque chose de grand, que d'autres villes imiteront.

C'est pourquoi nous avons choisi d'aller plus loin dans les transports.

Le Grand Victoria n'est pas une grande ville sur le plan de la population. Cependant, elle est une ville importante du point de vue stratégique et est la 15e plus grande région métropolitaine du Canada. Elle compte un secteur de haute technologie de 5 milliards de dollars et est située dans l'une des régions les plus progressistes et innovantes du monde : le nord-ouest du Pacifique; une porte d'entrée vers l'Asie; un endroit où les avant-gardistes prospèrent; un endroit que les gens viennent visiter et encouragent leurs amis à le faire.

Nous voulons que la région métropolitaine de Victoria illustre comment la mobilité peut se faire correctement, comment toute la population et tous les visiteurs doivent jouir de la liberté que procure la mobilité, comment tous les points de friction peuvent être éliminés entre plusieurs modes de transport, même lors d'un seul trajet, comment les grandes données, les grandes idées et les grands penseurs peuvent faire une grande différence dans la qualité de vie, tout en réduisant l'incidence qu'ont les villes sur l'environnement.

Catégorie de prix de 50 millions de dollars

16. Région de Waterloo (Ontario)

Population : 535 154

Les secteurs prioritaires

Autonomisation et inclusionModes de vie sains et loisirs

Énoncé de défi

Nous deviendrons la collectivité de référence au Canada pour le bien-être des enfants et des jeunes grâce à une intervention précoce, la mobilisation des jeunes et un cadre de collectivité connectée pour créer des programmes adaptés et axés sur les données et des technologies d'apprentissage évolutives qui permettront d'améliorer le développement de la petite enfance, la santé mentale et les taux d'achèvement d'études secondaires.

Résumé

Nous avons choisi la santé des enfants et des jeunes pour notre Défi des villes intelligentes. En nous fondant sur les données et les consultations communautaires, nous avons identifié six domaines prioritaires qui seront abordés dans le cadre de notre initiative des villes intelligentes : le développement de la petite enfance, la santé mentale, l'intimidation, les taux d'alphabétisation, les taux d'achèvement d'études secondaires et le sentiment d'appartenance des jeunes. En collaboration avec nos jeunes et nos partenaires communautaires locaux des secteurs privé, sans but lucratif, éducatif et gouvernemental, nous créerons des espaces communautaires connectés, des plateformes éducatives plus vastes et des programmes technologiques qui favorisent l'équité, le mentorat, le bénévolat, la santé mentale, la sécurité alimentaire et la nutrition et l'apprentissage « STIAM ».

En partenariat avec UNICEF Canada, et son initiative Une jeunesse, nous créerons le premier tableau de bord en temps réel du bien-être des enfants et des jeunes au Canada. En utilisant une plateforme de données communautaires qui relie les données connectées de plusieurs organisations, nous créerons un cadre qui permettra de mesurer le bien-être des enfants et des jeunes dans la région de Waterloo par rapport à l'Indice canadien du bien-être des enfants et des jeunes de l'UNICEF. Nous travaillerons en partenariat avec UNICEF Canada pour étendre ce cadre à des collectivités de toutes tailles partout au pays, ce qui contribuera à faire du Canada le premier pays au monde pour le bien-être des enfants et des jeunes au cours de la prochaine décennie.

17. Ville de Québec (Québec)

Population : 542 250

Les secteurs prioritaires

Qualité de l'environnement Modes de vie sains et loisirs

Énoncé de défi

« LES INÉGALITÉS SOCIALES EN SANTÉ : COMPRENDRE ET INTERVENIR AUTREMENT »

Engager la collectivité de la Ville de Québec dans un projet de société priorisant la santé durable et le bien-être des citoyens grâce à l'intelligence collective et au déploiement d'outils numériques d'aide à la décision et de suivis.

Résumé

Par la réalisation du projet Les inégalités sociales en santé : comprendre et intervenir autrement, la collectivité de Québec s'engage dans un projet de société priorisant la santé durable et le bien-être des citoyens grâce à l'intelligence collective et au déploiement d'outils numériques d'aide à la décision et de suivis.

Notre proposition pour le Défi des villes intelligentes repose sur une vaste étude réalisée par la Direction régionale de santé publique en 2012. On y démontre que les inégalités sociales de santé sont reconnues comme étant un problème de santé publique majeur, nécessitant une action concertée de tous les milieux.

À Québec, ce constat appelle à la mobilisation et à l'action. Les consultations menées par la Ville confirment que les citoyens reconnaissent l'importance de favoriser les projets ayant un impact positif sur la santé.

En misant sur le savoir des chercheurs universitaires, l'engagement des partenaires institutionnels et d'affaires, l'expérience des citoyens, l'immense potentiel des nouvelles technologies et l'expertise du personnel municipal, nous lancerons un projet ambitieux qui s'inscrit dans la lignée des mesures innovantes mises en place à la Ville de Québec dans la dernière décennie.

18. Edmonton (Alberta)

Population : 932 546

Les secteurs prioritaires

Autonomisation et inclusionModes de vie sains et loisirs

Énoncé de défi

Edmonton sera le leader de la transformation des soins de santé au Canada grâce à une approche municipale sans précédent qui mettra l'accent sur les relations, les données sur la santé et les technologies novatrices afin d'offrir un lien et une expérience personnalisés en matière de santé aussi uniques que la santé de chaque habitant d'Edmonton.

Résumé

Une ville intelligente est d'abord et avant tout une ville saine.

Reconnaissant le fait que l'urbanisation et le rôle croissant que joue la santé des résidents sur les services municipaux et vice-versa, la ville d'Edmonton propose qu'une intervention au niveau municipal est nécessaire. La ville d'Edmonton facilite la création d'un écosystème de ville saine (un partenariat entre le gouvernement, l'industrie, le milieu universitaire et les résidents) pour travailler en collaboration afin d'offrir un soutien intégré et communautaire en matière de santé.

S'attaquer aux déterminants sociaux de la santé, comme la connectivité, la solitude et le sentiment d'appartenance, est une approche novatrice et transformationnelle qui met l'accent sur la prévention plutôt que sur le traitement des symptômes.

Une approche de ville intelligente permettra la création d'un dépôt de données sur la santé unique, reliant des ensembles de données disparates provenant des intervenants et les données recueillies grâce aux nouvelles technologies, assurant l'anonymat et l'intégration pour faciliter l'évaluation, l'analyse et l'exploration des données. Les résidents auront accès au nouveau soutien municipal en matière de santé au moyen d'un outil et d'appareils numériques, ce qui leur permettra de trouver d'autres services, relations et technologies et d'y avoir accès pour améliorer leur santé individuelle et leur connectivité.

19. Surrey et Vancouver (Colombie-Britannique)

Population : 1 149 373

Les secteurs prioritaires

Mobilité Sécurité et sûreté

Énoncé de défi

Surrey et Vancouver mettront en œuvre les deux premiers corridors de transport multimodal sans collision au Canada en tirant parti de véhicules autonomes et de technologies intelligentes pour ouvrir la voie vers des collectivités plus sûres, plus saines et socialement mieux reliées tout en réduisant les émissions, en améliorant l'efficacité des transports et en améliorant la qualité de vie malgré la croissance rapide et la congestion routière. #SmarterTogether

Résumé

Surrey et Vancouver mettront en œuvre les deux premiers corridors de transport multimodal sans collision au Canada, ce qui représente un pas ambitieux vers l'amélioration de la qualité de vie de nos résidents en éliminant les risques liés à la sécurité des transports, en réduisant les émissions de gaz à effet de serre et en augmentant l'efficacité des transports.

Nous fournirons un modèle pour les villes canadiennes et ferons du Canada un chef de file mondial en matière de véhicules autonomes et de mobilité intelligente. Pour ce faire, nos deux couloirs sans collision seront équipés de solutions de mobilité intelligentes :

  • navettes autonomes
  • infrastructure de mobilité intelligente
  • données et analyses avancées, et
  • expérience utilisateur améliorée

La proposition conjointe des villes de Surrey et de Vancouver est le résultat d'un engagement étendu, inclusif et communautaire avec nos résidents et d'une collaboration sans précédent entre nos deux villes. Notre cheminement collaboratif a donné lieu à de riches conversations qui ont mené à des liens solides et à une nouvelle culture interurbaine. Nous avons appris et innové ensemble pour proposer une vision qui permettra d'accroître la sécurité des transports, de contribuer à un environnement plus écologique et de bâtir des collectivités plus fortes.

Nous sommes devenus « #SmarterTogether » (plus intelligents ensemble) grâce au Défi des villes intelligentes. Nos corridors de transport multimodaux sans collision, rendus possibles grâce à la technologie de ville intelligente, représentent une étape audacieuse dans le passage vers une amélioration progressive de la sécurité des transports à un progrès exponentiel.

20. Ville de Montréal (Québec)

Population : 1 704 694

Les secteurs prioritaires

Mobilité Qualité de l'environnement

Énoncé de défi

La collectivité montréalaise se façonne une vie de quartier efficiente et dynamique en innovant en matière de mobilité et d'accès à l'alimentation. Grâce à un processus de cocréation et de participation citoyenne, l'accessibilité aux services et le bien-être des Montréalais et Montréalaises augmentent de manière notable.

Résumé

La Ville de Montréal et 36 porteurs de projets et partenaires s'engagent à agir sur des enjeux systémiques de la vie urbaine au moyen d'actions en mobilité et en accès à l'alimentation pour donner à l'ensemble des Montréalais-es un cadre de vie agréable et leur permettant de répondre à leurs besoins de base.

Grâce aux technologies, il sera possible d'offrir des alternatives efficaces et durables au Montréalais-es pour leurs déplacements, réduisant l'utilisation de l'automobile. Cela aura comme impact de rendre les quartiers plus agréables et propices à une vie locale riche.

Une offre de transport en commun améliorée associée à de nouvelles formes de mobilités innovantes (auto-partage à la demande, véhicules autonomes, vélo partage, etc.) renforcera l'accès aux services de proximité, notamment en matière d'alimentation.

En complément de la dimension technologique, des projets transversaux en gouvernance et en engagement citoyen assureront un déploiement responsable des technologies, issus de décisions approuvées collectivement et évitant des dérives en matière de collecte et d'usage des données.

La combinaison d'une approche participative et technologique, encadrées par une gouvernance innovante et agile permettra non seulement d'améliorer concrètement la vie des Montréalais-es, mais amènera des changements en profondeur, durables et applicables à d'autres contextes.

Date de modification :