L'infrastructure dans les Territoires du Nord-Ouest

Programmes

Nouveau Fonds Chantiers Canada

Affectation : 258 millions de dollars

Fonds de la taxe sur l'essence

Un total de 78 millions de dollars provenant du Fonds fédéral de la taxe sur l'essence sera alloué aux municipalités des Territoires du Nord-Ouest de 2014 à 2019.

Financement de base provincial-territorial

Allocation totale depuis 2007 : 185,8 millions de dollars
Financement fédéral engagé : 185,8 millions de dollars

Fonds de stimulation de l'infrastructure

Nombre de projets depuis 2009 : 20
Contribution fédérale : 5,1 millions de dollars
Total des coûts admissibles des projets : 13,4 millions de dollars

Nouveau Plan Chantiers Canada

bouton nouveau Plan Chantiers Canada

Lisez à propos du nouveau Plan Chantiers Canada dans les Territoires du Nord-Ouest.

Fonds de la taxe sur l'essence en vedette

Bouton du Plan d'action économique

Découvrez un projet du Fonds de la taxe sur l'essence de Paulatuk.

Profils des projets aux Territoires du Nord-Ouest

Cliquer sur le nom d'une des collectivités suivantes pour en apprendre davantage sur certains des projets réalisés dans les Territoires du Nord-Ouest.

Faciliter la circulation dans la collectivité

Les routes d'Aklavik ont été repavées et élargies

Emplacement du projet : Hameau d'Aklavik

Aklavik est une belle collectivité éloignée des Territoires du Nord-Ouest située du côté nord du delta du Mackenzie.

En raison de son emplacement exceptionnel sur la rivière Peel, Aklavik était autrefois considérée comme un centre essentiel pour le transport et du piégeage. La ville est également connue comme la ville d'origine du « Trappeur fou », le trappeur silencieux qui, en 1931, a été la cible de la plus longue chasse à l'homme par la Gendarmerie royale du Canada de l'histoire du Canada.

Aujourd'hui, les problèmes sont d'une autre nature.

L'autoroute Dempster est la seule route reliant la ville au delta, mais elle commence de l'autre côté de la rivière Peel. Pour cette raison, Aklavik est uniquement accessible avec un véhicule routier durant les mois d'hiver, lorsqu'une route de glace s'ouvre sur la rivière gelée. Pendant plusieurs mois chaque année, la circulation est confinée au village, où les routes étaient en très mauvais état.

Grâce au Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral, les routes d'Aklavik ont été repavées et élargies. De nouveaux ponceaux ont également été ajoutés pour améliorer le drainage et la sécurité des routes.

Ce projet vise à stimuler les nouveaux développements dans les secteurs résidentiels et industriels d'Aklavik et d'améliorer cette collectivité nordique.

Contribution fédérale : 233 000 $

Un autre projet achevé à Inuvik

Emplacement du projet : Inuvik

Un autre projet réalisé dans le cadre du Plan d'action économique vient s'ajouter à la longue liste des projets menés à bonne fin au pays.

Terre du soleil de minuit et porte d'entrée de Beaufort-Delta, Inuvik est située à 2 degrés au-dessus de cercle arctique, le long du magnifique fleuve Mackenzie et de son delta. La ville est le centre de l'administration gouvernementale, du transport et du tourisme dans la région ouest de l'Arctique et elle abrite les sièges sociaux des entreprises pétrolières et gazières opérant dans la mer de Beaufort et dans le delta du Mackenzie.

La ville d'Inuvik a reçu 349 000 $ du Fonds de stimulation de l'infrastructure pour son programme de resurfaçage des routes, d'une valeur de 2,8 millions. Peu de routes de la collectivité sont pavées et la surface en gravier nécessite beaucoup d'entretien, particulièrement par temps pluvieux et durant les périodes de fonte printanière. Les résidants se plaignent également de la poussière et du bruit occasionnés par le passage des véhicules sur les routes en gravier.

Le projet est maintenant terminé et l'aide du gouvernement fédéral a permis à la municipalité d'Inuvik de se rapprocher de son objectif, qui consiste à paver la majorité de ses rues. En plus de contribuer à l'atténuation des irritants subis par la population, la modernisation du réseau routier est utile pour les citoyens d'Inuvik, pour ses entreprises et pour les touristes.

Contribution fédérale : 349 000 $

Conserver un chaleureux accueil pour le parc territorial Nitainlaii

Le bâtiment en bois rond qui permet d'accueillir les visiteurs au parc territorial Nitainlaii à Inuvik

Emplacement du projet : Inuvik

Le bâtiment en bois rond qui permet d'accueillir les visiteurs au parc territorial Nitainlaii conservera sa vocation pour des années à venir. Une contribution de 76 500 $ du gouvernement fédéral par l'entremise du Fonds de stimulation de l'infrastructure a financé sa rénovation.

Situé à Inuvik, Territoires du Nord-Ouest, le parc territorial Nitainlaii suit l'autoroute Dempster vers l'océan Arctique. Du terrain de camping du parc, on peut admirer la rivière Peel, à neuf kilomètres de Fort McPherson.

Le centre d'accueil est constitué d'une structure traditionnelle en bois rond. On y retrouve un centre d'information pour les visiteurs où est donné un aperçu fascinant de la vie passée et actuelle de la nation Gwich'in (nation dénée), à la faveur d'une visite des lieux guidée par un des anciens qui habitent la région.

La rénovation du bâtiment comprenait des réparations à la toiture, des travaux de peintures et d'entretien général afin d'en maintenir la sécurité et l'apparence globale. Ces travaux reflètent l'engagement du gouvernement du Canada à collaborer avec les Territoires du Nord-Ouest afin de d'améliorer les infrastructures, les emplois et les opportunités touristiques dans ces localités.

Contribution fédérale : 76 500 $

Investissement dans les collectivités du Nord

Emplacement du projet : Kakisa

Kakisa, également connue sous le nom de Première nation de Ka'a'gee Tu, est une collectivité en expansion de près de 55 habitants. Le village peine à attirer de nouveaux résidants et à retenir les jeunes en raison d'une pénurie de logements dans la région.

À l'automne de 2010, la collectivité a pris des mesures pour créer davantage de possibilités de construction domiciliaire dans ses limites géographiques. Ayant obtenu une contribution financière du Fonds de stimulation de l'infrastructure, la collectivité a effectué un débroussaillage et acheté du gravier pour construire des routes et fabriquer des dalles de béton. On a ensuite procédé au nivellement pour le drainage superficiel, et creusé des fossés. Le nouveau lotissement est prêt pour la construction de nouvelles maisons.

Grâce à cet investissement, le gouvernement fédéral soutient la mise en place de collectivités saines et habitables dans le nord du Canada.

Contribution fédérale : 125 000 $

Bâtir des ponts économiques vers le Nord

Pont sur la route hivernale de la vallée du Mackenzie

Emplacement du projet : Mackenzie Valley

Le gouvernement du Canada verse des fonds pour améliorer la route hivernale de la vallée du Mackenzie par l'entremise du Financement de base pour les infrastructures des provinces et des territoires.

Cet élément important de l'infrastructure du Nord ne fonctionne que pendant les mois d'hiver lorsque les lits des ruisseaux et la toundra sont bien gelés. Le projet consiste à renforcer la structure de la route et à bâtir au moins dix ponts permanents.

La création d'un lien praticable en tout temps dans la vallée du Mackenzie est une priorité de longue date. Le fait de prolonger la période de temps pendant laquelle la route peut être utilisée améliorera grandement le mouvement des biens et services, ce qui contribuera à réduire le coût de la vie pour les résidants. Cela rendra les entreprises plus concurrentielles et accroîtra les possibilités de diversifier l'économie dans les communautés éloignées du Nord.

La route hivernale de la vallée du Mackenzie constitue aussi un lien crucial vers le pétrole, le gaz et les ressources minérales des Territoires du Nord-Ouest, ainsi que vers les ressources en eau présentant un potentiel hydroélectrique.

Grâce à l'amélioration de la route, il sera plus facile de répondre rapidement aux situations d'urgence dans la région, et d'appuyer la sécurité de l'Arctique de l'Ouest.

Contribution fédérale : L'affectation fédérale totale des Territoires du Nord-Ouest aux termes de l'entente sur le financement de base pour les infrastructures des provinces et des territoires représente 185,8 millions de dollars.

Les fuites des égouts sont choses du passé à Norman Wells

Emplacement du projet : Norman Wells

Un réseau de distribution aérien sous coffrage est un corridor hors terre pour les conduites de services, notamment l'eau, l'électricité et les égouts. Ces réseaux sont nécessaires dans les collectivités du nord où on évite d'enfouir les infrastructures dans le pergélisol.

La ville de Norman Wells dans les Territoires du Nord-Ouest compte 800 habitants et devait remplacer les tuyaux d'égouts dans son réseau de distribution. Pas moins de 50 résidences et deux grandes entreprises étaient menacées de dommages importants à cause des inondations fréquentes et des problèmes de refoulement d'égout.

Le Fonds de stimulation de l'infrastructure a joué un rôle important ici. Les fonds fédéraux ont permis à la Ville d'examiner la détérioration des conduites d'égout et ont pu déterminer les tuyaux à remplacer. Les travaux incluaient aussi l'affouillement, le nettoyage sous pression et la réparation d'autres tuyaux.

L'investissement permettra de prolonger la durée de vie du réseau d'au moins 20 ans.

Contribution fédérale : 400 000 $

Une initiative liée à l'énergie solaire soutenue par le Fonds de la taxe fédérale sur l'essence

les systèmes à énergie solaire à Paulatuk
Bouton du Plan d'action économique

Emplacement du projet : Paulatuk

Le centre local pour les jeunes du hameau de Paulatuk est l'une des nombreuses installations des Territoires du Nord-Ouest qui sont désormais en mesure de capter les rayons du soleil et d'acheminer de l'électricité dans le réseau énergétique.

De nombreuses collectivités isolées dans le Nord dépendent fortement des combustibles fossiles pour répondre à leurs besoins en matière d'énergie. Même s'il s'agit de solutions fiables, les systèmes qui utilisent le diesel, le gaz naturel et l'huile de chauffage perdent de leur attrait pour diverses raisons. Les effets environnementaux sont en partie à l'origine de ce déclin, mais la hausse des prix des marchandises stimule également la popularité des énergies renouvelables et durables.

Au cours des dernières années, l'énergie solaire a occupé une place de plus en plus importante dans les Territoires du Nord-Ouest à titre de nouvelle source d'électricité. Malgré la courte durée des journées en hiver, les collectivités du Nord sont bien adaptées pour les systèmes à énergie solaire. En effet, les panneaux solaires fonctionnent bien lorsque la température est inférieure au point de congélation, et la réflexion des rayons du soleil sur la neige fait souvent en sorte que les panneaux surpassent leur production d'énergie prévue.

En plus de compléter les sources d'énergie traditionnelles, les systèmes à énergie solaire peuvent fournir des revenus qui viennent compenser les autres coûts élevés associé avec le carburant. Ces avantages environnementaux et économiques sont une source de fierté pour de nombreux résidants du Nord.

En contribuant au fonctionnement plus efficace de cette ressource essentielle pour les jeunes à l'échelle locale, le Fonds de la taxe fédérale sur l'essence a permis de réaliser des économies qui ont pu être réinvesties dans l'expansion des programmes et des services du centre pour l'avenir.

Prolongement des sentiers

Un sentier réparé dans le région de North Slave

Emplacement du projet : Région de North Slave

Yellowknife est situé au cœur des Territoires du Nord-Ouest. La capitale, qui compte 20 000 habitants, est renommée pour sa beauté et ses nombreuses occasions récréatives extérieures. Avec de l'énergie et la vaporisation idéale de chasse-moustiques, les touristes et les résidants peuvent profiter des sentiers de randonée modérés et très difficiles.

L'appui financier du Fonds de stimulation de l'infrastructure a permis de réparer trois sentiers et de les améliorer grâce à une meilleure signalisation. Les deux premières pistes conduisent à des endroits stratégiques, comme la chute d'eau de 17 mètres au bout du sentier Cameron Falls et les rapides le long du sentier Cameron River Ramparts. Le troisième sentier, le Prospector, se trouve au centre de Yellowknife et offre une exploration d'une durée de deux heures de la vie et des aventures des anciens mineurs.

Contribution fédérale : 65 000 $

Amélioration des services aéroportuaires dans le Nord

L'aéroport de Yellowknife

Emplacement du projet : Yellowknife

De nombreuses villes du Nord ne sont accessibles que par avion, notamment pendant les mois d'été lorsque les routes de glace ont fondu. L'aéroport de Yellowknife sert de point d'accès pour des douzaines de communautés autrement isolées. Il peut accueillir des avions commerciaux de tout gabarit et agit en tant que base d'opérations militaires et de terrain d'atterrissage d'urgence.

Par l'entremise du financement de base pour les infrastructures des provinces et des territoires, le gouvernement fédéral a contribué à financer un nouveau bâtiment de services regroupés pour cet important centre de transport régional. Le nouvel établissement abrite un poste de pompiers et un garage d'entretien, et compte des équipes d'urgence qui ont un accès direct aux pistes d'atterrissage.

Les caractéristiques de conception prévoient des aires accessibles aux véhicules et une vue de 180 degrés de la piste d'atterrissage principale pour une sécurité accrue. Des systèmes mécaniques et électriques à haute efficacité sont maintenant en place pour réduire la consommation d'énergie.

Ce projet permet d'offrir aux employés de l'aéroport un lieu de travail moderne aménagé à des fins particulières et une sécurité accrue pour les voyageurs. Le nouveau bâtiment contribue aussi à l'atteinte de l'objectif du Canada de faire progresser le développement économique et social, et d'affirmer la souveraineté dans le Nord.

Contribution fédérale : L'affectation fédérale totale des Territoires du Nord-Ouest aux termes de l'entente sur le financement de base pour les infrastructures des provinces et des territoires représente 185,8 millions de dollars.