L'infrastructure à Terre-Neuve-et-Labrador

Programmes

Nouveau Fonds Chantiers Canada

Affectation : 349 millions de dollars

Fonds de la taxe sur l'essence

Un peu plus de 155 millions de dollars provenant du Fonds fédéral de la taxe sur l'essence sera alloué aux municipalités de Terre-Neuve-et-Labrador de 2014 à 2019.

Fonds Chantiers Canada : Volet Grandes infrastructures

Nombre de projets depuis 2007 : 16
Contribution fédérale : 67,3 millions de dollars
Total des coûts admissibles des projets : 134,7 millions de dollars

Fonds Chantiers Canada : Volet Collectivités

Nombre de projets depuis 2007 : 53
Contribution fédérale : 56,2 millions de dollars
Total des coûts admissibles des projets : 168,5 millions de dollars

Fonds Chantiers Canada : Volet Collectivités (Complément)

Nombre de projets depuis 2009 : 18
Contribution fédérale : 7,2 millions de dollars
ûts admissibles des projets : 22,2 millions de dollars

Financement de base provincial-territorial

Allocation totale depuis 2007 : 175 millions de dollars
Financement fédéral engagé : 175 millions de dollars

Fonds de stimulation de l'infrastructure

Nombre de projets depuis 2009 : 27
Contribution fédérale : 58,8 millions de dollars
Total des coûts admissibles des projets : 153,8 millions de dollars

Nouveau Plan Chantiers Canada

bouton nouveau Plan Chantiers Canada

Lisez à propos du nouveau Plan Chantiers Canada à Terre-Neuve et Labrador.

Fonds de la taxe sur l'essence en vedette

Bouton du Plan d'action économique

Découvrez un projet du Fonds de la taxe sur l'essence de St. John's.

Profils des projets à Terre-Neuve-et-Labrador

Cliquer sur le nom d'une des collectivités suivantes pour en apprendre davantage sur certains des projets réalisés à Terre-Neuve-et-Labrador.

Tenir compte des visiteurs

La route 230 à Bonavista

Emplacement du projet : Bonavista

La route 230 est la voie principale qui relie l'extrémité de la péninsule Bonavista à l'autoroute Transcanadienne. Les touristes affluent sur cette pointe située à l'est du Canada pour y admirer de magnifiques points de vue sur la mer, de nombreux sites d'intérêt historique et des levers de Soleil.

À Terre-Neuve-et-Labrador, province accueillante entre toutes, l'installation de chaussées sécuritaires et confortables a priorité. Pour réaliser cet objectif, le ministère des Transports et des Travaux publics s'est adressé au Fonds de stimulation de l'infrastructure et a obtenu jusqu'à 1,5 M$ pour revêtir et améliorer un tronçon de la route 230.

Les fonds ont payé pour l'amélioration du drainage, de nouveaux ponceaux et des garde-fous, la restauration de l'accotement et une chaussée neuve.

Ces améliorations ont grandement facilité la circulation et ont réduit le nombre d'interventions ponctuelles qui bloquaient régulièrement la route, avec pour résultat une diminution des coûts d'entretien.

Contribution fédérale: 1 500 000 $

Irish Loop sur la route 10 est maintenant un « plaisir à y conduire »

Emplacemenet du projet : Cappahayden

Les résidants et les vacanciers qui circulent sur le Irish Loop de la route 10, près de Cappahayden et Portugal Cove Sud, respirent mieux depuis que les réparations se sont terminées en décembre 2009. Cette section de l'autoroute South Shore est utilisée par de nombreux usagers qui se rendent à St. John's et par les voyageurs en route vers Avalon Heritage Coast.

Avec un investissement du Fonds de stimulation de l'infrastructure fédéral, la province a pu accélérer les travaux de réparation des importantes ornières et d'autres problèmes de longue date sur cette route. Les améliorations comprennent le resurfaçage, la remise en état des fossés, les réparations aux glissières de sécurité et le remplacement des structures de drainage.

Avec une chaussée plus solide et une surface plus douce, les véhicules auront moins d'usures. Les incidents d'hydroplanage ont été grandement diminués. La circulation, le transport commercial et le temps de réponse des véhicules d'urgence se sont beaucoup améliorés.

Gertie Molloy, présidente du Cape Race-Portugal Cove-St. Philip's Heritage Inc., explique que la nouvelle route est « un plaisir à conduire et une franche amélioration ».

Contribution fédérale: 1 000 000 $

Meilleure visibilité et déplacements sécuritaires

Améliorer l'autoroute Transcanadienne à Crabbes River

Emplacement du projet Crabbes River

Crabbes River est situé à environ 95 kilomètres au nord de la gare maritime de Port-aux-Basques, tout près de l'autoroute Transcanadienne. Réputé pour la pêche au saumon et le camping sauvage, l'endroit donne accès à une aire naturelle d'un grand attrait pour la population locale ainsi que pour les touristes. La Transcanadienne, en plus de desservir des villages comme Crabbes River, assure une liaison importante entre le port de Port-aux-Basques et le reste de la province en ce qui a trait au transport des marchandises et des matériaux.

Bien que la circulation routière passe en grande partie par des villages semblables à Crabbes River, la survie d'un grand nombre de ces petites collectivités dépend fortement de l'existence de routes sécuritaires pour les amateurs de plein air. Il va sans dire qu'un déplacement confortable le long de cette partie de la Transcanadienne fait partie intégrante d'un voyage.

Le gouvernement du Canada et celui de Terre-Neuve-et-Labrador continuent à joindre leurs efforts pour améliorer l'autoroute Transcanadienne dans la province. Ce projet, au coût de 1,25 M$ et subventionné par Grandes infrastructures de Fonds Chantiers Canada, visait à refaire sept kilomètres de la Transcanadienne près de Crabbes River. Des équipes de travail ont débroussaillé des zones de circulation afin d'améliorer la visibilité, remplacé de vieux ponceaux et reprofilé l'ancienne chaussée en vue d'étendre une nouvelle couche d'asphalte.

Puisque visibilité et sécurité vont de pair, les risques de collision avec les orignaux vont diminuer, un problème important sur cette partie de l'autoroute où la forêt est touffue de part et d'autre. Les déplacements en direction de Crabbes River s'effectueront désormais de façon plus sécuritaire pour les résidants et les touristes, et les chauffeurs de camion auront le temps de réagir aux dangers qui se présenteront.

Contribution fédérale: 1 250 000 $

L'aéroport pourrait augmenter son chiffre d'affaires moyennant une piste plus longue

La piste été prolongé de 2 000 pieds à l'aéroport régional de Deer Lake

Emplacement du projet Deer Lake

L'aéroport régional de Deer Lake est situé au cœur d'une des meilleures possibilités de tourisme d'aventure au monde. À quelques minutes seulement de Deer Lake et de Corner Brook et à moins d'une demi-heure du parc national du Gros-Morne de renommée internationale, se trouve la porte d'entrée du sentier panoramique Viking sur la péninsule septentrionale de Terre-Neuve-et-Labrador.

L'aéroport dessert l'ouest de Terre-Neuve avec un service régulier de transport de passagers à destination et en provenance de l'est et du centre du Canada et avec des correspondances internationales. Cependant, jusqu'à récemment, c'était, parmi les 30 aéroports les plus importants du Canada, un des quatre aéroports qui disposait d'une piste de moins de 6000 pieds, ce qui restreignait sa capacité d'attirer de nouvelles entreprises.

Grâce à une contribution fédérale du Fonds de stimulation de l'infrastructure, on a pu prolonger la piste de 2000 pieds.

Selon Jamie Schwartz, président-directeur général de la direction de l'aéroport régional de Deer Lake, « cela améliore l'environnement opérationnel de l'avion actuel. Cela offre aussi la possibilité de commercialiser l'aéroport et d'établir de nouveaux itinéraires sur des distances plus longues avec éventuellement un plus gros avion ».

Contribution fédérale : 3 000 000 $

Infrastructure pour soutenir un nouveau secteur résidentiel à Deer Lake

Emplacement du projet Deer Lake

La ville de Deer Lake constitue un centre de tourisme régional et une plaque tournante pour le transport. Mais avec le vieillissement de sa population, attirer davantage de jeunes familles constitue une priorité.

Afin de soutenir la création de nouveaux quartiers modernes et d'autres attraits et services pour la collectivité, la Ville a investi dans la modernisation de l'aqueduc et des égouts de l'avenue Bennett et du chemin Nicholsville. De nouveaux réseaux d'aqueduc et d'égouts pluviaux ont été installés, et les bordures de trottoir, les caniveaux, les trottoirs et le pavage ont été refaits.

Les nouvelles infrastructures sont maintenant en place, prêtes à soutenir les plans d'aménagement de Deer Lake, qui incluent un hôtel de 88 chambres et la subdivision d'un terrain en 24 lots. Le financement provenait en partie du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral.

Contribution fédérale : 560 634 $

Un projet pour faciliter le travail des pompiers

Une nouvelle caserne de pompiers à Gander

Emplacement du projet : Gander

Les 43 pompiers professionnels et volontaires du service d'incendie de Gander et de la BFC Gander. Ils desservent également, sur appel, l'aéroport international de Gander et les collectivités environnantes.

Ce travail, qui nécessite un engagement et une formation rigoureuse, est aussi difficile mentalement que physiquement pour les équipes. Or, même si les pompiers et les pompières de Gander maintenaient leurs compétences à jour, le bâtiment où ils préparaient leurs interventions devenait désuet.

L'ancienne caserne de pompiers ne comportait pas l'espace suffisant pour accueillir le nouvel équipement ni pour permettre le stationnement des véhicules d'urgence. Les pompières ne disposaient pas de leur propre toilette, ni de douches et le bâtiment ne répondait pas aux normes des codes de sécurité actuels. Il n'était pas non plus pourvu de l'infrastructure technologique nécessaire à la prestation de services d'urgence de pointe auprès d'une population croissante.

Grâce à une contribution du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral, Gander possède maintenant une nouvelle caserne.

Conçu pour tenir compte d'une croissance future, le nouveau bâtiment comporte l'espace nécessaire pour abriter un centre des opérations d'urgence, des échelles plus longues et une remorque destinée aux substances dangereuses. Le maire de Gander, Claude Elliot, est persuadé que la nouvelle caserne de pompiers saura desservir sa collectivité durant de nombreuses années, la décrivant comme un modèle des « dernières normes technologiques. »

Contribution fédérale: 1 666 667 $

Une meilleure route et des trottoirs plus sécuritaires pour les enfants

le chemin Fraser à Gander (Terre-Neuve)

Emplacement du project Gander

En raison de plusieurs cycles de gel et de dégel durant les mois plus froids et de niveaux de précipitations élevés, les routes et les infrastructures souterraines de Gander sont malmenées et se détériorent à un rythme plus rapide que prévu.

Grâce à une subvention de 247 078 $ du volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada du gouvernement fédéral, la ville procède à l'amélioration de la sécurité d'un quartier.

Des équipes de travail ont réaménagé 3,4 kilomètres de chaussée asphaltée endommagée près d'une école, ont remplacé par des tuyaux de PVC résistants au gel un réseau de drainage des eaux de pluie effondré, ont réparé 1,6 km de trottoirs raboteux et ont aménagé de nouveaux murets et caniveaux.

Le maire Claude Elliott considère la sécurité des écoliers comme étant une priorité fondamentale. « Les trottoirs ont été remplacés des deux côtés du chemin Fraser pour cette raison. Étant donné le nombre d'enfants, d'automobiles et d'autobus scolaires qui se déplacent en même temps, on ne pouvait pas rogner sur les coûts. »

Contribution fédérale: 247 078 $

Amélioration d'un important réseau de voies de communication

Un des nombreux projets touchant la Transcanadienne à Terre-Neuve, ce segment particulier de la route a fait l'objet d'installation de ponceaux neufs, de réparation aux glissières de sécurité et de renouvellement de la couche de surface en asphalte.

Emplacement du projet : Grand Falls-Windsor

Principale route qui traverse Terre-Neuve, la Transcanadienne relie le port commercial primaire ouvert à l'année de Port aux Basques à l'ouest, avec St. John's à l'est et Argentia au sud. Au milieu se situe le carrefour économique de Grand Falls-Windsor.

Grâce au volet Grandes infrastructures du Fonds Chantiers Canada, la province de Terre-Neuve-et-Labrador a remis en état près de seize kilomètres de la Transcanadienne entre Grand Falls-Windsor et Badger. Un des nombreux projets touchant la Transcanadienne à Terre-Neuve, ce segment particulier de la route a fait l'objet d'installation de ponceaux neufs, de réparation aux glissières de sécurité et de renouvellement de la couche de surface en asphalte.

Toutes les améliorations à la Transcanadienne augmentent grandement la sécurité et l'efficacité des transports. Lien essentiel pour le flux de milliards de dollars de biens qui circulent vers, de, ainsi que dans la province, et pour l'importante industrie touristique, la revitalisation de la Transcanadienne joue un rôle vital dans la promotion d'une économie provinciale solide.

Contribution fédérale : 4 000 000 $

Une collectivité aide à assurer son approvisionnement en eau potable grâce au Fonds de la taxe sur l'essence fédéral

Bouton du Plan d'action économique

Emplacement du projet : Harbour Grace

Comptant dans leur riche passé de légendaires pirates et de pionniers de l'aviation, les résidants de la Ville de Harbour Grace ne peuvent qu'être des gens fiers de leurs racines. La Ville considère comme important l'entretien des infrastructures qui permettent à cet ancien site de peuplement situé sur la péninsule d'Avalon et dont l'histoire remonte à 500 ans de continuer de prospérer aujourd'hui.

L'allocation annuelle de la Ville au titre du Fonds fédéral de la taxe sur l'essence a récemment été utilisée pour remplacer le système de chloration de l'eau. Celui-ci était totalement désuet, ce qui donnait régulièrement lieu à des avis d'ébullition de l'eau et à des réparations provisoires.

Le lac Bannerman est la source d'eau douce de Harbour Grace, et puisqu'il s'agit d'un plan d'eau à ciel ouvert, on considère la chloration comme un moyen efficace et efficient de désinfecter l'eau et de veiller, à un coût relativement bas, à ce qu'elle reste exempte d'organismes pathogènes tout au long du réseau de conduites souterraines.

Grâce au nouvel équipement amélioré de chloration, l'eau du robinet de Harbour Grace est de nouveau sûre et salubre, et les résidants disposeront d'eau potable pendant de nombreuses années.

Chemins réparés à Labrador City

Route réparée à Labrador City

Emplacement du projet : Labrador City

Labrador City, capitale canadienne du minerai de fer, est le lieu privilégié des entreprises desservant les développements de tout le nord-est du Canada. Il s'agit également d'une collectivité dynamique aux paysages majestueux, pourvue d'installations et de programmes récréatifs exceptionnels et où la chasse, la pêche et la motoneige se révèlent des plus intéressantes.

Grâce à un investissement fédéral de 1 190 476 $ du Fonds de stimulation de l'infrastructure, la conduite automobile à Labrador City est désormais plus agréable. On a procédé à des travaux de remplacement de la couche de fondation et de la couche de base des routes, d'amélioration des bordures de chaussées, des caniveaux et des systèmes d'écoulement des eaux pluviales, de même qu'à la thermorégénération de certaines sections de huit routes locales grandement détériorées.

Grâce à ces améliorations, la ville est désormais mieux pourvue pour accueillir les camions lourdement chargés de l'industrie minière. Résidants et touristes bénéficient, pour leur part, de conditions routières plus sécuritaires et d'une réduction des coûts d'entretien de leur véhicule.

Contribution fédérale: 1 190 476 $

Restauration d'une importante route de camionnage

Le ministère des Transports et des Travaux publics de Terre-Neuve-et-Labrador s'est engagé à restaurer 22 km de la Transcanadienne près de Lewisporte.  On a amélioré les fossés, réparé les glissières de sécurité et remplacé les ouvrages de drainage.

Emplacement du projet Lewisporte

Située sur la côte nord-est de Terre-Neuve, Lewisporte est un port en eau profonde qui fonctionne toute l'année et où le service de traversier assure la correspondance au Labrador. Grâce aux liens entre les îles Fogo et Change et à une industrie écotourisme prospère qui se concentre sur l'observation des baleines et des icebergs, la collectivité est maintenant une destination touristique.

Cependant, le lien le plus important entre Lewisporte et le reste de Terre-Neuve est le port de déchargement pour le carburant à aviation utilisé à l'aéroport international de Gander, situé à 52 km. Cette utilisation est toutefois responsable de la dégradation de l'autoroute Transcanadienne.

Le parc d'entreposage de Lewisporte maintient le déplacement des camions-citernes sur la Transcanadienne toute l'année. L'autoroute située près de Lewisporte et réparée pour la dernière fois il y 17 ans, s'était détériorée à un tel point que d'importantes déformations à l'orniérage et au pavé avaient rendu les conditions routières dangereuses.

Maintenant, grâce au financement fédéral du volet Grandes infrastructures du Fonds Chantiers Canada, le ministère des Transports et des Travaux publics de Terre-Neuve-et-Labrador s'est engagé à restaurer 22 km de la Transcanadienne près de Lewisporte.

On a amélioré les fossés, réparé les glissières de sécurité et remplacé les ouvrages de drainage.

Le maire de Lewisporte, William Hooper, croit que la restauration de l'autoroute aidera la ville à réaliser un nouveau développement économique ainsi qu'à attirer davantage de touristes, et ce, tout en assurant la sécurité des résidants de cette collectivité lorsqu'ils empruntent la Transcanadienne.

Contribution fédérale: 3 500 000 $

Deux ponts pour le prix d'un seul

La travée du pont Outer Cove Brook à Logy Bay-Middle Cove-Outer Cove (Terre-Neuve-et-Labrador)

Emplacement du projet : Logy Bay-Middle Cove-Outer Cove

Grâce à une technique économique de murs de retenue du talus stabilisé mécaniquement, les résidants qui empruntent le pont Outer Cove ont maintenant deux nouveaux ponts pour remplacer la vieille structure qui s'était détériorée et devenue dangereuse.

Grâce à une contribution du Fonds de stimulation de l'infrastructure du fédéral, la province a remplacé la travée du pont Outer Cove Brook. Elle a ensuite construit un deuxième pont rattaché à la route qui passe sous le pont supérieur, ce qui a amélioré l'accès à la plage d'Outer Cove, une destination populaire des résidants locaux et des touristes.

Au moment de l'annonce du projet, John Kennedy, maire de Logy Cove-Middle Cove-Outer Cove, a souligné que le nouveau pont constituerait une « route côtière plus directe entre notre région et St. John's pour les touristes, les automobilistes d'ici, et les véhicules d'urgences et commerciaux. La réduction de la consommation de carburant, de l'usure et de la détérioration des autobus scolaires aura des répercussions positives sur les budgets dédiés à l'éducation. En outre, les trajets des autobus scolaires, en provenance et à destination de la capitale, seront réduits d'environ 30 minutes. »

Contribution fédérale: 1 050 000 $

Asphalter le chemin du travail

L'amélioration du drainage et de la structure, l'installation de ponceaux et de garde-fous sur la route 202 à Long Harbour

Emplacement du projet : Long Harbour

La route 202 relie la côte ouest de la péninsule Avalon avec l'autoroute Transcanadienne. Elle relie aussi la collectivité de Long Harbour avec la nouvelle usine de nickel commercial Vale Inco qui affinera le minerai extrait de la mine Voisey's Bay située au Labrador. Environ 450 personnes utiliseront cette route pour se rendre au travail lorsque l'usine ouvrira ses portes.

Pour satisfaire aux normes de sécurité et pour faciliter le transport des marchandises et des services sur 9,5 km de la route 202, la province a fait une demande et a obtenu 1,05 M$ du Fonds de stimulation de l'infrastructure du fédéral et y a investi une somme identique.

L'amélioration du drainage et de la structure, l'installation de ponceaux et de garde-fous ont complété les améliorations le long de la route. Une voie de virage à gauche a été ajoutée à une intersection où la circulation était dense. Le travail a été finalisé par une nouvelle couche d'asphalte.

Contribution fédérale : 1 050 000 $

Améliorer la circulation de l'eau et des eaux usées

des équipes de construction ont récemment enlevé 1,5 km d'anciennes conduites d'eau et d'égout sur la rue Main Est, à l'est de la promenade Riverside à Norman's Cove-Long Cove

Emplacement du projet : Norman's Cove–Long Cove

Connue pour ses chantiers maritimes, ses lieux de pêche et ses formations rocheuses datant du Cambrien, la région de Norman's Cove–Long Cove attire les touristes par ses sentiers de nature, ses merveilleux points de vue sur l'océan et ses icebergs.

Pour soutenir le tourisme et la croissance de la ville, les administrateurs de Norman's Cove–Long Cove s'assurent que les infrastructures, comme les services de distribution d'eau et d'égout, fonctionnent de façon sécuritaire et efficace.

Grâce en partie aux fonds provenant du volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada, des équipes de construction ont récemment enlevé 1,5 km d'anciennes conduites d'eau et d'égout sur la rue Main Est, à l'est de la promenade Riverside.

Une conduite d'eau à haute capacité a remplacé les tuyaux de plastique de deux pouces qui ne répondaient plus à la demande d'eau potable dans le secteur. La nouvelle conduite d'égout permet d'évacuer les écoulements d'eau de surface qui se seraient auparavant retrouvés dans les fossés de la région après une grosse tempête.

Les résidants de 46 résidences et commerces locaux de Norman's Cove–Long Cove profitent désormais de services municipaux d'eau et d'égout améliorés.

Contribution fédérale: 366 372 $

Le Fonds de la taxe fédérale sur l'essence appuie l'adoption de solutions modernes pour la gestion des déchets

L'Installation centrale de gestion des déchets de Terre-Neuve à Norris Arm
Bouton du Plan d'action économique

Emplacement du projet : Norris Arm

Le Fonds de la taxe fédérale sur l'essence favorise la réduction du nombre de sites d'enfouissement à Terre-Neuve-et-Labrador en appuyant l'aménagement d'installations modernes et écologiques de gestion des déchets.

À Norris Arm, par exemple, on a eu recours au financement du Fonds de la taxe sur l'essence pour construire l'Installation centrale de gestion des déchets de Terre-Neuve. Cette installation comprend un bâtiment d'administration et un garage pour l'entretien des véhicules, ainsi que d'un point de chute public, de zones d'élimination des déchets de construction et de démolition, et de balances. L'installation offre également assez d'espace pour les futures zones de recyclage et de compostage.

Le site d'enfouissement est le premier de la province qui est recouvert de couches de matériaux composites imperméables, afin d'empêcher les matières polluantes de s'infiltrer dans le sol et dans l'eau. On y offre également un système pratique de traitement automatisé, afin de simplifier le dépôt des déchets et la circulation des véhicules dans le site.

Grâce à son emplacement centralisé, l'installation est désormais utilisée par plus d'une centaine de collectivités, ce qui a permis de fermer 42 anciens sites d'enfouissement communautaires.

En appuyant des projets visant à moderniser la gestion des déchets, le Fonds de la taxe sur l'essence contribue à l'efficacité des opérations municipales en plus d'entraîner des résultats positifs pour l'environnement, ce qui représente des facteurs essentiels à la prospérité et à la durabilité des collectivités.

Services d'approvisionnement en eau et d'égouts – Deborah Lynn Heights

Services d'approvisionnement en eau et d'égouts - Deborah Lynn Heights à Paradise

Emplacement du projet : Paradise

Grâce à un financement de plus de 2 millions de dollars du volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada et d'une participation égale du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador et de la municipalité, le secteur auparavant non desservi de Deborah Lynn Heights de la ville de Paradise est maintenant relié aux systèmes existants d'approvisionnement en eau et d'égouts.

En plus de renforcer le potentiel pour des projets de construction domiciliaire, l'ajout de ces services a donné aux résidants qui utilisaient des fosses septiques privées l'accès à une eau potable sûre, à un réseau adéquat d'évacuation des eaux usées et à un meilleur service de prise d'eau d'incendie au moyen du bouclage du réseau d'approvisionnement en eau.

« La municipalité de Paradise s'est engagée à fournir à tous les résidants une eau potable propre et sûre tout en assurant l'évacuation adéquate des eaux usées, a déclaré Ron Fleming, directeur du Service des travaux publics et du génie de la ville de Paradise. La réalisation de ce projet procure aux résidants de la région non seulement des services optimaux d'approvisionnement en eau et d'égouts ainsi qu'une protection accrue contre les incendies, mais aussi la tranquillité d'esprit puisqu'ils n'auront plus à se soucier de la qualité de l'eau ni à se préoccuper de l'évacuation des eaux usées dans des systèmes individuels. »

Contribution fédérale: 717 217 $

Amélioration de la Transcanadienne jusqu'au parc national Terra Nova : le voyage et la destination sont maintenant un plaisir

La Transcanadienne est une des principales routes qui mène vers cette anse de beauté naturelle.

Emplacement du projet : Parc national Terra Nova

Une beauté naturelle, une côte accidentée impressionnante et un paysage forestier sauvage sont des caractéristiques distinctives du premier parc national de Terre-Neuve, le parc Terra Nova. Créé en 1957, ce parc national le plus à l'Est du Canada est situé sur la baie de Bonavista. Des peuples archaïques et paléo-Eskimos y ont déjà habité, des troupeaux de baleines nagent à vue d'œil de la côte et plusieurs espèces d'oiseaux survolent au-dessus des îles qui font partie de ce parc de 396 kilomètres carrés.

La Transcanadienne est une des principales routes qui mène vers cette anse de beauté naturelle. Des sections de la route ont cependant besoin d'importantes réparations et la province a fait de cette restauration une priorité en tirant avantage d'un financement de 1,2 M$ du volet Grandes infrastructures du Fonds Chantiers Canada.

Les travaux se sont terminés en un temps raisonnable et ont réglé les problèmes d'ornières tout en remplaçant l'asphalte et les accotements. Les voies et les plateformes routières ont été élargies pour faciliter les virages à une intersection près de la ligne frontière du parc.

Darryl Bruce, ingénieur principal du ministère des Transports et des Travaux publics, a précisé que ce projet profite à tous les usagers de cette route. Il ajoute que « la route est maintenant plus sécuritaire, surtout lors d'averses, et il est plaisant d'y conduire en tout temps et dans différentes conditions climatiques. »

Contribution fédérale: 1 200 000 $

Des réparations à la route pour une circulation plus sécuritaire pour les automobilistes

Réparations à la route 202 à Pasadena

Emplacement du project : Pasadena

Des réparations à la route 202 de la Transcanadienne (entre Pasadena et St. Judes près de Deer Lake) ont permis de corriger les ornières qui se sont formées sur cette section de route fréquemment utilisée.

La province a fourni l'équivalent de l'investissement de 1 M$ du Fonds de stimulation de l'infrastructure fédéral pour retirer la surface couverte d'ornières et pour étendre du nouveau bitume.

Jim Merrigan, greffier et directeur de la ville de Pasedena a expliqué que « conduire sur cette route remplie d'ornières est dangereux en tout temps. Lorsqu'il pleut, l'eau remplit les ornières sur la route et rend les conditions de conduite très dangereuses, l'hydroplanage devenait une source d'inquiétude importante. La réparation des ornières a amélioré la sécurité de la conduite en général et le confort des résidants, des voyageurs et des transporteurs de marchandises. »

L'élimination des ornières et le remplacement des surfaces de la route et des accotements qui étaient en dessous de la norme ont créé une route plus sécuritaire pour les usagers du transport en commun, les entreprises, les résidants et les vacanciers qui circulent sur cette section de route. Ce projet a également amélioré le temps de parcours et a réduit le coût d'entretien de la route.

Contribution fédérale: 1 000 000 $

Plus d'espace et consommation réduite d'énergie

Le principal dépôt municipal du Service des travaux publics et des parcs rénové à  St. John's (Terre-Neuve)

Emplacement du projet : St. John's

Le Service des travaux publics et des parcs de la ville de St. John's s'est fixé un objectif fondamental : offrir les services de base « de manière aussi économique, efficiente et efficace que possible. » Cependant, l'état dans lequel se trouvait le principal dépôt municipal faisait en sorte que le Service avait parfois de la difficulté à remplir ses obligations de manière rentable et efficiente.

Grâce à un engagement de 2,5 millions de dollars provenant du Fonds fédéral de stimulation de l'infrastructure, la ville de St. John's a rénové le principal dépôt municipal du Service des travaux publics et des parcs.

Construit dans les années 1960, le dépôt était trop petit et présentait des problèmes d'efficacité énergétique. Les rénovations comprenaient l'amélioration de l'enveloppe extérieure de l'édifice, d'isolation et des systèmes de traitement de l'air et de gestion de l'énergie.

L'édifice rénové offre aux employés du Service un espace de travail plus efficace et assure aux citoyens de St. John's une meilleure prestation de services en matière services municipaux. Ceci inclut des temps de réponse plus rapides en cas d'urgence. Avec une meilleure conservation de l'énergie, le projet contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Contribution fédérale : 2 500 000 $

Réduction des risques d'inondation

Le collecteur principal d'eau pluviale, récemment remplacé à St. John's

Emplacement du projet St. John's

Le remplacement du collecteur principal d'eau pluviale entre la route Torbay et la rue Quebec a permis de grandement diminuer les risques d'inondation des résidences de St. John's.

Les conduites de cette partie de la ville étaient vieilles, étroites et n'étaient pas conçues pour évacuer de grandes quantités d'eau pluviale. De plus, certaines portions des conduites étaient si corrodées que le collecteur principal était sur le point de s'effondrer. Cela aurait entraîné un blocage important du système et l'inondation de rues résidentielles.

Les montants provenant du Fonds de stimulation de l'infrastructure ont aidé la Ville à mettre en œuvre son plan de remplacement des conduites existantes durant l'été. Comme les écoles étaient fermées, il a été possible de fermer les terrains de jeu et les sentiers pédestres sans trop déranger les résidants.

La nouvelle conduite d'eau pluviale est beaucoup plus efficace et a permis de rassurer la communauté au sujet des inondations possibles. Ces améliorations permettront également de réduire les coûts de maintenance pendant plusieurs années.

Contribution fédérale : 923 334 $

Un centre de recyclage intégré qui modernise l'évacuation des déchets

Le centre de gestion des déchets de Robin Hood Bay à St. John's,  un centre moderne multifonctionnel de gestion des déchets
Bouton du Plan d'action économique

Emplacement du projet : St. John's

Grâce au soutien financier provenant du Fonds fédéral de la taxe sur l'essence, la ville de St. John's a transformé un ancien site d'enfouissement en centre moderne et multifonctionnel de gestion des déchets.

Le centre de gestion des déchets de Robin Hood Bay offre à la région un moyen écologiquement responsable de recycler et de détourner des déchets. Elle comprend un dépôt de déchets domestiques dangereux, un centre de recyclage, une cour à ferraille et un site de d'élimination de déchets spéciaux. Auparavant, les sites d'enfouissement étaient les seuls endroits où les résidents pouvaient se débarrasser de leurs déchets.

Les nouvelles installations ont également incité la ville de St. John's à mettre en place un programme de recyclage en bordure de rue. La collecte des matières recyclables se fait maintenant chaque semaine, en même temps que celle des ordures ménagères. Les résidents ont adhéré très rapidement au programme et ont déjà détourné plus de 4 000 tonnes de matières recyclables du site d'enfouissement, et ce, à peine dix mois après sa création.

Ce projet a fait avancer d'un grand pas la mise en œuvre de la stratégie provinciale de gestion des déchets et son objectif de réduire de moitié d'ici 2015 le volume de déchets acheminés vers les centres d'enfouissement. La ville de St. John's a l'intention d'ajouter un centre de compostage à l'installation afin d'offrir encore plus d'options aux résidents qui souhaitent « écologiser leurs déchets ».

Un réseau d'égouts plus sûrs et fiables que jamais

Des problèmes incessants d'entretien enfin résolus

Remplacement des conduites d'égout municipales à St. John's

Emplacement du projet : St. John's

Dans un quartier résidentiel de St. John's, les propriétaires connaissaient depuis longtemps des problèmes de refoulement des égouts et d'inondation des sous-sols et ils étaient incommodés par les mauvaises odeurs. Pour assurer la sécurité des habitants de ce quartier, des équipes d'employés municipaux s'y rendaient régulièrement chaque semaine pour nettoyer à grande eau les conduites d'égout municipales et pour effectuer des travaux d'entretien.

Un financement d'un montant de 200 000 $ versé dans le cadre du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral a permis de remplacer complètement les conduites d'égout municipales dans ce quartier à l'extrémité sud de la ville. Les résidants disposent désormais d'un réseau d'égouts sûr qui améliorera la sécurité de la santé publique et la qualité de la vie. La Ville de St. John's, elle, pourra consacrer de précieuses ressources à l'entretien d'autres projets municipaux en cours.

Contribution fédérale: 200 000 $

Station de traitement d'eau de Bay Bulls Big Pond à St. John's

Station de traitement d'eau de Bay Bulls Big Pond à St. John's

Emplacement du projet St. John's

Le projet de la station de traitement d'eau de Bay Bulls Big Pond à St. John's comprend la construction d'un nouvel édifice pour contenir l'équipement de traitement lié à la flottaison à l'air dissous (FAD). Ce système assurera le traitement préalable de l'eau brute avant qu'elle ne soit traitée à la station existante, permettant ainsi d'améliorer son efficacité et sa capacité.

La phase initiale du projet comprendra la construction de deux lagunes pour traiter le flux de déchets provenant du processus de flottaison à l'air dissous (FAD). Ces lagunes doivent être construites avant que le nouveau processus de FAD rejette des déchets provenant de l'usine et pour que l'on puisse mettre en place et mettre en service l'équipement et le processus.

La St. John's Bay Bulls Big Pond est une usine traditionnelle de traitement d'eau, qui a été mandatée en 1977 pour traiter en premier lieu avec de la couleur le fer et le manganèse dans l'eau de source. Cette usine a un débit prévu de 110 000 mètres cubes par jour et dessert une population de 78 500.

Le but consiste à préserver et à améliorer les exigences de qualité de l'eau tel que prescrit dans les Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada présentées par Santé Canada.

Le projet a été approuvé en vertu du Fonds de stimulation de l'infrastructure. La ville s'attend à créer 18 nouveaux emplois immédiatement, et jusqu'à 48 pendant la durée du projet.

Le coût total de ce projet est presque de 35 million de dollars, avec des contributions de la part des gouvernements fédéral, provincial et municipal.

« Ce projet extrêmement important en était un pour lequel nous avons activement sollicité des fonds depuis plusieurs années afin d'entreprendre sa construction, a affirmé Dennis O'Keefe, le maire de la ville de St. John's. Le financement du Fonds de stimulation de l'infrastructure en a fait maintenant une réalité. Le processus de traitement préalable en cours de construction permettra le retrait des composants dans l'eau non traitée qui a limité le processus de traitement dans le passé. »

Il continue : « Cette usine aura un impact majeur sur la qualité de l'eau potable que nous fournirons aux citoyens de St. John's et des collectivités environnantes. Une fois les travaux terminés, l'usine assurera notre conformité continue au plus haut niveau avec les Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada. »

Contribution fédérale : 11 666 667 $

Réfection d'une route scénique

Réfection d'une section sineuse de la route 220 à St. Lawrence

Emplacement du projet : St. Lawrence

La route 220 relie les villages le long de la côte sud de la péninsule de Burin à Terre-Neuve. On y fait la promotion de la nature patrimoniale de la région aux visiteurs qui désirent l'explorer en empruntant la route scénique.

À l'aide de la contribution de un million de dollars du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral, la province de Terre-Neuve-et-Labrador a commencé les travaux de réfection d'une section sinueuse de la route 220, de l'Anse Lewin sur la baie de Burin jusqu'au village de St. Lawrence.

Les travailleurs routiers ont remplacé les ponceaux existants, nettoyé les fossés, installé de nouveaux garde-fous et pulvérisé l'asphalte avant d'installer une nouvelle chaussée. Les accotements ont aussi été stabilisés.

La réfection de la route signifie des déplacements plus rapides pour la population locale et moins de frais d'entretien automobile. Elle signifie aussi une aventure plus sécuritaire et plus agréable pour les touristes qui désirent explorer la péninsule de Burin.

Contribution fédérale: 1 000 000 $

Promotion du tourisme

Resurfaçage de la route menant au site du patrimoine mondial

resurfaçage de la route 436

Emplacement du projet : St. Lunaire-Griquet

L'Anse aux Meadows, la plus ancienne colonie européenne connue au Nouveau Monde et un site du patrimoine mondial de l'UNESCO, accueille un nombre important de visiteurs chaque été. Elle est située sur la pointe nord de la péninsule Great Northern à Terre-Neuve. Avant d'arriver à L'Anse aux Meadows, les visiteurs empruntent la route 436, qui sinue sur une distance de 30 kilomètres sur le site du patrimoine mondial.

Dans le but d'améliorer l'accès à ce trésor national, le fonds fédéral de stimulation de l'infrastructure a versé la somme de 1,25 million de dollars afin de participer aux coûts de resurfaçage de la route 436. Les travaux comprenaient le nouvel asphaltage de la route, l'élimination des surfaces qui ne répondaient pas aux normes et l'élargissement des accotements. Un ponceau a été remplacé.

Les visiteurs peuvent maintenant vivre une expérience plus sécuritaire et plus agréable lorsqu'ils se rendent à L'Anse aux Meadows. La circulation a été améliorée et les frais d'entretien, diminués.

Le contrat pour ces travaux a été accordé à une entreprise située dans la péninsule, ce qui a permis de créer des emplois dont la région avait grandement besoin. L'amélioration de l'accès à L'Anse aux Meadows et aux villages côtiers des environs devrait également aider à promouvoir le tourisme dans cette région.

Contribution fédérale: 1 250 000 $

Amélioration de la gestion de l'eau

Installation des nouvelles infrastructures de distribution de l'eau et de traitement des eaux usées

Emplacement du projet : Sunnyside

Étant donné que Sunnyside se trouve à proximité d'abondants lieux de pêche, de dépôts glaciaires, de raffineries de gaz naturel et de l'industrie côtière, la ville est une destination attrayante pour les résidants tout comme pour les entreprises.

Jusqu'à tout récemment, certaines parties de la collectivité étaient aux prises avec des problèmes de l'approvisionnement en eau potable et de gestion des eaux usées. Les systèmes municipale ne desservaient pas les résidants des rues Main et Path End. Les puits artésiens peu profonds se sont taris et il y a eu souvent des infiltrations d'eau salée, de fer et d'autres minéraux. Un épais dépôt dense d'argile situé directement sous une fine couche de terre végétale a créé des complications supplémentaires en raison de la faible absorption des champs d'épuration résidentiels.

Grâce au soutien du volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada, la collectivité de Sunnyside a installé des nouvelles infrastructures de distribution de l'eau et de traitement des eaux usées. Quarante-quatre foyers supplémentaires sont maintenant reliés au réseau municipal existant et ont accès à de l'eau potable et à des services de traitement des eaux usées municipales surs et fiables.

Grâce à ces améliorations, la ville est maintenant mieux positionnée pour favoriser le renouveau de la croissance et du développement économique.

Contribution fédérale: 416 984 $

Réfection de la route d'accès d'Argentia

La route d'accès d'Argentia, qui porte également le nom de route 100 à Whitbourne (Terre-Neuve-et-Labrador)

Emplacement du projet Whitbourne

La presqu'île Avalon est riche en histoire. En plus d'avoir été un fabuleux site de pêche, elle peut témoigner des luttes que se sont livrées les Français et les Britanniques et elle a servi de base navale pendant la Seconde Guerre mondiale. Aujourd'hui, les touristes y affluent pour admirer les magnifiques paysages et visiter les lieux historiques nationaux.

La route d'accès d'Argentia, qui porte également le nom de route 100, est l'artère principale entre la route Transcanadienne et le terminal du traversier Marine Atlantic à Argentia. Elle est empruntée par de nombreux touristes, résidants et transporteurs commerciaux. Il s'agit également d'une composante essentielle du réseau de transport du site de Vale Inco, établi à proximité.

La route, qui n'a fait l'objet d'aucune réfection depuis près de 20 ans, s'est détériorée à tel point qu'elle est maintenant considérée non sécuritaire. Le revêtement d'asphalte a disparu à certains endroits et les profonds nids-de-poule font la vie dure aux automobilistes.

Le soutien du volet Grandes infrastructures du Fonds Chantiers Canada a permis de remettre en bon état environ 24 kilomètres de cette route.

Les nouveaux systèmes de drainage, les fossés creusés en bordure de la route, le resurfaçage de certaines sections et la réparation des garde fous permettent maintenant aux résidants, transporteurs et touristes d'y circuler en toute sécurité.

Contribution fédérale : 2 680 000 $