Profils des projets de l'Île-du-Prince-Édouard

Cliquer sur le nom d'une des collectivités suivantes pour en apprendre davantage sur certains des projets réalisés à l'Île-du-Prince-Édouard.

Nouveau sentier polyvalent : un pas dans la bonne direction

Un sentier polyvalent qui longe la route 15 à Brackley

Emplacement du projet : Brackley

Brackley est une petite collectivité agricole rurale située au nord de Charlottetown. Grâce au soutien financier de deux programmes de financement fédéraux—le Fonds de la taxe sur l'essence et la Fiducie d'investissement pour les transports en commun—les résidants ont maintenant un sentier polyvalent qui longe la route 15.

Le sentier de 2,6 kilomètres offre aux marcheurs, aux coureurs, aux cyclistes et aux amateurs de patins à roues alignées un sentier sécuritaire pour pratiquer des formes plus actives de transport. Avant que le sentier soit aménagé, les résidants devaient utiliser l'accotement de la route, parallèle à la circulation.

Le nouveau sentier favorise l'activité physique, et permet aux utilisateurs d'accéder directement à l'édifice Brackley Commons, le centre récréatif de la ville, au sentier de la Confédération qui traverse la province et aux limites de la ville de Charlottetown.

Ces programmes fédéraux fonctionnent à l'échelle locale pour soutenir un environnement plus propre et un avenir plus durable pour les Canadiens.

Le remplacement d'un pont essentiel contribue à protéger l'estuaire de la rivière Cardigan

Le pont de la rivière Cardigan

Emplacement du projet : Cardigan

Cardigan est un petit village pittoresque situé sur le sentier de la Confédération le long de la rivière Cardigan, une des trois rivières locales qui convergent pour former le Réseau de rivières du patrimoine canadien.

Le pont de la rivière Cardigan est essentiel pour les résidants du village et ce, à de nombreux égards.

« La possibilité de profiter du magnifique paysage et de se déplacer entre les différents services situés au centre du village est très importante pour les entreprises et pour la collectivité dans son ensemble, a affirmé Jimmy Mooney, administrateur du village de Cardigan. Le pont est un symbole, il représente le rapprochement des familles, des amis et d'une collectivité. »

La sécurité du pont était compromise après 60 ans de bons et loyaux services. Mais avec l'aide financière du Fonds de la taxe sur l'essence, la collectivité a pu le remplacer.

Le nouveau pont comprend un trottoir afin de mieux protéger les piétons. Sa longueur a également été reportée à 25 mètres, ce qui permet de réduire la stagnation de l'eau et ainsi d'améliorer la qualité de l'eau dans l'estuaire de la rivière Cardigan.

Le Fonds de la taxe sur l'essence du Canada offre un financement prévisible et à long terme aux municipalités, pour les aider à bâtir des infrastructures publiques et à les revitaliser. Les projets sont choisis localement et sont priorisés en fonction des besoins de chaque collectivité.

Un nouveau centre des congrès stimule le développement touristique et économique

Centre des congrès de l'Île-du-Prince-Édouard

Photo utilisée avec l'autorisation du Brian L. Simpson,
Gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard

Emplacement du projet : Charlottetown

En 2006, grâce à une étude menée par Tourisme Charlottetown et Prince Edward Island Convention Partnership, on a déterminé que l'espace limité consacré aux congrès dans la province constituait le principal facteur nuisant à la croissance du secteur.

Grâce à un investissement aux termes du volet Grandes infrastructures du Fonds Chantiers Canada, le secteur riverain historique de Charlottetown compte désormais un nouveau centre des congrès spectaculaire qui devrait stimuler considérablement le commerce et le tourisme dans la région.

Le nouveau Centre des congrès de l'Île-du-Prince-Édouard peut accueillir 3 000 invités pour des réceptions. De plus, le Centre est relié à l'hôtel Delta Prince Edward, offrant ainsi de nombreux services et commodités sous un même toit.

Le bâtiment présente un élégant toit ondulé et des fenêtres de plain-pied qui offrent un point de vue époustouflant sur le secteur riverain de la ville. Le Centre comprend également une terrasse extérieure pouvant accueillir environ 600 invités.

Avec les nombreuses autres attractions de l'Île-du-Prince-Édouard, le centre des congrès agrandi devrait devenir une destination de choix et donner lieu à une nouvelle ère de développement économique pour la province.

David MacInnis, président de la société de développement du secteur de Charlottetown (Charlottetown Area Development Corporation), société qui est propriétaire de la nouvelle installation, a souligné quelques-uns des nombreux avantages du Centre : «  Cette installation de pointe fera de l'Î.-P.-É. une destination attrayante pour les organisateurs de congrès. Le Centre offrira aux gens du monde entier la chance de profiter de l'hospitalité classique des maritimes, tout en ayant accès à des services des plus modernes pour la tenue de congrès. ».

On prévoit des avantages pour les affaires et le tourisme dans l'ensemble de la région.

Contribution fédérale : 8 656 054 $

Amélioration de la circulation sur l'avenue University

L'avenue University de Charlottetown

Emplacement du projet : Charlottetown

Le projet d'élargissement de la partie à deux voies de l'avenue University, une artère principale d'accès au centre de Charlottetown, représentait un élément essentiel du développement de l'infrastructure de la ville.

« Puisque la population de Charlottetown a augmenté, a déclaré le maire Clifford J. Lee, cette artère à deux voies a causé des embouteillages. Ce projet améliorera grandement la circulation en direction du centre de la ville et hors de ce secteur. Une circulation plus fluide entraînera les avantages économiques liés à un accès plus facile à quelques-uns des quartiers commerciaux animés de la ville, au campus de l'University of Prince Edward Island et au complexe récréatif de la capitale ».

Le projet est maintenant complété grâce à un investissement en vertu du volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada, jumelé à un financement de la province et de la municipalité.

Ce projet de 6,3 millions de dollars dont l'élargissement de l'avenue constituait l'élément principal générera d'autres avantages, comme l'amélioration du drainage routier. Les piétons bénéficieront également d'une sécurité accrue grâce au nouveau trottoir qui longe le côté ouest de la chaussée et à la modernisation du système de feux de circulation.

Contribution fédérale : 2 100 000 $

La réfection de l'autoroute périphérique de Charlottetown est terminée

Phase 1, section est de l'autoroute de contournement de Charlottetown

Emplacement du projet : Charlottetown

L'autoroute périphérique de Charlottetown a été construite pour la circulation de longue distance, de grand volume et à vitesse élevée contournant Charlottetown et voyageant entre les villes de Stratford et de Cornwall. Au fur et à mesure que Charlottetown et ces deux autres villes ont pris de l'expansion, la demande s'est accrue pour que l'autoroute puisse accueillir aussi la circulation locale et pour de courte distance. Afin d'atténuer la congestion aux heures de pointe, la Ville a procédé à plusieurs améliorations clés.

Des travaux ont permis d'élargir l'autoroute périphérique de Charlottetown pour qu'elle ait quatre voies entre les chemins St. Peters et Malpeque, ainsi que de l'allée Murchison à la rue Park. On a aussi ajouté de nouvelles voies de virage à l'intersection du chemin St. Peters, on a élargi le viaduc de la promenade Oak et on a procédé à la réfection des intersections de la promenade Exhibition et de la rue Garfield pour faciliter la circulation lourde. Enfin, d'autres sections de l'autoroute ont été fraisées et réasphaltées pour réparer la chaussée.

« Ce projet améliorera l'efficacité d'une des sections d'autoroute les plus occupées à l'Île-du-Prince-Édouard. En outre, de tels projets créent des emplois et stimulent l'économie de l'Île, a affirmé Ron MacKinley, le ministre du Transport et des Travaux publics, Île-du-Prince-Édouard. Le gouvernement de l'Île-du-Prince-Édouard est très heureux d'être partenaire avec le gouvernement fédéral pour réaliser ces travaux d'élargissement de ces autoroutes. »

Ces travaux vont prolonger la vie utile de la route et améliorer la sécurité publique. Grâce à une circulation plus fluide, les émissions de gaz à effet de serre vont diminuer, et la disparition des ornières réduira pour les propriétaires de voitures les frais de réparation attribuables à l'usure.

Le soutien fédéral à ce projet provient du Fonds de stimulation de l'infrastructure, l'un des nombreux programmes de contribution fédéraux gérés par Infrastructure Canada.

Contribution fédérale : 7 300 000 $

Nouveau passage pour le Centre des arts de la Confédération

Nouvelle passerelle souterraine du centre commercial jusqu'au complexe du Centre des arts de la Confédération de Charlottetown.

Emplacement du projet : Charlottetown

Grâce à la somme de 525 000 $ provenant du volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada, l'accès au Centre des arts de la Confédération de Charlottetown a été amélioré.

Alors que son nom et son emplacement rendent honneur aux Pères de la Confédération, les salles de spectacle et d'exposition du Centre célèbrent les arts visuels et de la scène.

Des locaux réservés aux conférences, une bibliothèque municipale et des restaurants contribuent à attirer les résidants et visiteurs autour du Centre. Cependant, l'aménagement des trottoirs permettant d'accéder aux principales entrées du Centre n'était pas optimal.

Pour accroître le nombre de visiteurs et faire connaître le Centre et ses nombreux programmes, de nouveaux passages souterrains ont été construits, reliant le Centre à une galerie marchande située à proximité.

« Ce passage permet aux clients du Centre des arts de la Confédération d'y accéder plus facilement, explique Mike Cochrane, directeur du Centre. Une fois le nouvel hôtel du centre commercial construit, ce passage piétonnier contribuera à accroître la demande à l'égard des services de conférence du Centre. »

Le passage piétonnier de la rue Grafton fait partie d'un plan de revitalisation à long terme qui a pour but d'accroître le tourisme et de promouvoir le développement économique de l'Île-du-Prince-Édouard.

Contribution fédérale : 525 000 $

Le Fonds fédéral de la taxe sur l’essence contribue à « verdir » un édifice municipal à l’Île-du-Prince­Édouard

Emplacement du projet : Crapaud

Crapaud, qui accueille les championnats de tire de tracteurs de l’Île-du-Prince-Édouard, est un petit village pittoresque situé à mi-chemin entre l’emblématique Pont de la confédération et les environs de Charlottetown.

Avec une population se chiffrant seulement à environ 350 personnes et des ressources limitées pour la construction ou l’amélioration d’infrastructures, le village doit faire une utilisation avisée des fonds annuels qu’il reçoit aux termes du Fonds de la taxe sur l’essence.

La modernisation des systèmes énergétiques du centre professionnel South Shore a été recensée comme projet prioritaire par les agents de projet du village. Peu de rénovations notables avaient été apportées à cet actif municipal essentiel durant ses vingt-cinq années de fonctionnement et le moment était venu d’entreprendre une modernisation écologique.

Plusieurs améliorations éconergétiques ont été sélectionnées en tant que moyens économiquement viables de moderniser l’édifice : les travailleurs ont remplacé l’ancienne chaudière, ont ajouté de nouvelles fenêtres et de nouvelles portes, ont rénové le toit, l’isolation et les systèmes d’éclairage, et ont installé des thermostats programmables.

Grâce à ces travaux, le village a pu diminuer ses coûts de fonctionnement et sa consommation d’énergie, favorisant également une réduction des émissions de gaz à effet de serre dans la collectivité en général.

Contribution fédérale : 52 796 $

Un nouveau centre récréatif qui a du succès

Le complexe sportif Terry Fox à Cornwall

Emplacement du projet : Cornwall

La ville de Cornwall se trouve dans le comté de Queens, juste à l'ouest du principal axe routier de l'Île du Prince Édouard, entre le pont de la Confédération et Charlottetown. Son emplacement centralisé et le développement de ses infrastructures résidentielles et publiques attirent une population croissante depuis les dernières années.

Les récents projets de développement des infrastructures communautaires ont notamment donné lieu à la construction du complexe sportif Terry Fox, qui comprend deux terrains de baseball, quatre courts de tennis, deux terrains de volley-ball de plage et une pente pour le toboggan. Deux des courts de tennis extérieurs peuvent également servir de terrains de basketball.

La construction du complexe sportif Terry Fox a été rendue possible grâce au Fonds de la taxe sur l'essence du gouvernement fédéral et au volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada. Depuis son inauguration devant une grande foule, en septembre 2010, le complexe a accueilli de nombreux camps d'entraînement, des activités des ligues régulières et des tournois régionaux.

En plus d'offrir aux résidants de la région de nouvelles façons de demeurer actifs, le complexe incite les jeunes à adopter un mode de vie sain et aide les athlètes locaux à développer leur plein potentiel.

Contribution fédérale : 996 784 $ du Fonds Chantier Canada + le financement du Fonds de la taxe sur l'essence.

Un nouvel autobus au service des citoyens

L'autobus accessible en fauteuil roulant à Cornwall

Emplacement du projet : Cornwall

La ville de Cornwall est située à l'ouest de Charlottetown. L'autoroute transcanadienne traverse directement la ville et sert de jonction principale vers la capitale provinciale.

Malgré sa proximité avec une autoroute importante et la ville de Charlottetown, les transports publics à Cornwall restaient limités.

L'achat d'un autobus accessible en fauteuil roulant, grâce à une allocation du Fonds de la taxe sur l'essence du Canada, a permi de relever ce défi. L'autobus de 35 passagers, équipé d'un support à vélo, a prolongé le réseau de transport en commun de la région de façon à compléter les services actuels des villes de Charlottetown et de Stratford. Cet accès amélioré et les liens avec les autres réseaux ont contribué à la viabilité de ce mode de transport plus écologique.

Le nouvel autobus a été très bien accueilli par la ville. « C'est un grand pas en avant pour la ville de Cornwall, a mentionné Marlene Hunt, conseillère municipale. Nous disposons maintenant d'un autobus moderne, équipé d'un support à vélo et accessible en fauteuil roulant, c'est fantastique! Nous sommes très heureux du soutien que nous avons obtenu pour ce projet dans le cadre du Fonds de la taxe sur l'essence. »

Remise en état complète des rues

Amélioration de l'apparence, réduction de l'entretien

Projet pour remplacer les égouts pluviaux, les égouts pour les eaux usées et les conduites maîtresses récemment fini à Georgetown

Emplacement du projet : Georgetown

Quand les circonstances le permettent, il est souvent sensé au plan économique de réunir dans un seul projet l'ensemble des besoins de remise en état des infrastructures et d'enlever le pavage qu'une seule fois. C'est ce qui a été fait à Georgetown, à l'Île-du-Prince-Édouard, lorsque le conseil a adopté la résolution pour la remise en état de l'intersection des rues Water et West, près du bord de l'eau.

Cette intersection, située dans le seul port et chantier naval en eau profonde de l'Île-du-Prince-Édouard, reçoit plus que sa part du trafic de véhicules lourds, de résidants et de touristes attirés vers le bord de l'eau. Grâce au montant de 600 000 $ provenant du fonds fédéral de stimulation de l'infrastructure, Georgetown a pu remplacer les égouts pluviaux, les égouts pour les eaux usées et les conduites maîtresses. Lorsque le travail sous terre a été terminé, les équipes ont remplacé la chaussée, installé de meilleurs caniveaux et bordures et reconstruit les trottoirs.

Le maire Lewis Lavandier est heureux des résultats. La circulation des véhicules à l'intersection est plus efficace, ce qui permet d'économiser davantage de carburant et d'améliorer la sécurité des piétons. L'amélioration du drainage des égouts pluviaux réduira également les frais courants d'entretien pour la municipalité; en outre, l'apparence de la rue est magnifique! « Tout compte fait, c'est un excellent projet pour les résidants, les entreprises et les gens qui visitent notre collectivité. »

Contribution fédérale : 600 000 $

La sauvegarde de la résidence d'un événement culturel iconique

Les rénovations de l'église St. Mary's pour le Festival de musique d'Indian River.

Emplacement du projet : Indian River

Important événement culturel de l'Île-du-Prince-Édouard, le Festival de musique d'Indian River présente d'excellentes performances musicales dans un emplacement unique : l'église St. Mary's. Dès sa formation en 1996, ce festival a évolué pour devenir un événement reconnu internationalement et qui représente souvent une expérience artistique et historique pour plusieurs touristes et résidants.

La paroisse étant cependant incapable de payer pour des rénovations majeures, l'église était abandonnée et sur le point d'être démolie. Pour éviter cette situation, les organisateurs du festival ont décidé d'amasser des fonds pour préserver leur événement et agrandir son potentiel d'accueil.

Grâce à une demande fructueuse auprès du Fonds de stimulation de l'infrastructure fédéral, les travaux sont maintenant terminés pour le projet visant à transformer l'église en un endroit permanent capable d'accueillir une variété d'événements musicaux.

Les travaux de restauration incluaient des réparations au toit, aux portes et fenêtres, le drainage du terrain et d'autres améliorations qui aideront à garder les portes de l'église ouvertes pour plusieurs années à venir.

Derek Huestis, le président du Comité de restauration de l'église, a précisé que comme l'utilisation de cette installation évoluera et que le Festival d'Indian River continuera de grossir, les retombées économiques s'accroîtront, ce qui procurera une prospérité continue à Indian River, Kensington et à la région environnante.

Contribution fédérale : 120 000 $

Meilleure route et meilleur accès au marché

Le travail sur la route 2 comprenait le reprofilage, l'excavation et le remplissage des nids de poules, ainsi que la réparation et la reconstruction des accotements et enfin l'application de deux nouvelles couches d'asphalte.

Emplacement du projet : Lady Slipper

La route 2 est une route importante qui relie les deux extrémités de l'Île-du-Prince-Édouard tout en traversant une multitude de collectivités.

Près de Lady Slipper, dans la région ouest de l'Île, une partie de la route 2 montrait des signes de détérioration importante. Sa structure ancienne, affaiblie par le passage de véhicules de plus en plus lourds et rapides et une circulation croissante, causait des préoccupations en ce qui a trait à la sécurité.

La province a demandé et a reçu 1,25 M$ du Fonds de stimulation de l'infrastructure du fédéral, afin de commencer le travail sur 6 km de la route 2, près de Lady Slipper. Le travail comprenait le reprofilage, l'excavation et le remplissage des nids de poules, ainsi que la réparation et la reconstruction des accotements et enfin l'application de deux nouvelles couches d'asphalte.

Julie Smith, présidente de la collectivité de Lady Slipper, a déclaré que la route 2 était « un tronçon très important de l'autoroute » puisqu'il reliait le village au reste de la province. Elle a ajouté : « L'élargissement et la reconstruction de la route ont augmenté la sécurité de la collectivité et permettent une livraison plus efficace des produits de nos industries primaires vers les marchés ».

Contribution fédérale : 1 250 000 $

Le Fonds de la taxe fédérale sur l'essence aide une collectivité de l'Atlantique à régler un problème croissant

La construction d'une station de traitement des eaux usées à North Rustico

Emplacement du projet : North Rustico

Une nouvelle station de traitement des eaux usées, située dans le village de North Rustico, aidera cette municipalité de bord de mer à s'adapter aux fortes pluies de l'Atlantique, tout en répondant aux besoins d'une communauté croissante.

Situé dans la partie nord du comté de Queens, le village de North Rustico est un centre névralgique du commerce dans la région, et il a fait l'objet d'une certaine croissance au cours des dernières années.

Bien qu'il s'agisse d'un développement positif, il reste que plus de gens signifient plus d'eaux usées, ce qui a entraîné certains problèmes en ce qui concerne la station de traitement des eaux usées de la collectivité. L'installation était trop petite pour s'adapter aux volumes accrus, et les tempêtes importantes entraînaient parfois des débordements des eaux usées dans le port, ce qui nuisait notamment aux activités de pêche. De plus, l'ancienne station était située dans un parc communautaire, ce qui n'était pas un emplacement idéal.

Grâce au Fonds de la taxe fédérale sur l'essence, les travaux de construction sont presque terminés en ce qui concerne la nouvelle station de traitement des eaux usées de North Rustico. La nouvelle installation est plus grande, mieux équipée et située loin du parc. L'installation peut maintenant s'adapter aux demandes accrues de traitement des eaux usées, ainsi qu'aux débordements en cas de fortes pluies.

En finançant des projets tels que la nouvelle station de traitement des eaux usées de North Rustico, le Fonds de la taxe fédérale sur l'essence aide les collectivités à se préparer pour l'avenir, tout en répondant à leurs besoins urgents en matière d'infrastructure.

Protection d'un édifice patrimonial contre la pluie

Hôtel de ville historique à Souris

Emplacement du projet : Souris

Fondée par les Acadiens comme port de pêche en 1727, la ville de Souris est fière de ses origines historiques. Alors que le maintien de l'architecture patrimoniale constitue une priorité pour la collectivité, il n'est pas toujours facile de trouver les fonds nécessaires pour le réaliser.

Pour Souris, le Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral a donné l'occasion de réaliser des travaux indispensables sur son hôtel de ville historique qui remonte à 1905. Comme on ne se permet d'effectuer que des travaux hétéroclites sur la toiture vieillissante au fil des ans, les fuites représentaient un problème important, surtout dans les salles du conseil et au-dessus de l'entrée principale.

Grâce à la collaboration du gouvernement fédéral et de la province, on a pu remplacer la toiture, réparer l'avant-toit et les lucarnes et installer de nouvelles gouttières. Les matériaux choisis s'harmonisent bien à l'architecture existante. La ville ne pourrait être plus satisfaite des résultats.

Maintenant que les résidants ont un accès à la bibliothèque publique, sans danger et à l'abri de la pluie, les conseillers peuvent se mettre à discuter des affaires municipales.

Contribution fédérale : 14 600 $

Réparation de routes de haut en bas

La route 2, entre la rue Union et l'avenue MacPhee, à Souris

Emplacement du projet : Souris

Avec l'aide du Fonds de stimulation de l'infrastructure, la ville de Souris a pu remplacer une section de la route 2, d'une longueur de 1,2 kilomètre, entre la rue Union et l'avenue MacPhee. Les équipes de travail ont également installé un nouveau réseau d'égouts pluviaux, ainsi que des bordures de trottoir, des caniveaux et des trottoirs neufs.

En plus d'améliorer la résistance structurale de la rue Main et de corriger les défauts de la route, un nouveau système de drainage permet de s'assurer que l'eau s'égoutte à l'écart de la route. Ceci aidera à prévenir l'excès d'humidité qui endommagerait prématurément la nouvelle chaussée.

Les résidants sont très heureux des résultats. Les nouveaux trottoirs font en sorte que les piétons n'ont plus à marcher dans l'accotement de la route, alors que les rues plus larges et l'ajout de voies latérales rendent la rue plus sécuritaire pour les automobilistes également.

Contribution fédérale : 1 600 000 $

Le Fonds de la taxe sur l'essence aide les collectivités à gérer leurs biens plus efficacement

Un instantané d'écran du Système d'information géographique

Emplacement du projet : Stratford

Les données de Système d'information géographique et les photographies aériennes sont des outils importants pour la gestion des biens des collectivités. Elles sont utilisées pour observer des éléments physiques, tels que des parcs, des cours d'eau, des routes, des superficies de bâtiments, des trottoirs, des bouches d'incendie, des ponceaux et même des lampadaires. L'information obtenue est utilisée pour faire le suivi des inventaires et surveiller les tendances au fil du temps afin d'aider à prendre des décisions en matière de planification.

Obtenir ce genre de données détaillées requiert de nombreuses heures de vol, qui coûtent cher, et bien d'autres heures pour que des techniciens convertissent l'information en des produits que les clients peuvent utiliser. C'est un processus coûteux, et il peut être difficile pour les petites villes et les villages d'assumer avec ces coûts.

Les collectivités de Stratford, Summerside, Cornwall, Montague et Kensington ont trouvé que mettre en commun leurs affectations du Fonds de la taxe sur l'essence était un moyen pratique et rentable d'obtenir l'information dont elles avaient besoin. Chacune des collectivités a identifié ses propres besoins, puis elles ont collaboré pour un projet visant à se procurer un avion et un photographe pour obtenir les photos et traiter les données.

Disposant de ces informations, les collectivités peuvent maintenant cartographier les biens qui se situent sur leur territoire facilement et rapidement. L'âge, l'histoire et l'état des biens peuvent être vérifiés d'un simple clic de souris, ce qui aide les représentants à organiser les calendriers d'entretien à court et à long terme et à gérer le cycle de vie des infrastructures municipales plus efficacement.

Population en sécurité et en santé

Chemin Georgetown à Stratford

Emplacement du projet : Stratford

Un mélange de véhicules, de bicyclettes et de piétons se traduit en une route achalandée et des défis au chapitre de la sécurité. Ce n'est guère propice à la promotion de modes de transport alternatifs.

Stratford a décidé que la réponse à ce défi pour une ville de plus de 7 000 résidants était des pistes cyclables et des trottoirs. Les touristes, dont le nombre ne cesse de grandir, seraient alors en sécurité, en meilleure forme physique et utiliseraient moins leurs voitures. Afin d'atteindre ces objectifs, la ville a présenté une demande pour obtenir de l'aide du Fonds de stimulation de l'infrastructure du fédéral.

En juin 2009, on a commencé à agrandir et à prolonger les bretelles existantes le long d'une partie du chemin Georgetown, créant un lien entre la nouvelle piste cyclable et le trottoir au réseau d'allée piétonne existante.

Les travaux ont été exécutés de concert avec les améliorations apportées aux systèmes d'égout et de traitement d'eau sur la même route.

Contribution fédérale : 300 000 $

Contrôles environnementaux efficaces

Grâce à la subvention de 1 M$ du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral, la ville de Summerside a entrepris d'améliorer la gestion des eaux de pluie au moyen d'un nouveau réseau d'égouts.

Emplacement du projet : Summerside

Grâce à la subvention de 1 M$ du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral, la ville de Summerside a entrepris d'améliorer la gestion des eaux de pluie au moyen d'un nouveau réseau d'égouts.

La première phase du projet englobant toute la ville se penchait en particulier sur l'amélioration des égouts répartis sur une longueur de six rues en installant de nouvelles conduites conçues pour les eaux de pluie, des bassins collecteurs et des bouches d'égout. En procédant au resurfaçage de la chaussée à la fin des travaux sur les égouts, les équipes ont aussi aménagé des murets de béton, des caniveaux et des trottoirs.

Dans un autre secteur de la ville, on a procédé au remplacement d'une conduite de refoulement – un tuyau pressurisé qui transporte en même temps l'eau de pluie et l'eau d'égout. Ce dernier s'était fissuré plusieurs fois au cours des dernières années, menaçant de créer des dommages à l'environnement.

« En remplaçant la conduite, nous ne déchargerons plus d'eaux usées contaminées au plomb dans un ruisseau avoisinant, » a signalé Phil Hardy, ingénieur à la municipalité de Summerside, pour décrire les avantages de ce projet. « Grâce au projet d'égouts pluviaux, la Ville peut maintenant traiter les eaux pluviales avant qu'elles soient déversées dans les cours d'eau. »

La sécurité des piétons et des véhicules s'est aussi améliorée grâce à des chaussées plus lisses et de nouveaux trottoirs.

Contribution fédérale : 1 000 000 $

Projet du Parc et jardins Heritage

Parc et jardins Heritage à Summerside

Emplacement du projet : Summerside

Le projet Parc et jardins Heritage de Summerside a fourni un lien essentiel pour les piétons le long du secteur riverain de la ville. Il joint le nouveau système de Parcs et sentiers Heritage au système provincial Confederation Trail. Un jardin, de nouveaux arbres, un plus grand nombre de sentiers de marche et un meilleur éclairage dans le parc Heritage font tous partie des améliorations dont les résidants et les touristes peuvent maintenant profiter. Les promenades en bois le long du littoral ont aussi été prolongées pour améliorer l'accès aux cyclistes et aux marcheurs.

« Les résidants de Summerside devrait voir des grandes améliorations au parc, » a souligné Ron Dowling, Président du conseil des services techniques de Summerside.

Contribution fédérale : 310 000 $

La rive sud de l'Île-du-Prince-Édouard prête pour la croissance

Dans le district commercial, ces améliorations des routes représentent un meilleur accès et une prospérité accrue.

Emplacement du projet : Summerside

La ville de Summerside, nommée ainsi à cause de son emplacement ensoleillé sur la rive sud de l'île est la deuxième ville en importance de la province.

Depuis la fermeture de la Base de forces canadiennes de Summerside en 1990, la collectivité est centrée sur le développement de son économie locale en recherchant activement de nouvelles opportunités d'affaires. Pour attirer de nouvelles entreprises, la ville doit s'assurer que l'infrastructure de base dont ces entreprises auront besoin est en bonne condition.

Avec une contribution du Volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada, le gouvernement fédéral a maintenant aidé la ville à réaliser ses objectifs.

Le projet de remise en état d'un certain nombre de routes collectrices dans la ville nécessitait le resurfaçage complet des routes, l'application de nouveau bitume et l'élévation des accotements.

Les travaux étant maintenant terminés, les automobilistes profitent d'une meilleure circulation automobile et d'une réduction de l'entretien des véhicules. Dans le district commercial, ces améliorations représentent un meilleur accès et une prospérité accrue.

Contribution fédérale : 466 467 $

Maintenir la concurrence des entreprises

La chaussée existante a été reprofilée et rendue étanche, les accotements ont été élargis et certaines améliorations ont été apportées à l'aménagement paysager.

Emplacement du projet : Summerside

L'ancienne base des Forces canadiennes de Slemon Park, située à 5 km de Summerside et à 30 km du pont de la Confédération, témoigne de la présence d'une force aérienne depuis la Deuxième Guerre mondiale. Elle abrite de nos jours de nombreuses compagnies spécialisées dans les domaines de l'aérospatial et de l'aviation. Ces industries représentent aujourd'hui à 25 % des exportations internationales de l'Île-du-Prince-Édouard.

Grâce à 250 000 $ du Fonds de stimulation de l'infrastructure du fédéral et à un montant équivalent de la province, le ministère des Transports et du Renouvellement de l'infrastructure de l'Île-du-Prince-Édouard a entrepris un certain nombre d'améliorations sur 1,9 km du boulevard Aerospace menant à Slemon Park.

La chaussée existante a été reprofilée et rendue étanche, les accotements ont été élargis et certaines améliorations ont été apportées à l'aménagement paysager. Avant les travaux, et à cause de l'étroitesse des accotements et du mauvais état de la chaussée, les gros camions de transport entraient dans le parc et en sortaient avec difficulté.

L'opération a permis de prolonger la durée de vie du boulevard de 10 à 12 ans environ et permet maintenant la circulation rapide, efficace et sécuritaire des gros camions au service des entreprises de Slemon Park.

Slemon Park comprend des usines de fabrication et des industries légères et commerciales diversifiées, l'aéroport de Summerside, un hôtel et un centre de congrès, des restaurants et des brasseries, et quelques habitations résidentielles. Tous profitent de l'amélioration du chemin.

Contribution fédérale : 250 000 $

Aider les collectivités à produire de l'énergie propre

Site de St. Eleanor, Summerside

Emplacement du projet : Summerside

Les résidants de Summerside profitent d'un meilleur accès à de l'énergie propre et renouvelable grâce à des investissements fédéraux effectués dans le cadre du volet Grandes infrastructures (VGI) du Fonds Chantiers Canada, du Fonds sur l'infrastructure municipale rurale (FIMR) et du Fonds de la taxe sur l'essence (FTE).

Le financement reçu a servi à acheter et à installer quatre nouvelles éoliennes sur le site de l'ancien dépotoir de St. Eleanor afin d'accroître le rendement du parc éolien de Summerside.

Le parc éolien produit maintenant suffisamment d'énergie pour combler plus de 25 p. 100 des besoins en électricité annuels des résidants de Summerside. Cela se traduit par des économies d'environ 1 million de dollars, montant qui peut être consacré à d'autres priorités municipales. Le parc éolien d'une puissance de 12 mégawatts représente également une étape importante dans la réduction de la dépendance aux combustibles fossiles et dans la mise en œuvre de mesures progressistes afin de protéger l'environnement.

Le maire de Summerside, Basil Stewart, a indiqué, au moment de l'annonce du projet : « la contribution accordée à notre ville et à ce projet, ainsi que l'engagement envers ces derniers, nous permettront de mieux protéger l'environnement et de fournir une énergie verte à nos clients. »

Contribution fédérale : 4,5 million de dollars du Fonds Chantiers Canada + 1,9 million de dollars du Fonds sur l'infrastructure municipale rurale + le financement du Fonds de la taxe sur l'essence.

Améliorations des routes

L'avenue Dalton à Tignish

Emplacement du projet : Tignish

Dans le village de Tignish sur la pointe nord-ouest de l'Île-du-Prince-Édouard, il devenait prioritaire de terminer les travaux de réfection entrepris sur une route locale très occupée.

Avant la restauration de l'avenue Dalton, les piétons et les automobilistes devaient composer avec une route où l'eau s'écoulait mal et qui présentait des fissures et des ornières.

Les travaux comprenaient du rapiéçage, l'excavation de l'accotement existant, l'ajout d'égouts pluviaux, le colmatage des fossés et l'application d'une nouvelle couche de bitume. L'avenue Dalton présente aussi maintenant près de deux kilomètres de nouveaux trottoirs.

Elmer Arsenault, ancien président du Conseil de Tignish, a qualifié cet ajout de trottoirs et de drains pluviaux le long de l'avenue Dalton d'amélioration importante. « Le nouveau trottoir a amélioré la sécurité des piétons sur cette rue achalandée et les nouveaux drains pluviaux diminueront les problèmes d'eau qui sont survenus au cours des dernières années, » a-t-il déclaré.

Ce projet a prolongé la durée de vie de cette route de 10 à 12 ans.

Contribution fédérale : 450 000 $

Une nouvelle vie pour un édifice historique à l'Île-du-Prince-Édouard

Accessibilité pour les fauteuils roulants au bureau de poste à Tignish

Emplacement du projet : Tignish

Pour les résidants de Tignish, le bureau de poste est plus qu'un endroit où déposer et ramasser son courrier. Construit en 1911, il fait partie des quelques édifices historiques de ce petit village de pêcheurs.

Au cours des ans, l'édifice s'est grandement détérioré et il présentait des problèmes de sécurité et d'accessibilité. Avec une contribution du Fonds de stimulation de l'infrastructure, le passé et l'avenir de cet édifice ont maintenant été restaurés.

Le projet comprenait le rejointoyage des briques, de la maçonnerie, des réparations au toit, des améliorations esthétiques générales ainsi qu'une accessibilité pour les fauteuils roulants.

Le rez-de-chaussée poursuivra sa vocation de bureau de poste et le premier étage nouvellement rénové hébergera maintenant des bureaux d'affaires après avoir été vacant pendant vingt ans.

Colin Arsenault, président de la Société d'initiatives de Tignish, a mentionné que cette restauration n'aurait pas été possible sans cet investissement fédéral qui a contribué à assurer que cet édifice historique apprécié de tous continue de jouer un rôle actif pour la collectivité pour plusieurs années à venir.

Contribution fédérale : 135 000 $

La rénovation de l'hôtel de ville répond aux besoins de la collectivité

Le Centre Vanier qui était rénové de nouveaux à Wellington.

Emplacement du projet : Wellington

La municipalité de Wellington est située au cœur de la communauté francophone de l'Île-du-Prince-Édouard du côté ouest de l'île.

Le Centre Vanier est essentiel à cette petite communauté qui néanmoins est en plein essor. Il abrite le service d'incendie de Wellington, une coopérative de câblodistribution et le club des pompiers. Il comprend également les bureaux de la GRC, des bureaux communautaires et une salle pour les activités sociales.

Le Centre démodé était devenu trop petit pour ses nombreuses fonctions. Comme la municipalité manquait de fonds pour entreprendre les rénovations, elle a demandé une contribution du Fonds fédéral de stimulation de l'infrastructure.

L'édifice rénové comprend maintenant une salle accessible à tous pouvant accueillir jusqu'à 150 personnes. Le Centre comprend également une nouvelle cuisine, des toilettes rénovées et du matériel électrique. On a également ajouté d'autres salles de conférence dans le cadre du projet.

Selon Alcide Bernard, coordonnateur du projet et ancien président, « grâce au nouveau Centre, la collectivité est mieux placée pour attirer de nouveaux événements et de nouvelles activités et en même temps offrir aux résidants un endroit qui répond à leurs besoins ».

Contribution fédérale : 250 000 $

Procéder à des réparations dans les régions rurales de l'Î.-P.-É.

Le pont Wellington à l'Île-du-Prince-Édouard.

Emplacement du projet : Wellington

Le Fonds de la taxe sur l'essence appuie le renouvellement des infrastructures publiques partout à l'Île-du-Prince-Édouard. Le Fonds offre un financement prévisible et à long terme aux collectivités, pour les aider à bâtir et revitaliser des infrastructures publiques qui contribuent à l'assainissement de l'air et de l'eau, et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Les projets financés sont habituellement liés aux systèmes d'eau potable, à l'infrastructure de traitement des eaux usées, au transport en commun, aux systèmes d'énergie communautaires, à la gestion des déchets solides et aux routes locales.

Après plus de 40 ans d'usure, le pont Wellington, qui doit son nom au village de Wellington où il est situé, a atteint la fin de sa vie utile, et a été placé en haut de la liste de priorité pour réparation.

Grâce à une partie de l'affectation du Fonds de la taxe sur l'essence du village, l'ancienne structure d'acier a été remplacée par une plus longue travée de pont en béton. Les travailleurs ont également installé de nouveaux tuyaux sanitaires et regards menant au pont, ainsi qu'un nouveau mur de soutènement préfabriqué en béton, et ils ont repavé la route.

Les investissements stratégiques de ce genre permettent aux collectivités d'être à l'affût de leurs besoins en matière de réparation des infrastructures, la pierre angulaire de toute collectivité solide, sécuritaire et prospère.

Date de modification :