Profils des projets en Colombie-Britannique

Cliquer sur le nom d'une des collectivités suivantes pour en apprendre davantage sur certains des projets réalisés en Colombie-Britannique.

Eau de meilleure qualité

Installations de traitement de l'eau potable de la municipalité de 100 Mile House

Emplacement du projet : 100 Mile House

Située dans la région de South Cariboo au centre de la Colombie-Britannique, la municipalité de 100 Mile House, ses résidants et un nombre croissant de touristes apprécient les avantages récréatifs des nombreux lacs et milieux humides de cette région, qui fait partie du bassin versant du fleuve Fraser.

Reconnaissant le besoin de planifier la croissance future de la municipalité et le commerce touristique croissant, les dirigeants de la municipalité ont demandé un financement de 124 000 $ du Fonds de stimulation de l'infrastructure fédéral pour assurer une fiabilité continue des installations de traitement de l'eau potable de la municipalité.

Le district de 100 Mile House a procédé à l'installation de deux unités de désinfection ultraviolettes et aux réparations et ajustements nécessaires à l'édifice de traitement de l'eau.

Le maire Mitch Campsall souligne que « sans la vision et l'engagement continu au renouvellement communautaire et à la stabilité économique parrainé par le gouvernement fédéral », un tel projet d'infrastructure n'aurait pu être entrepris par des petites collectivités. Maintenant, près de 2 000 résidants de 100 Mile House et un nombre croissant de touristes sont assurés d'avoir une eau potable de grande qualité.

Contribution fédérale : 124 000 $

De l'eau propre pour nos collectivités

La conduite principale près des rues Sunnyside et East à Anmore

Emplacement du projet : Anmore

Dans la deuxième collectivité la plus petite de la région urbaine de Vancouver, le réseau d'aqueduc était devenu un problème pressant. Ce réseau de distribution, qui dessert une population de près de 2 000 personnes, était vétuste et ne pouvait pas soutenir la croissance du village.

Afin de prolonger la durée de vie du réseau, le village a obtenu une contribution financière dans le cadre du volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada pour remplacer la conduite principale et pour en ajouter une nouvelle près des rues Sunnyside et East.

Ce nouveau réseau de distribution en boucle plus efficace permet d'améliorer la qualité de l'eau en limitant la quantité d'eau stagnante dans les conduites et d'accroître la pression dans les résidences et les prises d'eau d'incendie.

Une technologie de surveillance à distance permet également d'assurer une gestion plus efficace du réseau, puisqu'il n'est plus nécessaire de se rendre sur place pour en faire l'évaluation.

Contribution fédérale : 178 428 $

Transport encore plus vert

Encourager des moyens de transport plus verts à Abbotsford (Colombie-Britannique)

Emplacement du projet : Abbotsford

Le sentier Abbotsford's Discovery Trail a été prolongé par six kilomètres grâce au soutien financier du Fonds de stimulation de l'infrastructure.

Cette piste à multi usages aura une longueur totale de 35,5 kilomètres reliant les voisinages et les installations existantes (écoles, bâtiments publics, parcs, églises et zones commerciales et naturelles). L'objectif est d'encourager un mode de vie actif et sain et des moyens de transport plus verts.

La ville d'Abbotsford, qui planifiait de réaliser ce projet en cinq étapes, a profité de l'occasion qui s'est présentée de demander du financement au Fonds de stimulation de l'infrastructure. La troisième étape de mise en œuvre du sentier, la nouvelle section de six kilomètres près de Willband Creek, a donc été possible grâce à un investissement fédéral de 469 913 $ qui est l'équivalent du financement provincial et d'une importante campagne de financement auprès de la collectivité.

D'une largeur de trois mètres, le Discovery Trail offre aux familles d'Abbotsford un sentier extérieur asphalté pour la marche, la course, le patin à roues alignées et le vélo, et il fait la promotion de solutions de rechange plus saines à l'utilisation de l'automobile. Accessible pour tous les membres de la collectivité, le sentier comprend différents niveaux de difficulté pour ceux qui aiment relever des défis, et aussi des aires de pique-nique, des panoramas de la vie sauvage et d'étangs scéniques, et des belvédères sur la forêt.

Le maire George W. Peary précise que le Discovery Trail est un projet important qui encouragera la mise en forme, réduira la pollution de l'air et créera une identité unique pour la ville. « Je suis fier de voir un projet collectif qui inspire un si grand élan de générosité et de bénévolat. Ces sentiers sont … un réel legs durable pour notre collectivité. »

Contribution fédérale : 469 913 $

Améliorations majeures à la circulation

Nouvel échangeur en construction à Abbotsford en Colombie-Britannique

Emplacement du projet : Abbotsford

Le plus important projet de la ville de Abbotsford en matière de transport visait à construire un échangeur pour remplacer la structure d'une cinquantaine d'années de la rue McCallum, qui traverse l'autoroute Transcanadienne. Le nouvel échangeur satisfait les réalités d'aujourd'hui quant au volume et à la vitesse de la circulation. Les bretelles des routes souvent embouteillées, l'essor important de la région et la circulation élevée dans les installations principales situées le long de la rue McCallum — complexe sportif, hôpital et aéroport — avaient causé une zone très dangereuse.

La ville, la province et le gouvernement du Canada ont tous contribué au projet qui comprenait la construction des voies de décélération plus longues et des changements aux configurations de la circulation. Ces mesures font en sorte que la circulation sur les bretelles aux heures de pointe ne nuise pas à celle de l'autoroute. De nouveaux trottoirs et de nouvelles voies pour les bicyclettes, en plus des aires destinées aux parcobus, ont été aussi été construits pour encourager l'utilisation des transports en commun et des déplacements écologiques.

La contribution du gouvernement fédéral destinée au projet de l'échangeur a été tirée du Fonds de stimulation de l'infrastructure.

Contribution fédérale : 8 333 333 $

Développement du district de Barriere

Développement du district de Barriere en Colombie-Britannique

Emplacement du projet : Barriere

Le district de Barriere est situé à 66 kilomètres au nord de Kamloops. Le district regorge de possibilités de loisirs de plein air, mais la collectivité a du mal à attirer des touristes et à susciter des projets de développement depuis que des feux de forêt ont ravagé le secteur en 2003. Depuis 2003, Barriere a déployé d'importants efforts pour améliorer son infrastructure communautaire et redevenir une attraction touristique.

Barriere compte moins de 2 000 habitants et ne dispose que d'un petit budget pour investir dans de nouvelles infrastructures. Selon l'agente en chef des comptes, Colleen Hannigan, deux projets récents de mise en valeur des espaces verts n'auraient pu démarrer sans l'aide obtenu du Fonds de stimulation de l'infrastructure, du gouvernement fédéral.

La municipalité possède maintenant un nouveau sentier polyvalent, qui longe une artère principale et qui est destiné aux cyclistes, aux piétons et aux amateurs de patins à roues alignées. Première phase d'un plan à plus long terme de prolongement du sentier sur tout le territoire de la collectivité, ce nouvel aménagement facilite l'exécution du programme de promotion du conditionnement physique ActNow, mis en place par la Colombie-Britannique. Ici, les trottoirs sont plutôt rares, mais « ce corridor vert à usages multiples offre une solution de rechange sécuritaire aux enfants, aux aînés et aux personnes handicapées pour se déplacer dans la collectivité », a déclaré Mike Fennell, le maire du district.

Les travaux d'aménagement d'un nouveau pavillon de services dans le principal parc communautaire sont également terminés. Ce pavillon comprend une aire d'entreposage dont la municipalité avait bien besoin, des toilettes et un local de premiers soins. Le nouvel abri d'orchestre permet d'offrir des spectacles et attire au parc des visiteurs provenant de toute la région.

Tant les résidents que les touristes peuvent maintenant profiter de ces infrastructures améliorées.

Contribution fédérale : 193 667 $

Le Fonds de la taxe sur l'essence du gouvernement fédéral soutien le chauffage à l'énergie solaire dans la région métropolitaine de Vancouver

Les panneaux solaires sur le toit du Complexe récréatif Bonsor

Emplacement du projet : Burnaby

Au cours des dernières décennies, le Complexe récréatif Bonsor a fait l'objet de plusieurs travaux de rénovation et d'agrandissement afin de répondre aux besoins des citoyens. On a ainsi modernisé cette installation locale très achalandée.

Maintenant, avec le soutien financier du Fonds de la taxe sur l'essence du gouvernement fédéral, le Complexe a franchi une autre étape en vue de sa modernisation grâce à l'installation de panneaux solaires sur le toit de la piscine.

Les panneaux solaires convertissent les rayons du soleil en électricité, même en cas de mauvais temps. Ils continuent d'accumuler de l'énergie et de la chaleur, ce qui en fait une source de chauffage d'appoint efficace et fiable pendant toute l'année.

Les panneaux solaires permettront de chauffer la piscine et de réduire la dépendance de l'installation au gaz naturel, en plus d'offrir une source durable d'énergie à long terme.

Grâce à cette amélioration écologique, le Complexe Bonsor réduit ses coûts de chauffage, son empreinte carbone et les émissions de gaz à effet de serre dans l'ensemble de la ville.

Investissements constants dans la réfection du réseau d'aqueduc

Modernisation du réseau municipal d'aqueduc à Burnaby

Emplacement du projet : Burnaby

Burnaby, la troisième ville en importance de la Colombie-Britannique, est située immédiatement à l'est de Vancouver. La collectivité est bien alimentée par le réseau municipal d'aqueduc, mais il faut constamment investir dans ces infrastructures afin qu'elles puissent continuer de répondre efficacement aux demandes d'une collectivité en pleine croissance.

Les autorités municipales ont reconnu qu'une gestion proactive du réseau d'aqueduc, avant que de graves problèmes ne se manifestent, permettrait à la collectivité de limiter les frais d'entretien continus et de réduire les interruptions de service. En évaluant les profils d'utilisation locale de l'eau, l'emplacement géographique et l'historique des défectuosités du réseau, le service d'ingénierie de la ville a pu repérer les sections de cette infrastructure vieillissante qui nécessitaient le plus de réparations.

Grâce au soutien du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral, des travaux ont été effectués sur 25 tronçons prioritaires de l'aqueduc.

Ces travaux permettent ainsi de s'assurer que les résidants de Burnaby disposent d'un réseau d'approvisionnement en eau fiable et de grande qualité.

Contribution fédérale : 2 470 000 $

Promotion de la sécurité et de la santé des résidants

Le nouveau sentier pavé pour la marche de 2,5 km reliant l'école, la salle communautaire, l'aréna et les zones commerciales du village de Canal Flats en Colombie-Britannique

Emplacement du projet : Canal Flats

Situé à l'extrémité sud du lac Columbia Canal Flats constitue la voie d'accès à des sites récréatifs de renommée mondiale de la vallée de la rivière Kootenay. Mais dans la ville elle-même, l'absence de trottoirs gênait la circulation piétonnière, y compris les activités récréatives qui favorisent une bonne santé.

Comme le village de Canal Flats reconnaissait la nécessité d'encourager d'autres moyens de transport sains, celui-ci a fait la demande de financement afin d'entreprendre son tout premier projet important : un sentier pavé pour la marche de 2,5 kilomètres reliant l'école, la salle communautaire, l'aréna et les zones commerciales du village.

Grâce à une somme de plus de 100 000 $ provenant du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral, ainsi que du soutien de la province et de la municipalité, Canal Flats possède maintenant un sentier sécuritaire pour la marche à l'intention des 800 résidants du village et des visiteurs.

Les enfants peuvent se rendre à l'école à pied ou à vélo en toute sécurité à l'écart de la circulation motorisée et les citoyens âgés ont à leur disposition une surface pavée lisse pour faire un peu d'exercice à l'extérieur et prendre l'air frais.

Le maire Bruce Woodbury considère le sentier comme « une importante amélioration à la sécurité » qui en même temps favorise la bonne santé de sa collectivité.

Contribution fédérale : 101 333 $

Réalisation d'avantages environnementaux et économiques

Une partie de la 53e avenue, reconstruit et élargi à Chetwynd

Emplacement du projet : Chetwynd

À l'origine une route en gravier aux accotements étroits, la 53e avenue à Chetwynd avait besoin d'une remise à neuf. Une artère importante qui mène à la route 97 et qui traverse la ville vers Prince George et l'Alaska à l'ouest et Dawson Creek à l'est, la 53e avenue a des installations qui incluent une variété de services comme des motels et des stations d'essence pour les automobilistes qui empruntent la route 97 et une église et des emplacements de travail pour les résidants.

Le district de Chetwynd a reconstruit et élargi une partie de la 53e avenue en installant une nouvelle couche de fondation, ajoutant un drainage, des bordures de trottoir, des caniveaux et de l'asphalte. La contribution fédérale de 198 873 $ provenant du Volet collectivités du Fonds Chantiers Canada a contribué à la réalisation de ce projet.

Avec des accotements élargis et une surface unie, cette route est maintenant sécuritaire pour les cyclistes et les piétons. La surface asphaltée réduira aussi les dommages aux véhicules et la boue de la route en gravier ne coulera plus dans les fossés chaque fois qu'il pleut ou à la fonte des neiges pour aboutir au niveau supérieur de la nappe phréatique.

La surface asphaltée améliorera aussi l'accès aux entreprises et aux services le long de l'avenue, ce que les routiers de longue distance et les automobilistes de la route 97, de même que les résidants et les entreprises apprécient grandement.

Contribution fédérale : 198 873 $

Sécurité améliorée pour les piétons à Chilliwack

La ville de Chilliwack a pu construire des trottoirs grandement nécessaires pour améliorer la sécurité publique et favoriser une vie active

Emplacement du projet : Chilliwack

Grâce à une contribution du Fonds de stimulation de l'infrastructure fédéral, la ville de Chilliwack a pu construire des trottoirs grandement nécessaires pour améliorer la sécurité publique et favoriser une vie active.

Plusieurs rues de Chilliwack manquaient de trottoirs et d'autres éléments habituels qui contribuent à la sécurité des piétons et les résidants devaient emprunter les accotements de la route pour se déplacer à pied, ce qui augmentait le risque de collisions entre les véhicules et les piétons et empêchait les gens de se promener.

Afin d'améliorer cette situation, la ville a choisi quatre voies importantes desservant les écoles et d'autres édifices communautaires, comme étant prioritaires pour une mise à jour des trottoirs.

Les améliorations ont augmenté la sécurité pour les résidants, y compris les étudiants qui se rendaient ou revenaient de l'école, et ont redonné confiance aux résidants pour qu'ils laissent leur véhicule à la maison, tout en favorisant de meilleures solutions de rechange pour l'environnement et la santé.

Contribution fédérale : 51 383 $

Favoriser le roulement des affaires avec une circulation plus régulière

Le projet comprenait l'installation d'un nouveau système de signalisation pour la bretelle de sortie très occupée et pour les voies qui tournent, et de la signalisation existante.

Emplacement du projet : Chilliwack

Le chemin Lickman près de la Transcanadienne à Chilliwack est l'un des corridors de transport les plus occupés de la vallée du Fraser avec un volume très élevé de circulation, ce qui provoque une congestion constante de la circulation et représente le troisième plus haut taux de collisions dans cette ville.

En réponse à ces problèmes, le projet d'échangeur du chemin Lickman, appuyé par le Fonds de stimulation de l'infrastructure fédéral, a maintenant apporté des changements à cette voie de circulation.

Le projet comprenait l'installation d'un nouveau système de signalisation pour la bretelle de sortie très occupée et pour les voies qui tournent, et de la signalisation existante. Les travailleurs ont également prolongé la voie qui tourne vers la droite en direction nord jusqu'à la bretelle et ont recouvert la surface de béton hautement durable pour réduire l'entretien à long terme. Des voies réservées aux cyclistes ont aussi été ajoutées afin d'augmenter la sécurité.

Les entreprises avoisinantes profitent grandement de la circulation plus régulière sur ce chemin. Pour l'industrie du fret, une composante importante de l'économie de la Colombie-Britannique, ces travaux signifient que les biens et services seront livrés plus rapidement à leurs destinations.

Contribution fédérale : 450 000 $

Un aménagement paysager qui fait la promotion de l'activité physique

Un sentier en boucle autour de la montagne offre maintenant un décor extérieur naturel pour l'activité physique à un nombre estimé de 4 000 usagers qui empruntent régulièrement ce sentier.

Emplacement du projet : Coldstream

Un parc longtemps demeuré sur une liste de projets est devenu maintenant une réalité, grâce à une subvention de 187 500 $ du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral.

Middleton Mountain domine le paysage pour la plupart des résidants dans la partie nord de la célèbre vallée de l'Okanagan en Colombie-Britannique. Plusieurs personnes peuvent accéder directement à la montagne depuis leurs maisons situées dans les municipalités environnantes de Vernon, Coldstream et Lavington.

Un sentier en boucle autour de la montagne offre maintenant un décor extérieur naturel pour l'activité physique à un nombre estimé de 4 000 usagers qui empruntent régulièrement ce sentier. La facilité d'accès de ce sentier contribue aussi à promouvoir un style de vie plus actif pour au-delà de 77 000 résidants de la région. Les commerçants locaux espèrent que ce sentier aidera à attirer les touristes.

Les fonds ont aussi contribué à financer un terrain sportif et à améliorer l'accessibilité au sentier pour les personnes à mobilité réduite.

Selon plusieurs personnes, le parc aurait dû agencer depuis longtemps un aménagement paysager durable et un meilleur habitat pour la faune. Le maire Jim Garlick de Coldstream considère que le nouveau domaine récréatif est « un aménagement essentiel pour le parc » et « une merveilleuse amélioration apportée à la région. »

Contribution fédérale : 187 500 $

Renouer avec l'histoire de Courtenay

Salle Native Sons

La salle historique Native Sons de Courtenay

Emplacement du projet : Courtenay

La salle historique Native Sons de Courtenay, Colombie-Britannique, qui est située à quelque 100 kilomètres au nord de Nanaimo sur l'île de Vancouver, a subi une cure de rajeunissement grâce à une contribution de 650 000 $ du gouvernement fédéral, puisée dans le Fonds de stimulation de l'infrastructure.

Construite en 1928 comme centre de loisirs de Courtenay, cette salle est le plus grand bâtiment en bois rond à travée libre de la Colombie-Britannique. Après avoir été utilisée au fil des ans pour des mariages, des danses, des concerts, des activités communautaires et des marchés agricoles, cette salle abrite depuis peu le Courtenay and District Museum.

La restauration a préservé le caractère unique du bâtiment tout en le dotant d'installations modernes. Les travaux comprenaient l'amélioration de l'efficacité énergétique ainsi qu'un nouveau câblage électrique pour permettre la télésurveillance des activités culturelles, et l'aménagement paysager.

« Grâce à ce financement, nous [avons pu] restaurer la salle Native Sons et faire en sorte qu'elle demeure pendant de nombreuses années un endroit idéal pour tenir les activités locales », a déclaré le maire de Courtenay, M. Greg Phelps.

L'emplacement de la salle sur la « promenade riveraine » de dix kilomètres, près du Sid Williams Theatre et du Florence Filberg Centre, crée plusieurs possibilités pour des évènements qui attireront des visiteurs et qui engendreront des retombées économiques indirectes pour la région.

Contribution fédérale : 644 566 $

Réutiliser les eaux usées

Le système d'irrigation par aspersion des eaux usées nouveau à Cranbrook

Emplacement du projet : Cranbrook

Depuis des siècles, les gens utilisent les eaux usées riches en nutriments pour irriguer leurs cultures. Dans la Ville de Cranbrook, on redonne de la vitalité à cette pratique à l'aide d'un système d'irrigation par aspersion des eaux usées nouveau et perfectionné.

À Cranbrook, on a déjà amélioré une grande partie du système de traitement des eaux usées grâce à l'aide financière provenant du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral. Pour terminer les quatre phases restantes du projet d'amélioration, la Ville utilise une allocation du Fonds de la taxe sur l'essence du gouvernement fédéral, qui a été mis sur pied dans le but de permettre aux collectivités de réaliser des projets d'infrastructure publique qui contribue à protéger l'environnement.

La dernière phase du travail consiste à installer des systèmes d'aération, terminer la canalisation de transfert et améliorer la station de pompage de transfert et la station de pompage pour l'irrigation. La réutilisation des eaux usées diminuera grandement et, dans bien des cas, supprimera le besoin de les rejeter dans la rivière East Kootenay. De plus, cela aura pour effet de réduire les besoins en eau des agriculteurs.

La Ville de Cranbrook est l'un des quelques endroits au Canada à avoir adopté cette formule novatrice et est considérée comme un « Centre d'excellence » en matière de réutilisation des eaux. Son nouveau système d'irrigation permettra un environnement plus propre tout en réduisant la consommation d'énergie et les coûts de fonctionnement.

Contribution fédérale : 4 815 000 $ du Fonds de stimulation de l'infrastructure + le financement du Fonds de la taxe sur l'essence.

Préoccupations en matière de sécurité abordées

Gestion améliorée des eaux de pluie

Un nouveau système de drainage des eaux de pluie à Dawson Creek

Emplacement du projet : Dawson Creek

Les demi-tours étaient devenus beaucoup trop fréquents sur la 92e Avenue à Dawson Creek. Les automobilistes se butaient à des barrières et les rues étaient souvent barrées à cause d'érosions hydriques sous une plate-forme devenue dangereuse, et ce, même pour les piétons.

Les réparations nécessaires promettaient d'être très dispendieuses. La ville de Dawson Creek a donc demandé de l'aide au Fonds de stimulation de l'infrastructure fédéral et a reçu 257 333 $. Les améliorations comprennent un nouveau système de drainage des eaux de pluie, une nouvelle conduite maîtresse et un nouveau ponceau, et une nouvelle plate-forme dans la section endommagée de la 92e Avenue.

Les améliorations aident le débit d'eau et réduisent les effets de l'érosion sur la plate-forme et le système de distribution d'eau. Le ruissellement excessif non traité ne risque plus de s'infiltrer dans la ville de Dawson Creek et d'inonder les propriétés avoisinantes.

Située dans la partie nord de Dawson Creek, la 92e Avenue est une importante artère de raccordement. La rue mène à une école et à un quartier résidentiel en plus d'être desservie par le transport en commun. Les améliorations ont répondu aux préoccupations en matière de sécurité de tous les utilisateurs. Elles ont aussi aidé Dawson Creek à être en mesure de gérer sa croissance prévue.

Contribution fédérale : 257 333 $

Nouveau local pour les archives communautaires

Le nouveau local d'entreposage ultramoderne de Delta

Emplacement du projet : Delta

La Museum and Archives Society, de Delta, dispose maintenant d'un local plus sûr et à température contrôlée pour y entreposer sa fragile collection de documents et d'artéfacts historiques.

Le nouveau local d'entreposage ultramoderne, situé au rez-de-chaussée de l'ancien palais de justice de Delta, permet de conserver adéquatement ces documents pour les générations futures. L'édifice, dont l'efficacité énergétique a été améliorée, répond maintenant à la norme de certification LEED argent.

La collection du musée contient les dossiers municipaux de plus d'une centaine d'années, ce qui comprend des agendas, des grands livres, des pièces de correspondance et des comptes rendus de réunion. L'inventaire inclut des journaux datant d'aussi loin que 1902, plus de 20 000 photos et 800 cartes géographiques.

Le nouvel emplacement est idéal pour l'entreposage et est aussi beaucoup plus accessible au public. Il est desservi par des lignes d'autobus, les piétons et les cyclistes peuvent s'y rendre facilement, et il est également accessible aux personnes à mobilité réduite.

La nouvelle salle d'archives a permis de libérer de l'espace au musée qui peut maintenant accueillir davantage d'expositions et d'activités éducatives, ce qui aidera à attirer plus de visiteurs.

Le gouvernement du Canada a fait une contribution de 225 000 $ au projet, une somme qu'il a puisée dans le Fonds de stimulation de l'infrastructure.

« Ce sont les contributions des gouvernements fédéral et provincial qui ont rendu possible l'aménagement du nouveau centre d'archives de Delta, a déclaré le maire Lois Jackson. Le Fonds de stimulation de l'infrastructure a permis à la collectivité de se doter d'une installation de première classe où seront conservés les principaux documents qui témoignent de la longue et riche histoire de Delta. »

Contribution fédérale : 225 000 $

Ne pas gaspiller pour ne jamais être dans le besoin

La nouvelle centrale hydroélectrique dans le District de Lake Country

Emplacement du projet : District de Lake Country

Le District de Lake Country englobe quatre collectivités et se situe dans la vallée ensoleillée de l'Okanagan. Auparavant, le District dépendait d'un mélange de gaz et de charbon pour produire de l'énergie, mais, en raison du nombre croissant de préoccupations relatives à l'environnement, il cherchait des manières de réduire son empreinte carbone et d'adopter l'énergie renouvelable.

Au cours de plusieurs années, des groupes communautaires, tels que l'Okanagan Indian Band Council, des administrateurs municipaux, des organismes gouvernementaux et d'autres groupes, ont collaboré pour mettre sur pied une nouvelle centrale hydroélectrique dans la région. Ce qui était une vision vague est maintenant une réalité grâce à l'aide financière provenant du Fonds de la taxe sur l'essence du gouvernement fédéral.

La nouvelle centrale a non seulement réduit la dépendance du District aux combustibles fossiles, mais a également produit de nouvelles sources d'énergie et de revenus en exploitant l'hydroélectricité excédentaire. « Cela nous a permis d'utiliser une infrastructure hydraulique existante en vue de fournir une source de revenus provenant d'une énergie propre qui, autrement, ne serait transformée qu'en chaleur et en bruit, » a dit le maire de Lake Country, James Baker.

La Clean Energy Association of British Columbia en a convenu en nommant cette centrale « projet de l'année » en 2011 en raison de l'utilisation novatrice qu'elle fait de l'infrastructure existante et du leadership axé sur les solutions dont elle fait preuve sur le plan local.

Une première galerie LEED au Canada

Une nouvelle serre qu'alimente à l'énergie solaire un système de traitement des eaux usées au Centre des arts vivants de Christina au District régional de Kootenay Boundary

Emplacement du projet : District régional de Kootenay Boundary

Il y a une dizaine d'années, des artisans de Christina Lake et des environs, dans l'Intérieur sud de la Colombie-Britannique, amorçaient l'ébauche d'un projet de centre d'interprétation où ils pourraient exposer et vendre leurs œuvres.

Ils désiraient une conception respectueuse de l'environnement et voulaient pouvoir accueillir le monde au sein de leur petite collectivité abritant 1 500 citoyens, mais dont la population s'élève habituellement à plus de 6 000 durant l'été.

Vers la même période, des experts du monde entier élaboraient des normes internationales qui reconnaîtraient ce que l'on connaît désormais sous le nom de « Leadership in Energy and Environmental Design », ou LEED, en matière de conception et d'exploitation des bâtiments.

Les planificateurs et les concepteurs du Centre des arts vivants de Christina ont exploité les connaissances évolutives en matière de LEED dans leur collectivité. Le nouveau centre comporte une conception entièrement écologique, allant de son toit au système géothermique de ses fondations. Une serre située non loin de l'endroit alimente à l'énergie solaire un système de traitement des eaux usées par aquaculture qui purifie l'effluent du bâtiment.

Rendu possible par une contribution du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral, ce système de traitement des eaux usées par aquaculture utilise des méthodes biologiques (plantes, microbes, poissons et escargots) pour éliminer les déchets. La serre, reproduisant un milieu marécageux, peut facilement desservir le Centre des arts, les véhicules récréatifs qui y séjournent et la collectivité avoisinante. On prévoit également vendre, comme engrais naturel, le sous-produit issu de ce processus de traitement.

On prévoit que le système de traitement des eaux usées par aquaculture, le deuxième en son genre de toute la Colombie-Britannique, attire encore plus de visiteurs dans la région, car chercheurs et étudiants s'y rendront pour enrichir leurs connaissances en observant ce système particulier.

Contribution fédérale : 133 333 $

Nouvelles installations de gestion des déchets

Un centre de tri au District régional de Mount Waddington

Emplacement du projet : District régional de Mount Waddington

Le District régional de Mount Waddington est situé sur la côte nord-est de l'île de Vancouver, une région toujours inexploitée. Le District est chargé de l'administration de nombreux services publics de Woss, de Winter Harbour et de l'île de Malcolm, tels que le transport en commun et la gestion des parcs et des déchets. Toutefois, la gestion de la destruction d'articles ménagers dans trois des collectivités les plus éloignées de la région constituait un défi.

Grâce au Fonds de la taxe sur l'essence du gouvernement fédéral, le District dispose maintenant d'un centre de tri pouvant s'occuper de plus de 40 types d'articles (téléviseurs, produits chimiques ménagers, etc.).

« L'allocation provenant du Fonds de la taxe sur l'essence était essentielle pour régler ce problème, car Woss n'avait pas les moyens de construire ce centre seul, » a dit Dave Rushton, directeur du District régional de Mount Waddington.

Les installations de gestion des déchets désignées sont nécessaires pour la préservation de l'environnement et de l'excellente qualité de vie des résidants. La région est maintenant en mesure de gérer ses déchets de manière beaucoup plus efficace à long terme, tout en réduisant ses répercussions sur l'environnement et en conservant la beauté naturelle de ses paysages.

Favoriser le tourisme à Nanaimo

L'accostage pour les paquebots de croisière à Nanaimo

Emplacement du projet : District régional de Nanaimo

L'autorité portuaire de Nanaimo a achevé la construction de toutes nouvelles installations d'accostage pour les paquebots de croisière, grâce à une contribution du Fonds de stimulation de l'infrastructure.

Avant la construction de ce quai, les opérateurs de navires de croisière devaient assurer une navette entre le port et le paquebot pour leurs passagers, ce qui occasionnait de fâcheux délais pour les visiteurs de la côte Ouest.

Le nouveau quai flottant mesure près de 100 mètres de long et 15 mètres de large et s'élève à deux mètres au-dessus de la ligne de flottaison. Il s'agit de la seule installation dans le Nord-Ouest du Pacifique capable d'accueillir les plus grands paquebots de croisière de la côte Ouest.

Les travailleurs ont également construit un nouveau centre d'accueil dans le cadre de ce projet. Il comprend des bureaux de l'Agence des services frontaliers du Canada destinés aux services des douanes et de l'immigration, ainsi qu'un salon et une aire d'accueil pour les visiteurs.

Le terminal flottant de Nanaimo constitue un nouveau point d'accès pour les touristes qui souhaitent visiter les îles du North Gulf et le parc national Pacific Rim sur la côte Ouest. Au cours des cinq prochaines années, les responsables de l'autorité portuaire espèrent attirer de 25 à 30 navires chaque année, qui transporteront chacun environ 3 000 passagers. Les retombées économiques de ces escales sont évaluées à entre 170 000 $ et 200 000 $ par visite.

Le terminal donne un bon coup de pouce à l'industrie touristique de la région et sa construction a créé des emplois pour des travailleurs locaux.

Contribution fédérale : 8 500 000 $

Offrir de nouvelles activités récréatives en milieu urbain

Le parc communautaire de chemin Meadow dans le District régional de Nanaimo

Emplacement du projet : District régional de Nanaimo

Le parc communautaire du chemin Meadow se situe entre les quartiers d'East Wellington et Pleasant Valley du district régional de Nanaimo. Installé sur un terrain de quatre acres, partiellement boisé, le parc comprend un terrain de jeu, des sentiers accessibles aux personnes en fauteuil roulant et des postes d'entraînement.

Grâce au financement en matière d'infrastructure accordé par le programme provincial LocalMotion, le Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement du Canada, et la municipalité, un nouveau parc a été construit pour inciter les familles à profiter d'activités de plein air. Le personnel du district régional a invité les résidants à participer à la conception du parc. Grâce à des sondages, à la formation d'un comité consultatif et à des séances de participation ouverte, les résidants intéressés ont été consultés durant le développement du projet.

« Le parc communautaire du chemin Meadow est fort apprécié pour son terrain de jeu et les sentiers qui y ont été aménagés, mentionne la directrice du district régional, Maureen Young. Il est devenu un véritable point de rencontre pour les résidants. »

Le nouveau parc communautaire, qui propose aux usagers une foule d'activités, demeurera sans doute une grande source de fierté pour les membres de la collectivité et ce, pendant de nombreuses années.

Contribution fédérale : 18 495 $

Protéger l'environnement grâce à des projets de gestion des déchets

Emplacement du projet : District régional d'Okanagan-Similkameen

De nombreux Britanno-Colombiens préfèrent habiter dans des villes et villages éloignés plutôt que dans les grands centres urbains.

Le district régional d'Okanagan-Similkameen, situé dans le centre-sud de la Colombie-Britannique et qui s'étend sur plus de 10 000 kilomètres carrés, compte plus de 80 000 habitants et ne cesse de croître. Dans cette collectivité, la gestion des déchets solides est un problème de taille, en raison des nombreux travaux de construction et de développement en cours, combinés aux longues distances à parcourir entre les sites d'enfouissement.

Avec l'aide financière du Fonds de la taxe sur l'essence du Canada, le district a élaboré un plan de gestion régional des déchets solides. Le processus de développement a permis d'évaluer les systèmes actuels d'enlèvement des déchets et de dégager la méthode la plus durable pour suivre le rythme du développement résidentiel.

Les urbanistes ont constaté que la majeure partie des déchets était composée de matières recyclables et organiques provenant des bâtiments commerciaux, des immeubles d'habitation et des sites de construction. Cette information a mené au lancement de nouvelles initiatives de recyclage auprès des commerces et de collecte des déchets organiques auprès des résidants. Ces programmes devraient considérablement réduire la quantité de déchets solides transportés vers les sites d'enfouissement.

Ce projet est un exemple de la façon dont le Fonds de la taxe sur l'essence fonctionne au niveau local pour aider les collectivités à assainir leur environnement, tout en répondant à leurs besoins pressants en matière d'infrastructures publiques.

Construction du centre récréatif de Buick Creek terminée!

Construction du centre récréatif de Buick Creek

Emplacement du projet : District régional de Peace River

Depuis un certain temps, les résidants du district Régional de Buick souhaitaient avoir une patinoire intérieure et des installations récréatives locales. Grâce à un appui financier du programme Infrastructures de loisirs du Canada (ILC) du gouvernement fédéral et du Fonds de stimulation de l'infrastructure (FSI), ce projet est devenu une réalité.

Toute la région bénéficie désormais d'une patinoire intérieure aux dimensions réglementaires de la Ligue nationale de hockey dans un nouveau bâtiment. Les installations comprennent des vestiaires chauffés, des locaux techniques et d'entreposage, en plus d'un local en concession. Les personnes handicapées ont aussi accès à l'édifice. En hiver, on peut maintenant y faire du hockey, du patinage artistique, du ballon-balai et du patinage pour le grand public. De mai à octobre, les installations permettent de pratiquer divers sports comme du volleyball, du hockey en salle et du soccer intérieur. Le centre récréatif peut aussi servir d'endroit pour des rencontres communautaires et des activités sociales.

« Nous avons comme projet de faire avancer notre communauté vers l'avenir, affirme Karen Goodings, présidente du district. Ces investissements nous ont grandement aidés à atteindre nos objectifs. »

Contribution fédérale : FSI : 200 000 $ ; ILC : 946 267 $

Accès aux réserves naturelles du Canada

Le pont remplacé qui travèrse la rivière Elk au nord d'Elkford

Emplacement du projet : Elkford

La route de service forestière de la rivière Elk donne aux randonneurs de l'arrière-pays provenant du monde entier un accès aux parcs provinciaux Elk Lakes et Height of the Rockies. Ils sont situés dans les chaînes ouest du côté sud des montagnes Rocheuses près de la frontière de l'Alberta. Une fois sur place, les esprits audacieux peuvent profiter de certaines des expériences les plus mémorables en arrière-pays que la Colombie-Britannique peut offrir.

Des cascades de glace, des lacs de montagne, des parois de falaise et des forêts vierges figurent parmi quelques-unes des caractéristiques de ce refuge récréatif. Plusieurs cabanes rustiques restent ouvertes à longueur d'année pour offrir un endroit confortable pour les aventuriers qui viennent pour des expériences incomparables de cyclisme, de randonnée pédestre, de raquette, d'escalade de glace, de ski et d'alpinisme.

La route de service forestière qui traverse la rivière Elk au nord d'Elkford était desservie par un pont étroit qui devenait dangereux pour les usagers.

Le pont a maintenant été remplacé grâce au Fonds de stimulation de l'infrastructure. Les amateurs de loisirs et les automobilistes qui empruntent cette route éloignée à longueur d'année pourront maintenant traverser un pont plus sécuritaire et plus durable. Ce nouveau pont avantagera les travailleurs forestiers et les équipes de protection des incendies de même que la collectivité locale.

Contribution fédérale : 50 970 $

Le Fonds de la taxe sur l'essence du gouvernement fédéral favorise la réduction des coûts de chauffage des bâtiments

Construction d'un système de chauffage bioénergétique à Enderby

Emplacement du projet : Enderby

Située dans la partie supérieure de la vallée de l'Okanagan, qui constitue l'un des environnements naturels les plus magnifiques et les plus précieux de la Colombie-Britannique, la petite ville d'Enderby s'efforce de devenir une collectivité plus durable. Il est primordial de contribuer aux initiatives écologiques dans cette ville entourée de formidables éléments naturels, tels que les falaises Enderby et la rivière Shuswap.

Enderby a récemment utilisé une partie de son affectation annuelle du Fonds de la taxe sur l'essence du gouvernement fédéral, combinée à un financement municipal, pour installer un système de chauffage bioénergétique.

En utilisant les déchets de bois des scieries avoisinantes, qui auraient autrement été envoyés vers les sites d'enfouissement ou simplement brûlés sur place, le nouveau système permet actuellement de chauffer l'atelier des travaux publics de la collectivité, ainsi que certaines parties de la station de traitement des eaux usées et le chenil local.

Le projet entraîne également d'autres importants avantages. La Ville s'attend à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de plus de 250 tonnes par année, et à économiser plus de 85 000 $ en coûts de chauffage annuels.

« L'achèvement du système de chauffage par bioénergie signale le début d'un avenir stimulant pour la ville d'Enderby, a déclaré le maire Howie Cyr. Le système permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans la ville, tout en réduisant considérablement les coûts de fonctionnement. De plus, grâce aux agrandissements prévus pour l'avenir, ces avantages devraient s'accroître dans la collectivité. »

On discute déjà de plans d'agrandissement du système, et les citoyens d'Enderby peuvent s'attendre à ce que d'autres étapes s'ajoutent au plan visant à protéger l'environnement et à réduire les coûts des activités municipales.

Amélioration de la sécurité routière à travers les Rocheuses

L'autoroute 3 à Fernie

Emplacement du projet : Fernie

L'autoroute 3 entre Fernie et Sparwood a longtemps été considérée comme une route régionale essentielle. Elle suit le pas du Nid-de-corbeau et constitue un corridor de transport de marchandises très fréquenté reliant la Colombie-Britannique au reste du pays.

À l'instar de plusieurs routes et autoroutes traversant les cols des Rocheuses canadiennes, cette autoroute peut être dangereuse. Le terrain accidenté conjugué à une température imprévisible crée souvent des conditions routières dangereuses. Les véhicules lourds servant à l'exploitation forestière et minière qui utilisent la route peuvent aussi compromettre la sécurité et provoquer des retards exaspérants.

Pour favoriser la fluidité de la circulation et du transport des marchandises, le gouvernement provincial a déterminé qu'il était prioritaire d'ajouter des voies de dépassement le long de l'autoroute.

Grâce en partie au soutien financier du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement du Canada, le projet est maintenant terminé. Les nouvelles voies augmentent présentement la sécurité et l'efficacité du réseau routier provincial dans toute la région.

Contribution fédérale : 3 500 000 $

Des améliorations à une autoroute appuient le développement économique dans le Nord

L'autoroute 77 à Deasum Creek

Emplacement du projet : Fort Nelson

La ville de Fort Nelson est située en Colombie-Britannique dans la région de Peace River à l'est des Rocheuses septentrionales. Riche en ressources naturelles, l'économie de la région dépendait autrefois de l'industrie forestière, mais elle repose maintenant sur la mise en valeur du pétrole et du gaz naturel, ainsi que sur une industrie touristique en pleine croissance.

Fort Nelson s'attend à connaître une croissance accélérée en raison des importants investissements réalisés dans un certain nombre de sociétés œuvrant dans la mise en valeur du gaz de schiste. Le développement des industries entraînera plus de circulation des véhicules lourds et une détérioration plus accentuées de l'infrastructure routière.

Pour s'assurer que la circulation industrielle continue de se faire de manière fluide, la ville a utilisé une contribution financière qui lui a été accordée par le gouvernement fédéral dans le cadre du Fonds de stimulation de l'infrastructure pour améliorer un couloir de transport local.

Plus de 25 kilomètres de l'autoroute 77 entre Deasum Creek et les Territoires du Nord-Ouest ont ainsi été recouverts d'un nouveau revêtement dur posé sur une base plus solide. Cela permettra de mieux protéger la route des dommages causés par les véhicules lourds. Les améliorations rendent les déplacements plus rapides, plus sécuritaires et plus confortables, y compris pour les plus de 140 000 touristes qui circulent dans la région chaque année.

Le gouvernement fédéral a investi dans ce projet dans le cadre du Plan d'action économique du Canada, qui a été lancé en 2009. L'investissement témoigne de l'engagement du gouvernement envers le développement économique des collectivités situées dans le Nord du Canada.

Contribution fédérale : 2 048 975 $

Améliorer les espaces verts

Le nouvel Enerplex de Fort St. John

Emplacement du projet : Fort St. John

Le nouvel Enerplex de Fort St. John est devenu le centre des activités récréatives et sportives du district de Peace River, dans le Nord-Est de la Colombie-Britannique. Les installations intérieures comptent entre autres deux patinoires de hockey de taille réglementaire, l'une des quatre longues pistes de patinage de vitesse de taille olympique en Amérique du Nord ainsi qu'une aire de course et de marche intérieure.

À l'extérieur, les urbanistes souhaitaient améliorer l'utilisation des espaces verts environnants et assurer un meilleur accès à l'édifice. L'établissement avait besoin d'espaces de stationnement supplémentaires pour les nombreux résidants de la région environnante qui utilisent les équipements de l'Enerplex et doivent se rendre à Fort St. John en automobile. Des supports à bicyclettes et des voies d'accès étaient également requis.

Grâce au financement du volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada, la construction des équipements extérieurs de l'Enerplex est maintenant terminée. Les installations comprennent une esplanade bien éclairée pour les événements spéciaux tenus à l'extérieur, des espaces verts aménagés et un réseau amélioré de passages piétonniers qui établit un lien avec les autres parties de la ville.

Contribution fédérale : 2 505 899 $

Le Fonds de la taxe sur l'essence permet de rénover un centre communautaire et de réduire les gaz à effet de serre

Emplacement du projet : François Lake

Grâce au soutien financier du Fonds de la taxe sur l'essence, les résidants du district régional de Bulkley-Nechako profitent d'un centre communautaire nouvellement rénové. Desservant la communauté depuis près de 100 ans, cet important point d'intérêt local avait grandement besoin d'une rénovation.

Les améliorations qui s'imposaient contribueront à réduire la consommation d'énergie et les coûts de fonctionnement du centre. De nouvelles fenêtres et portes extérieures, un système de chauffage remis à neuf et une meilleure isolation réduisent les coûts de fonctionnement et les émissions de gaz à effet de serre. Un éclairage à haut rendement accroît également les économies d'énergie.

Le financement provenant du Fonds de la taxe sur l'essence a également aidé la communauté à obtenir une somme additionnelle de 69 970 $ auprès d'autres programmes et organismes de développement. Ces fonds ont été utilisés pour rénover la cuisine, modifier les salles de toilettes pour qu'elles soient accessibles aux fauteuils roulants, remplacer les planchers et apporter des améliorations structurelles.

Ensemble, ces projets ont rendu ce centre communautaire efficace et durable et il sera en mesure de répondre aux besoins des résidants pour des générations à venir.

Le Fonds de la taxe sur l'essence contribue aux emplois et à la croissance partout au pays, et aide les collectivités à réduire leur empreinte environnementale en appuyant des projets visant à améliorer la qualité de l'air et de l'eau ou en réduisant les émissions des gaz à effet de serre.

L'aréna rénové garde la collectivité vivante

L'aréna de Fraser Lake

Emplacement du projet : Fraser Lake

Dans plusieurs petites municipalités situées au nord de la province, les centres récréatifs se trouvent au cœur de la collectivité. Comme ces centres offrent un lieu d'activités sportives et sociales aux résidants de tout âge, ils sont d'une importance capitale, surtout pendant les mois rigoureux d'hiver lorsqu'il fait trop froid pour jouer à l'extérieur.

L'aréna de Fraser Lake est un endroit où plusieurs résidants se réunissent tout au long de l'année. L'aréna sert à des fins multiples, notamment en offrant trois pistes de curling, une patinoire de hockey et une salle communautaire. L'aréna est beaucoup utilisé, car il est le seul complexe récréatif à desservir une population environnante de quelque 4 500 personnes.

Au fil des ans, l'aréna s'est considérablement détérioré.

Afin que le bâtiment puisse respecter les normes actuelles, il a subi d'importantes rénovations en 2009, grâce au soutien du Fonds fédéral de stimulation de l'infrastructure. On a refait la toiture, de même que l'isolation, le revêtement et on a installé de nouvelles portes et fenêtres éconergétiques.

Ces améliorations ont contribué à réduire les coûts d'exploitation et l'empreinte carbonique. Pour les résidants, ces rénovations signifient qu'un carrefour essentiel des activités locales a reçu un second souffle de vie.

Contribution fédérale : 146 972 $

Amélioration de la sécurité pour les habitants du Nord

Grâce en partie au Fonds de stimulation de l'infrastructure fédéral, les pompiers et les sauveteurs de Beaverly, de même que les équipes de sauvetage de Chilako River-Nechako Highway, ont un nouveau domicile.

Emplacement du projet : Fraser-Fort George

Grâce en partie au Fonds de stimulation de l'infrastructure fédéral, les pompiers et les sauveteurs de Beaverly, de même que les équipes de sauvetage de Chilako River-Nechako Highway, ont un nouveau domicile.

Les deux services d'urgence desservent une collectivité rurale d'environ 3 200 habitants et fournissent des services de sauvetage de la voie publique à davantage de gens.

Leur vieille caserne de pompiers était devenue trop petite pour satisfaire aux besoins actuels et devait être rénovée afin de tenir compte des normes de construction en vigueur.

Le nouvel établissement est beaucoup plus spacieux que l'ancien et excède les normes actuelles en matière d'efficacité énergétique. Il peut abriter jusqu'à huit véhicules d'urgence ainsi que d'autre équipement. En plus, on y retrouve un centre pour les opérations d'urgence de secours et un espace réservé à la formation plus grand qu'auparavant, ce qui permet aux équipes de sauvetage de s'entraîner à l'intérieur à longueur d'année.

Grâce à ce projet, le Fonds de stimulation de l'infrastructure a permis au District d'accélérer l'amélioration de la sécurité dans la région. Comme l'a mentionné Art Kaehn, président du District régional de Fraser-Fort George, sans une aide fédérale, le District aurait dû attendre cinq autres années avant de pouvoir construire une nouvelle caserne de pompiers.

Contribution fédérale : 200 000 $

Amélioration de la salle du centre de villégiature historique

Memorial Hall à Harrison Hot Springs.

Emplacement du projet : Harrison Hot Springs

Harrison Hot Springs est une petite collectivité située à l'extrémité sud du lac Harrison dans la vallée du Fraser en Colombie-Britannique. C'est un centre de villégiature depuis 1886 qui demeure encore aujourd'hui une destination touristique renommée qui accueille plusieurs festivals d'été et des événements spéciaux.

Memorial Hall constitue un des plus grands lieux de rassemblement de la collectivité et l'endroit recherché pour ses attractions touristiques, des prestations musicales aux expositions d'art. Au fil des ans, cependant, le bâtiment s'est détérioré considérablement et son entretien devient maintenant un lourd fardeau. En raison de la fréquence des fuites de la toiture et de l'isolation inefficace, la collectivité a résolu qu'il était nécessaire de remettre le bâtiment en bon état.

Grâce au Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement du Canada, les rénovations sont maintenant terminées. Les améliorations structurelles comprenaient l'ajout d'un nouveau toit et d'une nouvelle entrée. Les salles de bains et la cuisine ont aussi été rénovées, notamment avec des luminaires et des appareils électroménagers éconergétiques. On a aussi remplacé le parquet, l'isolation, le revêtement, les fenêtres et on a appliqué une nouvelle couche de peinture.

Grâce à ces rénovations, la collectivité est mieux placée pour conserver sa réputation comme destination touristique de choix.

Contribution fédérale : 200 000 $

Amélioration des infrastructures récréatives dans East Kootenay

La nouvelle surface de béton de la patinoire à l'aréna Eddie Mountain Memorial à Invermere en Colombie-Britannique

Emplacement du projet : Invermere

Dans le district East Kootenay de la ville d'Invermere, l'aréna Eddie Mountain Memorial est un élément important de la collectivité et héberge l'équipe locale de hockey junior B, les Rockies de la vallée Columbia.

Jusqu'à récemment, cependant, ce populaire établissement sportif local avait besoin de réparations et d'améliorations grandement attendues. La surface de béton de la patinoire devait être remplacée, et l'édifice de deux étages n'était pas accessible aux personnes en fauteuil roulant.

Grâce à une contribution provenant du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral, les travaux ayant permis de corriger ces problèmes sont maintenant terminés.

Pour améliorer l'accès à la mezzanine supérieure, un nouvel élévateur pour fauteuil roulant a été installé, ce qui rend l'édifice entièrement accessible. Le plancher de béton de l'aréna a également été complètement démoli et remplacé. Les bandes de la patinoire et le système de tuyauterie qui sert au refroidissement de la surface de la glace ont également été remplacés.

Ce projet a été terminé dans les délais et dans le respect du budget prévu, permettant aux Rockies de profiter d'une meilleure patinoire pour le début de leur camp d'entraînement.

Contribution fédérale : 187 500 $

Améliorer la circulation dans la vallée de l'Okanagan

Passage supérieur terminé de la route 97, entièrement pavé avec les lignes de démarcation, les lampadaires et une barrière de sécurité en ciment.Emplacement du projet : Kelowna/Okanagan

À mesure que la route 97 serpente les terrains montagneux de la Colombie-Britannique, elle traverse la vallée ensoleillée de l'Okanagan et la ville de Kelowna. À cet endroit, elle est au cœur du corridor de la vallée et un grand nombre de touristes et de transporteurs industriels l'empruntent.

Les changements dans les tendances démographiques et économiques régionales exercent des pressions croissantes sur le corridor. L'expansion des industries du service, de la construction et du détail, en particulier, suscite une croissance de la population dans l'ensemble de la vallée. De plus en plus de navetteurs ruraux se rendent dans les centres urbains de l'intérieur.

Afin de s'adapter à ces changements, le gouvernement provincial améliore la route et les échangeurs le long du corridor, grâce à une contribution financière du volet Grandes infrastructures du Fonds Chantiers Canada.

Auparavant par exemple, la congestion était chronique à l'intersection de la route 97 et du chemin Westside, ce qui augmentait le risque d'accident et ralentissait le réseau de transport régional. Grâce au nouveau passage supérieur, avec les bretelles d'entrée et de sortie déjà en place, la circulation est fluide et efficace avec des niveaux accrus de service et de sécurité. Un deuxième passage supérieur au chemin Sneena contribue à assurer la fluidité de la circulation en réduisant les ralentissements dus aux voitures qui s'engagent sur la route et la quittent à l'intersection.

En commentant sur les avantages du projet au moment de son annonce, le chef de la Première Nation de Westbank, Robert Louie, a affirmé : « Le nouvel échangeur aura des répercussions positives et durables sur la région, car non seulement il réduira la congestion et la durée des déplacements sur la route 97, mais il améliorera aussi l'accès à notre réserve. »

Contribution fédérale : 10 977 000 $

Soutien à des moyens de transport plus actifs

Emplacement du projet : Kelowna

L'augmentation de la diversité des moyens de transport constitue un élément clé du plan de transport en commun intelligent du centre de l'Okanagan. La promotion du cyclisme et de la marche occupe une place importante dans ce plan, mais une autoroute achalandée, traversant la ville de Kelowna en plein centre, rendait difficile l'atteinte de cet objectif.

Avec l'aide de contributions des gouvernements fédéral et provincial, la ville de Kelowna est parvenue à régler le problème.

Les piétons, les personnes en fauteuil roulant, les amateurs de patin à roues alignées et les cyclistes peuvent maintenant traverser l'autoroute 97 en empruntant une toute nouvelle passerelle à la hauteur de l'avenue Dayton. De nouveaux réseaux de sentiers reliés à cette passerelle donnent accès à plusieurs parcs, sentiers, entreprises, commerces de détail et installations récréatives. Les nouveaux pôles de correspondance du transport en commun, situés à proximité, augmenteront encore davantage l'utilité de la passerelle et des sentiers qui y sont reliés.

Il s'agit de la première passerelle pour piétons dans cette collectivité. « Nous faisons de grands pas pour que les corridors de transport actif soient interreliés, a souligné la mairesse de Kelowna, Sharon Shephard. La passerelle va faciliter la vie des gens qui se déplacent à bicyclette ou qui utilisent les transports en commun. »

Contribution fédérale : 3 833 333 $ du Fonds de stimulation de l'infrastructure + le financement du Fonds de la taxe sur l'essence.

Travaux de rénovation réalisés à la bibliothèque de Kimberley

La bibliothèque et musée historique modernisé à Kimberley

Emplacement du projet : Kimberley

Sertie au cœur des Rocheuses en Colombie-Britannique, la ville de Kimberley est qualifiée de ville bavaroise des Rocheuses, car son centre-ville ressemble à celui d'un village européen.

Kimberley voulait moderniser et agrandir sa bibliothèque qui abrite également son musée historique. Grâce au Fonds de stimulation de l'infrastructure, la bibliothèque est désormais dotée de nouvelles sections de référence, de nouveaux tapis et d'un système d'éclairage modernes, d'un ascenseur et est climatisée. L'édifice est aussi davantage accessible aux personnes avec des incapacités.

Contribution fédérale : 164 416 $

Promotion de saines habitudes de vie avec un nouveau complexe sportif

Le nouveau complexe sportif dans le parc City Centre de Langford

Emplacement du projet : Langford

La ville de Langford, située à quelques kilomètres à l'ouest de la capitale de la Colombie-Britannique, avait besoin d'un nouveau complexe sportif depuis un certain temps. Le temps de glace était toujours à pleine capacité avec seulement deux patinoires pour desservir les 66 000 résidants.

Pour aider à régler ce problème, la Ville a fait une demande d'investissement auprès du volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada fédéral. Le projet a été approuvé et le nouveau complexe sportif dans le parc City Centre de Langford est maintenant complété.

Le nouveau complexe comprend une patinoire et une salle de quilles avec tous les commodités associées. Il y a aussi une « rivière de glace » unique en son genre qui relie le stade de 500 sièges à une zone de patinage extérieur qui peut être transformée l'été en un parc aquatique pour les enfants.

Cette nouvelle installation est utilisée par une grande variété de clubs sportifs et de groupes communautaires. Avec ses champs de soccer, de football et de rugby voisins, le parc City Centre est maintenant une destination de choix pour les tournois provinciaux.

En plus du financement fédéral, ce projet a bénéficié du processus fédéral accéléré d'évaluation environnementale mis en place en 2009. Ce processus amélioré permet d'amorcer plus rapidement les travaux d'amélioration d'infrastructures existantes.

Contribution fédérale : 4 464 547 $

Protéger contre les inondations

Un fossé de protection contre les inondations afin de protéger le développement de la banlieue située au sud-ouest de Langford

Emplacement du projet : Langford

Les fortes pluies le long des côtes du Pacifique peuvent faire gonfler les eaux des voies navigables de la Colombie-Britannique et rendre impossibles les mesures actuelles de lutte contre les inondations.

À Langford, sur la pointe sud de l'Île de Vancouver, les pluies torrentielles peuvent faire monter les niveaux d'eau jusqu'à Firehall Creek situé à proximité. Les inondations qui s'ensuivent dépassaient fréquemment la capacité des mesures de lutte contre les inondations et causaient des dommages importants aux propriétés et aux infrastructures, avec des amoncellements d'ordures et de débris, en plus de factures de réparations dispendieuses.

Grâce au soutien financier provenant du Fonds Chantiers Canada – volet Collectivités, assorti de contributions égales de la province et de la municipalité, la ville a pris des mesures pour réduire des risques que ces évènements se reproduisent dans le futur.

Ils ont élargis et approfondis un fossé existant de protection contre les inondations et construis un bassin d'orage de 2 500 mètres cubes. Ces mesures ont grandement amélioré la capacité de Langford à contrôler les pluies importantes et à protéger les propriétés ses 22 000 citoyens.

Contribution fédérale : 614 075 $

Un petit investissement dans le domaine des énergies vertes qui rapporte gros

La nouvelle pompe de récupération à l'usine de traitment des eaux d'Aldergrove à Langley

Emplacement du projet : Langley

L'usine de traitement des eaux d'Aldergrove à Langley peut maintenant compter sur un nouveau système géothermique de récupération de chaleur. Le système est en service depuis mai 2010 et il a déjà engendré de grandes économies de coûts et d'importantes réductions des émissions de gaz à effet de serre.

La nouvelle pompe de récupération de chaleur a été installée en vue de réduire la dépendance de l'équipement vis-à-vis du gaz naturel. Elle y parvient en extrayant l'énergie provenant de la grande quantité d'eau de puits traitée à l'usine.

Les résultats préliminaires ont indiqué que l'usine a réduit sa consommation de gaz naturel de 95 pour cent, des économies qui ont été transmises aux contribuables. « Nous avons épargné 31 tonnes d'émissions de gaz à effet de serre (GES) en six mois », a déclaré Ryan Schmidt, le coordonnateur à l'environnement de Langley. Il a également insisté sur le fait que les données avaient été recueillies pendant les mois d'été, alors que l'utilisation est moindre, et que les économies seront encore plus importantes pendant l'hiver.

Ce projet, qui a pu être réaliser grâce à une contribution provenant du volet Collectivités du Fonds Chantier Canada du gouvernement fédéral, constitue un excellent exemple de la façon dont un investissement dans les infrastructures peut changer beaucoup de choses au sein d'une collectivité.

Le succès de ce projet a été reconnu par les Partenaires pour la protection du climat qui, en septembre 2010, l'ont choisi à titre d'initiative du mois en matière de réduction des GES.

Contribution fédérale : 33 333 $

Réfection de la 208e Rue

Réfection de la 208e rue

Emplacement du projet : Langley

Ce projet a modernisé la 208e Rue entre la 48e Avenue et l'autoroute Fraser en utilisant des contributions des gouvernements fédéral, provincial et municipal totalisant plus de 5 million de dollars. C'est une importante route de transport pour les entreprises, résidants et touristes de Langley. D'ici 2021, on estime que 1 750 véhicules par heure utiliseront la 208e Rue durant les périodes de pointe. Toutefois, l'état de la route était mauvais et nécessitait d'importantes réparations pour assurer la sécurité publique.

Les travaux ont consisté à élargir la route à certains endroits, à repaver et à faire les marques sur la chaussée, à installer de nouveaux signaux, ainsi qu'à aménager les trottoirs et à réparer les bordures et caniveaux. Les conduites d'eau et les égouts pluviaux ont été remplacés par de plus gros et la conduite sanitaire a été remplacée. Le projet a également inclut l'ajout de pistes cyclables bidirectionnelles le long des bordures en vue d'améliorer la sécurité et l'accès, fournissant une solution de rechange viable à l'utilisation de l'automobile et contribuant à l'atteinte des objectifs environnementaux de la ville.

Lors de l'annonce du projet, le maire de la ville de Langley, Peter Fassbender, a affirmé : « Non seulement le projet permettra de créer des possibilités d'emplois mais il contribuera aussi à améliorer la sécurité pour les automobilistes et les cyclistes, en remplaçant une infrastructure vieillissante et en répondant à la demande de nouvelle croissance au sein de notre communauté et de la région. »

Contribution fédérale : 1 679 681 $

Création de trajets de transport actif plus sécuritaires

Emplacement du projet : Lillooet

Le village de Lillooet est situé sur les rives du fleuve Fraser dans la vallée de la chaîne Côtière, à quelque 240 kilomètres au nord de Vancouver. Le parc Murray, légué à la municipalité en 1991, est un parc public naturel, et ses pistes sinueuses en font un lieu de relaxation idéal pour les visiteurs et les résidants du coin.

Auparavant, pour se rendre au parc à pied ou à vélo, il fallait emprunter l'accotement de l'autoroute 40. Comme il n'était ni sécuritaire ni agréable de partager cette route avec les camions de transport de bois et les véhicules industriels, la collectivité a décidé d'utiliser son affectation au titre du Fonds de la taxe sur l'essence (FTE) pour aménager un sentier polyvalent. Grâce à cet investissement, il est maintenant plus facile et moins dangereux de se rendre au parc sans voiture à partir du centre-ville de Lillooet.

Ces dernières années, plusieurs sentiers ont été aménagés pour le bien-être des résidants. Les fonctionnaires du village estiment que le FTE et leurs autres sources de financement leur ont permis de réaliser, en trois ans seulement, des travaux d'aménagement de parcs et de sentiers qui auraient dû leur prendre cinq ans.

En facilitant la réalisation de tels projets, le gouvernement du Canada contribue à l'amélioration de la qualité de vie dans les collectivités et à la protection de l'environnement.

Amorcer rapidement les améliorations aux infrastructures pour appuyer une population croissante

Le centre-ville du Maple Ridge été récemment rénové

Emplacement du projet : Maple Ridge

La municipalité du district de Maple Ridge qui se situe dans la section nord-est du Grand Vancouver devrait doubler sa population à près de 140 000 résidants au cours des 15 prochaines années.

Pour faire face à cette croissance, la collectivité devait répondre à une série de préoccupations au sujet des infrastructures sur la route Lougheed et la 224e Rue — trottoirs déchaussés et fissurés, routes détériorées, égouts collecteurs et canalisations maîtresses trop petites et vieillissantes avec une pression inadéquate de l'eau pour lutter contre les incendies.

Avec l'aide du volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada, les travaux sont maintenant terminés pour le projet visant l'installation d'une canalisation maîtresse de plus grande capacité et pour remplacer les égouts pluviaux et d'eaux usées qui étaient détériorés. De nouveaux bassins collecteurs, des trottoirs plus larges et des intersections de modération de la circulation ont été ajoutés pour encourager une plus grande circulation pédestre et améliorer l'accès aux commerces du centre-ville.

Un agrandissement du réseau de fibres optiques de la collectivité faisait également partie du projet et a donné à la municipalité le potentiel d'attirer davantage d'emplois de grande valeur.

En plus du financement fédéral, ce projet a profité du processus fédéral accéléré d'évaluation environnementale mis en place en 2009.

Contribution fédérale : 1 868 488 $

Modernisation des installations municipales

Modernisation des installations municipales de New Denver

Emplacement du projet : New Denver

Le village de New Denver est situé sur les rives du lac Slocan dans la région de West Kootenay. C'est l'une de plusieurs petites collectivités au bord d'un lac et bâties le long des routes des mines d'argent du XIXe siècle. Les résidants y jouissent de vues panoramiques imprenables et d'abondantes possibilités de loisirs de plein air.

Ces dernières années, l'immeuble abritant les bureaux de la municipalité et le service des travaux publics était devenu trop petit pour répondre aux besoins grandissants. L'accessibilité et l'efficacité énergétique de l'édifice étaient également un enjeu.

Grâce au soutien financier provenant du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral, l'immeuble a presque doublé de superficie et est maintenant accessible aux personnes en fauteuil roulant. Il est doté de systèmes de chauffage solaires et géothermiques ultramodernes, d'installations d'eau à débit réduit, d'une nouvelle fosse septique ainsi que de portes et fenêtres à haut rendement énergétique qui génèrent d'importantes économies d'énergie.

« Le financement pour ce programme ne pouvait pas venir plus à point pour nous, a indiqué Gary Wright, le maire de New Denver. Il va nous permettre d'apporter à la mairie du village des rénovations qui généreront d'importantes économies d'énergie au cours des années à venir et créeront de l'emploi pour les entrepreneurs et les fournisseurs locaux. De plus, ce financement nous a été accordé avec un minimum de formalités administratives et énormément de compréhension aux échelons fédéral et provincial. »

Contribution fédérale : 139 994 $

L'échangeur de la route 17

La route 17 est le corridor principal nord-sud de la Péninsule Saanich en Colombie-Britannique.

Emplacement du projet : North Saanich

La route 17 est le corridor principal nord-sud de la Péninsule Saanich en Colombie-Britannique. Le Fonds de stimulation de l'infrastructure du Plan d'action économique rend possible la construction d'un nouvel échangeur qui inclura d'importantes améliorations aux installations du transport public en plus d'une aire de parc-o-bus, d'un central de transit et d'un service d'autobus rapide élargis. Cet échangeur comprendra un carrefour giratoire, ce qui réduira les coûts d'infrastructure et d'acquisition de propriétés.

Ce projet devrait améliorer la sécurité routière, réduire les collisions, les temps de déplacement et mieux répondre aux besoins des cyclistes et des piétons. L'accès à l'aéroport international de Victoria, aux traversiers de la Colombie-Britannique et au réseau routier local sera aussi amélioré.

L'amélioration de la conduite de ville au ralenti et l'augmentation du transport en commun signifient une utilisation plus efficiente de l'énergie et une meilleure qualité de l'air dûes aux émissions réduites.

« Les autorités de l'aéroport de Victoria se joignent aux gouvernements fédéral et provincial en investissant dans un projet qui résoudra les problèmes de sécurité et de congestion à cette importante intersection », de dire Richard Paquette, l'ancien président-directeur général de l'Autorité de l'aéroport de Victoria.

Contribution fédérale : 10 500 000 $

Améliorer l'efficience de la circulation

Marine Drive à North Vancouver

Emplacement du projet : North Vancouver

Marine Drive est une importante voie de transport desservant la région de la Rive-Nord du Grand-Vancouver. Toutefois, la surface vieillissante de cette route et la congestion de la circulation ont accru les risques d'accident, et l'absence d'une voie réservée aux cyclistes représentait pour eux un danger.

Pour régler ces problèmes, le gouvernement du Canada a uni ses efforts à ceux de la province et de la municipalité en vue de défrayer le tiers des coûts par l'entremise du Fonds de stimulation de l'infrastructure.

La surface de la route a été remplacée par un nouveau matériau moins sujet à la formation d'ornières et plus performant que les matériaux traditionnels. Une voie réservée aux cyclistes est reliée au réseau actuel de pistes cyclables de la Rive-Nord et des voies sont réservées aux autobus, afin d'inciter les gens à employer davantage les moyens de transport plus écologiques.

La modernisation du système de feux de circulation permet à la Ville de contrôler en temps réel les données liées à la circulation, et une meilleure synchronisation des feux de circulation réduit les temps de navettage. Le système contribue également à la gestion des incidents de la circulation et extrait les données nécessaires pour régler le système et planifier pour l'avenir.

Une gestion plus efficiente de la circulation réduit les émissions de gaz à effet de serre ainsi que les problèmes logistiques le long d'une artère majeure qui dessert chaque jour des milliers de banlieusards.

Contribution fédérale : 443 334 $

Exploiter l'énergie renouvelable des eaux usées

La station de traitement des eaux usées de la péninsule de Saanich

Emplacement du projet : Péninsule de Saanich

Un projet du District régional de la capitale de la Colombie-Britannique, qui a reçu une aide financière provenant du Fonds de la taxe sur l'essence du gouvernement fédéral, attire l'attention en transformant l'effluent des eaux usées en une source d'énergie productive.

La station de traitement des eaux usées de la péninsule de Saanich est maintenant plus durable sur le plan environnemental grâce à plusieurs formules novatrices qui permettent à la station de produire de l'énergie thermique. Dans la station, on se sert de thermopompes, d'échangeurs et de bobines pour produire de l'énergie et on a installé des microturbines afin d'exploiter l'énergie provenant du débit de l'effluent traité qui quitte la station.

Cette énergie sert même à chauffer la station ainsi que d'autres édifices à proximité, tels que le Panorama Recreation Centre (piscine publique) et une école primaire. Les fonctionnaires du District régional de la capitale s'attendent à ce que ces techniques donnent lieu à une réduction de la consommation d'énergie équivalant à une épargne nette de 77 000 $ par année.

« Le Fonds de la taxe sur l'essence du gouvernement fédéral joue un rôle essentiel en appuyant des techniques novatrices visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre d'activités gouvernementales locales, a commenté Barbara Steele, présidente de l'Union des municipalité de la Colombie-Britannique à l'occasion de l'annonce du projet. On doit féliciter le District régional de la capitale pour avoir mis sur pied ce projet, qui vise à récupérer la chaleur de sa station de traitement. »

Protéger la santé publique et l'environnement

L'usine de traitement des eaux usées de Penticton

Emplacement du projet : Penticton

Blottie entre les lacs Okanagan et Skaha, la Ville de Penticton est située dans une zone écosensible. Le lit de la rivière Okanagan traverse cette ville, et c'est pourquoi l'existence d'un système de gestion des eaux usées sécuritaire et efficace est importante dans cette partie de la province.

Grâce à l'aide financière du Fonds de la taxe sur l'essence du gouvernement fédéral, de grandes améliorations ont été apportées à l'usine de traitement des eaux usées de Penticton. L'usine peut maintenant traiter 50 pour cent d'eaux usées de plus et utilise trois processus de traitement globaux plutôt qu'un seul. Maintenant, plus d'une demi-douzaine de méthodes de filtration et de désinfection sont utilisées afin de traiter les eaux usées, notamment des techniques innovatrices telles que la désinfection aux rayons ultraviolets. L'effluent de meilleure qualité sert à irriguer trois des plus grands parcs de la Ville.

La technologie de pointe qui consiste à capter le méthane en vue de faire démarrer une microturbine qui génère de l'électricité pour alimenter l'usine s'ajoute aux améliorations ayant été apportées. L'énergie thermique est aussi captée afin de chauffer l'usine et de créer la possibilité d'approvisionner un système de chauffage centralisé pour les activités commerciales et industrielles des environs.

Ce projet a permis à la Ville de Penticton d'être en mesure de continuer à fournir de façon durable et rentable un service de traitement des eaux d'égout de haut niveau aux résidants actuels et futurs.

Prolongement de réseaux d'aqueduc et d'égouts pour favoriser des lotissements écologiques

Emplacement du projet : Port Alice

Le village de Port Alice, situé sur les rives de Neroutsos Inlet, sur l'île de Vancouver, est renommé pour sa beauté naturelle et la possibilité d'y faire de la pêche en eau salée.

La préservation de cet environnement vierge est une priorité pour la collectivité, tout comme le fait d'accroître son potentiel de croissance. Deux projets financés par le Fonds fédéral de la taxe sur l'essence ont aidé la collectivité à progresser dans l'atteinte de ces objectifs.

Le premier projet a permis de prolonger les réseaux d'aqueduc et d'égouts pour desservir le lotissement résidentiel Copper Coast et d'augmenter la capacité de développement futur. Le lotissement résidentiel Copper Coast a été achevé en 2010 et comprend un centre de villégiature pour attirer davantage de touristes dans la région.

Le village a également utilisé le financement de la taxe sur l'essence afin de mettre hors service une station de relèvement qui desservait le parc résidentiel de maisons mobiles Alderwood Acres. Les résidences du parc de maisons mobiles seront maintenant desservies par une station de relèvement adjacente, ce qui réduira les coûts généraux de fonctionnement et d'entretien du système.

Ces deux projets ont amélioré la qualité de vie des résidents tout en soutenant le développement économique dans la région. Grâce à une gestion plus durable de ses ressources en eau, le village peut maintenant plus aisément harmoniser ses plans de développement avec ses priorités environnementales.

Rénovation du centre communautaire à Port Alice

Le centre communautaire à Port Alice

Emplacement du projet : Port Alice

Le village de Port Alice, situé sur l'île de Vancouver, en Colombie-Britannique, a reçu 545 500 $ dans le cadre du Plan d'action économique afin de rénover son centre communautaire vieillissant et endommagé par l'eau.

Selon une vérification de la consommation d'énergie, le bâtiment n'était pas économe en énergie et nécessitait de nombreux travaux de réparation. Ce centre dessert les citoyens du village à de nombreux égards : cours d'éducation physique du district scolaire nº 85, bibliothèque régionale, Club Lions, réceptions de noces, fêtes de bureaux, services commémoratifs, fêtes communautaires et assemblées municipales.

Les travailleurs ont remplacé le toit, réparé des murs endommagés par l'eau et fait des rénovations énergétiques.

« Le village de Port Alice est une collectivité à vocation unique qui éprouve des difficultés financières, a déclaré la mairesse de Port Alice Gail Neely lors de l'annonce du projet. Cette possibilité de financement nous libère d'une énorme pression financière et profitera à tout le village. »

Contribution fédérale : 545 500 $

Amélioration de l'infrastructure dans l'esprit des relations intercommunautaires

La nouvelle caserne de pompiers à Port Renfrew

Emplacement du projet : Port Renfrew

Port Renfrew, administré par le District régional de la capitale, est un petit village d'un peu moins de 200 habitants nichée sur la côte ouest de l'Île de Vancouver environ à une heure en voiture de Victoria. Même si son histoire regorge de passionnants récits de marins et de naufrages, elle est aujourd'hui réputée pour la pêche au saumon.

Grâce au financement du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral, Port Renfrew a rénové son centre communautaire et de la caserne de pompiers. Les fonds ont servi à rénover le système d'alimentation du centre communautaire et à réaménager la caserne de pompiers contigüe.

On a remplacé le toit, les portes, les fenêtres et les matériaux d'isolation du centre communautaire. On y a également installé un système de ventilation qui récupère la chaleur.

Ce projet a été réalisé en utilisant des sources d'énergie durable. En installant une pompe géothermique et un système de distribution d'eau chaude à énergie solaire qui répond aux besoins en matière d'énergie des deux immeubles, leur efficacité énergétique a été accrue. Une nouvelle génératrice d'urgence de secours permet d'assurer le fonctionnement des systèmes essentiels pendant les pannes d'électricité.

Conçue de manière à refléter la culture autochtone de la côte ouest, la caserne est faite en bois rond de cèdre données et préparées par des constructeurs locaux de la Première nation des Pacheedahts.

Ce projet génère de nombreuses retombées pour la région. En plus de permettre au centre communautaire d'élargir la gamme des programmes qu'il offre pour améliorer les relations intercommunautaires, la caserne sert de station de base pour la lutte contre les incendies à Port Renfrew et à la Première nation des Pacheedahts.

Contribution fédérale : 173 333 $

Travailler ensemble

Amélioration de la sécurité publique

La nouvelle caserne de pompiers à Pouce Coupe en Colombie-Britannique

Emplacement du projet : Pouce Coupe

Pouce Coupe, un village dans le district de Peace River en Colombie-Britannique, avait vraiment besoin d'une nouvelle caserne de pompiers. L'ancienne installation manquait d'espace pour l'équipement et pour les nombreux camions du service d'incendie. Les installations de formation pour les 20 pompiers bénévoles de la ville étaient aussi inadéquates et les obligations liées aux réponses aux cas d'urgence augmentaient sans cesse.

Les ententes mutuelles d'assistance avec Dawson Creek et Toms Lake ont aussi souligné l'importance d'un service d'incendie moderne et bien formé.

Avec une aide fédérale de 200 000 $ du Fonds de stimulation de l'infrastructure, Pouce Coupe a construit et ouvert une nouvelle caserne de pompiers en 2009. Cette dernière abrite les deux autopompes et le camion-citerne du village et fournit des installations de formation pour les bénévoles.

Lyman Clark, maire de Pouce Coupe, le décrit comme un projet spectaculaire qui met l'accent sur l'importance de travailler ensemble. « Avec l'aide des gouvernements fédéral et provincial, nous comptons faire progresser notre collectivité, et ce, avec encore plus de forces et de possibilités que jamais pour nos résidants. »

Contribution fédérale : 200 000 $

Amélioration des couloirs de transport dans le Nord

La municipalité de Prince George a remplacé le vieux pont par une nouvelle structure à quatre voies à Prince George

Emplacement du projet : Prince George

Dans de nombreux secteurs de l'intérieur de la Colombie-Britannique, les ponts étroits et les viaducs de faible hauteur compliquent grandement le transport des marchandises surdimensionnées. Les entreprises qui transportent des grues de chantier, des bâtiments préfabriqués et de la machinerie importante pour les secteurs de l'exploitation minière, forestière et de l'énergie sont forcées de trouver des itinéraires alternatifs, plus longs.

Le pont Stone Creek à deux voies, situé entre Prince George et Quesnel, dessert l'autoroute Cariboo depuis plus de 50 ans, mais crée de plus en plus d'embouteillages le long de cet important corridor.

Grâce au soutien financier provenant du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement du Canada, la municipalité de Prince George a remplacé le vieux pont par une nouvelle structure à quatre voies. L'autoroute 97 a également été prolongée sur une distance de 1,5 kilomètre et rejoint maintenant la portion Sud du pont, antérieurement élargie à quatre voies.

Les résidants et les entreprises profitent donc d'un corridor de transport plus sécuritaire et à plus grandes capacités de charge, qui réduit les temps de déplacement.

Les projets de ce genre améliorent la vie des citoyens de tout le Nord du Canada. L'accès plus facile à certaines des régions plus éloignées du Canada est un atout important pour le tourisme et pour la circulation des marchandises dans l'ensemble de la région. Les entreprises en profitent et les industries minière, forestière et énergétique demeurent compétitives.

Contribution fédérale : 13 000 000 $

Le Fonds de la taxe fédérale sur l'essence aide une collectivité à couper ses couts énergétiques

Nouveau système des échangeurs d'air à haut rendement

Emplacement du projet : Prince George

De nombreuses collectivités du Nord sont construites autour d'industries lourdes ou d'importantes ressources naturelles. Dans ces villes et villages, les préoccupations sont souvent liées à la hausse des coûts de l'énergie et à la protection de l'environnement.

À Prince George, un nouveau programme innovateur connu sous le nom de système de partage d'énergie du district (District Energy Sharing System) est utilisé pour relever ces deux défis. Sept édifices du centre-ville profitent de l'énergie thermique excédentaire produite par l'usine Lakeland toute proche, ce qui permet de réduire leur dépendance aux combustibles fossiles.

Grâce à ce système, l'eau est chauffée à l'usine à l'aide des déchets de pâte de bois superflus qui seraient autrement acheminés hors du site par camion. L'eau chaude est ensuite acheminée par des canalisations souterraines vers le Centre civique, le Colisée, l'hôtel de ville, la piscine d'un hôtel, la bibliothèque et la galerie d'art Two Rivers. Les échangeurs d'air à haut rendement situés dans ces bâtiments extraient ensuite l'énergie requise pour le chauffage et pour l'eau chaude.

Grâce à cette technologie, ces installations n'ont pas à posséder et à exploiter de grandes chaudières très coûteuses. En utilisant une source d'énergie durable et peu coûteuse, on réduit les coûts en combustible et l'impact environnemental.

On a également doté l'usine de nouveaux dispositifs de contrôle des émissions, dans le cadre du projet du système de partage d'énergie du district. Enfin, la réduction de l'utilisation des camions lourds fonctionnant au diesel, employés pour le transport de la pâte de bois superflue, a également permis de réduire l'empreinte écologique de l'usine.

Ce projet a été rendu possible en partie par un soutien financier du Fonds de la taxe sur l'essence fédérale. Pour réduire les émissions nuisibles de gaz à effet de serre, des variations de ce système d'économie d'énergie à faible coût sont adoptées par de nombreuses villes du Canada et du monde entier.

Partager les avantages des transports électriques

Emplacement du projet : Prince George

Dans le Nord de la Colombie-Britannique, la Ville de Prince George a recours à un partenariat pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

La Ville a conclu une entente de partage de véhicule avec le District régional de Fort George, la régie régionale de la santé et l'Université du Nord de la Colombie-Britannique. Les quatre organisations utiliseront une nouvelle voiture électrique, chacune pendant une période de trois mois de l'année, pour sensibiliser les gens à cette nouvelle technologie et pour faire la preuve de leur engagement environnemental.

La Ville de Prince George a utilisé une partie de son affectation du Fonds de la taxe sur l'essence du gouvernement fédéral pour l'achat d'un véhicule électrique et de quatre postes de chargement, soit un poste pour chaque partenaire. Chacun des partenaires couvrira ses propres frais d'assurance ainsi que sa part des coûts d'entretien du véhicule. Ce nouveau véhicule, qui ne produit aucune émission, permettra aux organisations participantes d'économiser environ 3 000 $ par année en frais d'exploitation, comparativement aux véhicules actuels fonctionnant à l'essence ou au diesel.

En mettant en place les infrastructures nécessaires et en attirant l'attention sur la disponibilité et sur l'aspect pratique de ces véhicules à des fins commerciales, on espère que les organisations et les entreprises locales, ainsi que les citoyens, adopteront cette technologie.

Comme ces nouveaux véhicules ont le potentiel d'améliorer la qualité de l'air et d'offrir une performance accrue, nous pourrions en voir de plus en plus sur les routes au cours des prochaines années.

Revitalisation du cœur du centre-ville

Un édifice récemment remis à neuf au cœur du district commercial du centre-ville de Princeton héberge la nouvelle Bibliothèque publique de Princeton

Emplacement du projet : Princeton

Grâce au Fonds de stimulation de l'infrastructure fédéral, un édifice récemment remis à neuf au cœur du district commercial du centre-ville de Princeton héberge la nouvelle Bibliothèque régionale d'Okanagan.

Le projet a amélioré l'efficacité énergétique de la structure et des systèmes de l'édifice, a permis l'ajout de postes informatiques et la création d'une salle multi usages pour la tenue de réunions et d'événements. Cette nouvelle installation est accessible aux personnes handicapées et offre maintenant un accès Internet haute vitesse qui n'était pas accessible avant le déménagement.

Le maire Randy McLean voit ce déménagement comme un regain économique bien nécessaire pour la ville. Non seulement les services de la bibliothèque ont été élargis et améliorés, mais la construction et le besoin de plus de personnel pour la bibliothèque ont stimulé la création d'emplois. Le maire y voit aussi un lien avec le tourisme, du fait que l'accès à l'Internet haute vitesse attirera des visiteurs au centre commercial de la ville.

Contribution fédérale : 199 499 $

Améliorations municipales terminées à Qualicum Beach

Un nouveau carrefour giratoire à Qualicum Beach

Emplacement du projet : Qualicum Beach

Une localité de la Colombie-Britannique a mené à bonne fin deux projets financés par l'entremise du Fonds de stimulation de l'infrastructure. Située sur les rivages abrités du côté est de l'île de Vancouver, à 40 kilomètres au nord de Nanaimo, la localité de Qualicum Beach profite de la qualité de vie et des avantages économiques qu'elle tire des investissements réalisés à même les paysages panoramiques qui l'entourent.

Grâce à des contributions fédérales totalisant 237 500 $, la collectivité a procédé à la construction d'un carrefour giratoire pourvu de terre-pleins aménagés, dans le but d'apaiser la circulation, de même qu'à des travaux d'amélioration sur un important réseau de sentiers de la collectivité.

Le deuxième projet, un sentier d'écoliers complet, constitue l'échine des pistes cyclables et des sentiers pédestres de la localité. Ces deux projets, dont le coût estimatif total s'élève à 837 000 $, ont permis d'améliorer la circulation et la sécurité des résidants comme des visiteurs.

Contribution fédérale : 237 500 $

Amélioration des chemins forestiers à l'intérieur de la Colombie-Britannique

Un nouveau pont de béton à Radium

Emplacement du projet : Radium

Radium Hot Springs est un village d'environ 800 personnes. Son appellation provient des eaux hydrothermales marines situées près du parc national Kootenay.

Il y a plusieurs décennies, de nombreux ponts de cette région ont été construits en grande partie de bois d'œuvre. Avec une durée de vie de quelques dizaines d'années, certains des ponts ont déjà dépassé leur durée de vie utile, y compris deux ponts situés le long du chemin forestier du ruisseau Horsethief. Le chemin donne accès à une terre forestière vierge à l'est de Radium Hot Springs et les camions grumiers, les véhicules industriels et les résidants locaux l'empruntent régulièrement.

Grâce en partie au Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement du Canada, ces deux structures vieillissantes ont été remplacées. Les nouveaux ponts de béton sont beaucoup plus durables que les anciens et sont équipés de dispositifs de sécurité pour prévenir les accidents. Ils sont aussi ancrés plus loin des berges du fleuve afin de réduire les interruptions du débit de l'eau ou de l'aquaculture.

Les projets de remplacement de ponts comme ceux-ci aident à améliorer l'accès à de nombreux sites récréatifs et de tourisme écologique à travers la région.

Contribution fédérale : 82 500 $

Urbanisme intelligent

Le règlement de développement unifié à Revelstoke

Emplacement du projet : Revelstoke

La ville de Revelstoke a investi l'aide financière du Fonds de la taxe sur l'essence dans une approche innovatrice de la planification communautaire, qui donnera lieu à un règlement de développement unifié, le premier du genre au Canada.

Le règlement permettra de soutenir les principes de viabilité adoptés dans le cadre du plan communautaire officiel de la ville, qui prévoit notamment la décentralisation de Revelstoke grâce à la création de plusieurs quartiers.

Un des objectifs de Revelstoke est de créer une série de quartiers piétonniers intégrant des zones résidentielles, des bureaux et des commerces de détail, ainsi que des espaces publics et des modes de transport s'adressant principalement aux piétons.

Cette nouvelle approche du développement communautaire fait appel à des images qui illustrent clairement la forme que prendront ces nouveaux quartiers. Il est ainsi plus facile pour les résidants de participer au processus de planification de la ville. Les promoteurs sont également mieux en mesure d'intégrer leurs projets de développement résidentiel et de les harmoniser avec les priorités de la collectivité.

Réduire la congestion de la circulation

L'agrandissement du chemin Lansdowne à Richmond en Colombie-Britannique

Emplacement du projet : Richmond

L'amélioration de la circulation et la réduction de la congestion sont un défi continu pour plusieurs collectivités en croissance. La Ville de Richmond n'est pas une exception à la règle.

La construction récente des installations olympiques comme le Richmond Olympic Oval et la nouvelle Station Bridgeport de Canada Line, un service de transport en commun rapide, ont augmenté la circulation locale. Pour faciliter la circulation, l'accès par le chemin Lansdowne vers l'Aéroport international de Vancouver sur Lulu Island devait être amélioré.

Grâce à une contribution fédérale du Fonds de stimulation de l'infrastructure, le chemin Lansdowne a été agrandi. En plus d'améliorer l'accès au pont, cette nouvelle section de route facilite l'utilisation de Canada Line comme lien direct à Vancouver et au reste des basses terres continentales, ce qui réduit le temps de parcours pour les visiteurs, les usagers du transport en commun et les résidants.

D'autres éléments du projet incluent l'ajout d'un éclairage à haute efficacité, de chauffe-trottoirs géothermiques pour réduire les coûts d'entretien annuels et de pistes cyclables pour augmenter la sécurité des cyclistes.

« Ce passage est un lien important dans notre réseau de transport, explique Malcolm Brodie, maire de Richmond. Il favorisera son utilisation par les véhicules et les piétons avec ses nouvelles pistes cyclables, son éclairage des voies publiques et ses trottoirs ».

Contribution fédérale : 666 666 $

Prête pour la croissance

Amélioration de l'approvisionnement en eau

Construire un nouveau poste d'eau à Squamish

Emplacement du projet : Squamish

La situation récente et la croissance prévue de Squamish ont incité les responsables de la ville à examiner l'approvisionnement et la demande en eau potable, surtout que le réseau avait presque atteint sa pleine capacité. En fait, il arrivait souvent que l'eau de surface devait être ajoutée aux sources d'eau souterraine.

Située à mi-chemin entre Vancouver et Whistler, la ville éprouvait aussi des difficultés à répondre à la demande en eau pendant les périodes de pointe. Aujourd'hui, la ville est en mesure de répondre aux demandes accrues grâce à la somme de 475 000 $ accordée par le Fonds de stimulation de l'infrastructure fédéral.

Squamish a utilisé les fonds pour construire un nouveau poste d'eau pour que le système de pompage municipal respecte les normes actuelles en matière d'efficacité énergétique et d'environnement. M. Greg Gardner, maire de Squamish, le qualifie « d'élément essentiel » du réseau d'eau de la ville. Avec ce poste de pompage amélioré, la ville est prête à croître.

Contribution fédérale : 475 000 $

Le Fonds fédéral de la taxe sur l'essence favorise l'amélioration de la gestion de la circulation

Le nouveau carrefour giratoire à Summerland

Emplacement du projet : Summerland

La Ville de Summerland a remplacé l'arrêt à quatre voies, à l'intersection du chemin Prairie Valley et du chemin Victoria, par un carrefour giratoire qui contribue à réduire la congestion sur la voie publique la plus achalandée de la collectivité.

Quatre projets du genre ont été réalisés récemment pour améliorer le débit de la circulation dans le secteur; le nouveau carrefour giratoire constitue une option écologique qui améliore la sécurité pour tous les usagers de la route. En réduisant les arrêts et les départs des véhicules, ainsi que l'immobilisation de ces derniers, les carrefours giratoires contribuent à la réduction des émissions de carbone tout en favorisant le débit de la circulation aux intersections. De plus, les véhicules se déplacent plus lentement aux carrefours giratoires, ce qui réduit encore plus les risques et la gravité des accidents.

L'aménagement des nouveaux trottoirs, des passages piétonniers et des marques sur la chaussée contribuera à la sécurité des piétons. Un jardin situé au centre du carrefour giratoire mettra en valeur la beauté de l'aménagement, tout comme l'ajout de pavés pour créer une zone tampon entre les voitures et le jardin.

Le District de Summerland a utilisé le financement du Fonds fédéral de la taxe sur l'essence et de l'Insurance Corporation of BC pour aménager le carrefour giratoire.

« Ce projet permettra de réduire la congestion routière sur l'une des voies de circulation les plus achalandées de Summerland, a déclaré la mairesse de Summerland, Janice Perrino. Ce projet offrira un environnement plus sûr pour tous, en plus d'améliorer le débit de la circulation dans la partie centrale de la communauté. »

L'ajout de ces mesures visant à réduire la congestion a permis d'améliorer la sécurité pour les piétons et de faciliter la circulation des véhicules, tout en réduisant les risques d'accident et les émissions des véhicules, ce qui constitue une stratégie gagnante pour tous.

Une plus grande efficacité énergétique et des ressources communautaires

La nouvelle bibliothèque City Centre de Surrey

Emplacement du projet : Surrey

La nouvelle bibliothèque City Centre de Surrey est un précieux ajout au centre ville en pleine expansion. La bibliothèque répond à de nombreux besoins au sein de la collectivité. Grâce à une superficie trois fois supérieure à celle de l'ancienne bibliothèque, elle peut accueillir plus de 100 000 publications, des bureaux administratifs, des salles pour travaux de groupe et un café.

Le bâtiment, dont l'architecture est inspirée du nautisme, est équipé des technologies les plus récentes et compte plus de 80 stations d'ordinateur destinées au public. L'installation comprend également trois salles de réunion communautaires, une grande section réservée aux enfants, un salon pour les adolescents et un local de jeux.

La bibliothèque City Centre propose divers programmes et sert de campus satellite au service des études permanentes de l'Université Simon Fraser. Elle est accessible aux personnes handicapées et offre à ses usagers un grand nombre de documents dans de multiples formats.

Le concept architectural innovateur de la bibliothèque n'est égalé que par ses caractéristiques écoénergétiques certifiées LEED. Par exemple, le bâtiment est le premier, à Surrey, à être doté d'un toit « vert », qui vise à absorber les rayons directs du soleil, pour ainsi réduire les coûts de climatisation.

« Notre nouvelle bibliothèque est déjà devenue un lieu de rassemblement communautaire exceptionnel et attire des visiteurs de toute la région, contribuant ainsi à créer un nouveau noyau social et culturel dans la ville, a expliqué la mairesse Dianne Watts. Je crois qu'une architecture innovatrice et unique peut façonner l'identité d'une ville et refléter son cœur et son âme. »

Contribution fédérale : 10 000 000 $

Protection de l'approvisionnement d'eau pendant les pannes d'électricité

Un système d'alimentation de secours automatisé pour les trois puits d'eau de la ville de Terrace

Emplacement du projet : Terrace

La ville de Terrace est située au bord de la rivière Skeena, nichée entre la côte et la chaîne de montagnes Hazelton. Elle est située dans un emplacement privilégié où un effet de serre naturel favorise l'émergence d'un paysage enrichi de vergers et de cultures spéciales.

Jusqu'à tout récemment, la ville de Terrace devait compter sur un système de traitement des eaux peu fiable pour assainir l'eau provenant de sources de rechange pendant les pannes d'électricité. Le système d'urgence de la collectivité utilisait deux sources d'eau de surface qu'il assainissait uniquement au moyen d'un processus de traitement au chlore.

Grâce au soutien du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral, la ville de Terrace a réglé ce problème en installant un système d'alimentation de secours automatisé pour les trois puits d'eau de la ville, ainsi qu'un réservoir de carburant dédié et un commutateur de transfert d'alimentation automatisé.

Grâce à ces améliorations, les 11 000 résidants de la collectivité peuvent profiter d'un approvisionnement ininterrompu en eau potable de qualité – même pendant une panne d'électricité.

Contribution fédérale : 149 143 $

Revitalisation d'un bâtiment – et d'une collectivité

Le centre communautaire à Tumbler Ridge

Emplacement du projet : Tumbler Ridge

Le centre communautaire de Tumbler Ridge, une petite ville du nord de la Colombie-Britannique, encourage les activités pour tous les résidants de la région. Ses installations incluent un centre aquatique, un terrain de jeu intérieur, un mur d'escalade, des terrains de squash et de racquetball, un gymnase de gymnastique aérobique et de conditionnement physique, une patinoire et une piste de curling, un musée, une galerie d'art et un bar-salon.

Construit dans les années 1980, le centre commençait à présenter des signes de vieillissement et d'utilisation importants. Il était temps de le rénover.

Les travaux de rénovation pour améliorer le centre communautaire sont maintentant complétés grâce au financement provient du Fonds de stimulation de l'infrastructure fédéral et du financement provincial et municipal. On a installé de nouvelles portes et fenêtres et remplacé le système de revêtement et d'isolation extérieurs.

En revitalisant un bâtiment utilisé par de nombreux résidants de la région, les dirigeants municipaux espéraient stimuler l'esprit communautaire. Au moment de l'annonce, le maire Larry White a dit ces travaux étaient essentiels pour maintenir un des édifices les plus estimés de la ville. « Pendant près de 30 ans, le centre communautaire nous a bien servi. On s'attend à ce qu'avec ces rénovations, le centre communautaire soit bon pour 30 autres années. »

Contribution fédérale : 200 000 $

Augmentation de la capacité de lutte contre les incendies

Valemount

Emplacement du projet : Valemount

Valemount est un petit village paisible situé à proximité de la frontière provinciale en bordure du magnifique parc provincial du Mont Robson.

Bien qu'il abrite tout juste un peu plus de 1 000 résidants, ses citoyens profitent d'une collectivité qui investit dans l'infrastructure qui leur permet de jouir d'une qualité de vie élevée. Les habitants ont tous accès à des routes en excellent état et bénéficient d'un système de traitement des eaux usées municipales, d'une infrastructure de communications, de services médicaux et d'enseignement de grande qualité ainsi qu'à une vaste gamme d'activités extérieures.

C'est dans cet esprit que Valemount a rénové son système de distribution de l'eau potable en marge de la réalisation d'un projet distinct de revitalisation du centre-ville. En effectuant ces travaux en parallèle, la collectivité a aussi réussi à réduire considérablement les coûts d'excavation.

Grâce au soutien du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral, plus de 600 mètres de nouvelles conduites de distribution de l'eau ont été installées, ainsi que trois nouvelles prises d'eau d'incendie. Les nouvelles conduites de distribution offrent une plus grande capacité en prévision de l'augmentation de la densité sur la 5e Avenue, et environ le tiers remplace les conduits désuets construits au moyen d'amiante-ciment. Les nouvelles conduites amélioreront de façon notable la distribution de l'eau et la capacité de lutte contre les incendies.

Contribution fédérale : 87 267 $

Transports en commun améliorés en banlieue

Le volet Grandes infrastructures du Fonds Chantiers Canada aide le service de trains de banlieue West Coast Express à répondre à la demande du transport en commun urbain du district régional du Grand Vancouver.

Emplacement du projet : Vancouver

Le volet Grandes infrastructures du Fonds Chantiers Canada a aidée le service de trains de banlieue West Coast Express à répondre à la demande du transport en commun urbain du district régional du Grand Vancouver.

Fort d'une flotte de trains à la fine pointe de la technologie et d'autocars, le service West Coast Express dessert les banlieusards de Vancouver et des banlieues de Mission, Port Haney, Maple Ridge, Pitt Meadows, Port Coquitlam, Coquitlam et Port Moody. À la gare Waterfront de Vancouver, les passagers peuvent prendre une correspondance pour un autre mode de transport en commun desservant la région.

Pour répondre à la demande croissante de service des banlieusards, le service West Coast Express a acheté sept wagons supplémentaires et procédé à des rénovations à la gare Waterfront de Vancouver et à celle de Mission. De plus longs quais dans les deux stations améliorent l'accès et la sécurité pour les passagers et peuvent accueillir plus facilement de plus longs trains. Des caméras supplémentaires de sécurité ont aussi été installées.

TransLink exploite le service de trains de banlieue pour West Coast Express. Dale Parker, président de TransLink, a souligné une planification initiale détaillée comme ayant été élément clé de la capacité de cette agence pour attirer l'appui des différents ordres de gouvernement dans ce projet et pour réaliser les rénovations aussi rapidement que possible.

Contribution fédérale : 9 019 000 $

Restaurer le mur de protection et le phare historiques

Le nouveau mur de protection dans le parc Stanley à Vancouver

Emplacement du projet : Vancouver

Trois sections du mur de protection historique du parc Stanley ont été restaurées pour protéger le sentier des marées et des conditions climatiques difficiles, et de le rendre plus accessible aux piétons et aux cyclistes.

À Second Beach, de vieilles sections de maçonnerie ont été remplacées par un mur de protection en béton recouvert de granite. Le sentier a également été repavé entre Lumbermen's Arch et Brockton Point.

Comme le phare historique de Brockton Point fait partie intégrante du mur de protection, le projet a inclus également le remplacement de ses murs de soutènement et de ses garde-corps. La partie supérieure du phare avait déjà été reconstruite en 2007.

Le projet achevé protège les lieux des marées de tempête et réduira les frais d'entretien à long terme. En outre, il permet d'offrir aux deux millions de visiteurs qui parcourent le parc chaque année une expérience encore plus agréable.

La ville de Vancouver et le gouvernement du Canada partagent les coûts de ces travaux. Le financement du gouvernement fédéral provient du Fonds de stimulation de l'infrastructure.

Contribution fédérale : 2 000 000 $

Amélioration des parcs et promotion du tourisme

La rénovation de 1,8 km du chemin Pipeline et des sections de la Promenade Stanley Park

Emplacement du projet : Vancouver

Une des principales attractions touristiques dans la province, le parc Stanley reçoit environ huit millions de visiteurs annuellement, la plupart d'entre eux arrivant par le transport en commun, par véhicule privé ou autobus nolisé.

Cette grande utilisation des deux étroites voies qui cernent le parc a causé une importante détérioration au cours des années. Avec un budget limité, le conseil d'administration du parc responsable de l'entretien de ces voies de circulation éprouvait des difficultés à les entretenir en vertu des normes de la ville.

À la suite d'une demande fructueuse auprès du Fonds de stimulation de l'infrastructure fédéral, le conseil d'administration a pu atténuer ce problème en rénovant 1,8 km du chemin Pipeline et des sections de la Promenade Stanley Park. Ces améliorations offrent une circulation plus douce aux automobilistes et aux visiteurs tout en aidant à réduire la pollution par le bruit, et les coûts d'entretien.

Ce projet rejoint agréablement d'autres projets du parc Stanley qui reçoivent un financement fédéral, y compris des améliorations au complexe sportif, à l'ouvrage longitudinal et au théâtre extérieur Malkin Bowl. « Nous avons travaillé avec acharnement pour préparer la première pelletée de terre de ces projets, a fait remarquer Gregor Robertson, le maire de Vancouver, et nous nous attendons à les terminer à temps. »

Contribution fédérale : 1 500 000 $

Soutenir à la fois le tourisme, l'éducation et la conservation marine à Vancouver

on procède actuellement à une importante revitalisation de l'Aquarium de Vancouver

Emplacement du projet : Vancouver

Depuis 1956, l'Aquarium de Vancouver est une destination touristique de premier ordre au cœur du parc Stanley. Au fil des décennies, l'Aquarium a été agrandi à plusieurs reprises, et il s'agit maintenant du plus grand aquarium du Canada, qui accueille environ un million de visiteurs par année.

L'organisation fait la promotion de la conservation marine, de l'éducation et de la recherche. Pour favoriser l'atteinte de ces objectifs et pour améliorer l'expérience des visiteurs, on procède actuellement à une importante revitalisation de l'installation.

Une fois que les travaux seront terminés, les visiteurs accéderont aux expositions par un formidable nouveau pavillon d'accueil et par une place extérieure spectaculaire ornée d'espèces végétales indigènes de la côte ouest. On agrandira également l'espace d'exposition de la côte ouest de la Colombie-Britannique.

De plus, même s'ils ne seront pas visibles pour le public, des travaux tout aussi importants permettront d'apporter des mises à jour essentielles aux systèmes mécaniques et électriques et aux dispositifs de filtration de l'eau. On installera des systèmes éconergétiques de pointe de chauffage et de climatisation, qui respecteront la norme « or » de la certification Leadership in Energy and Environmental Design (LEED).

L'Aquarium de Vancouver a pour objectif de rapprocher les gens de la nature et de faire d'importantes contributions au développement scientifique. Les améliorations de l'installation permettront de garantir que les générations futures d'étudiants, d'enseignants et de chercheurs pourront continuer de profiter des programmes importants et de l'environnement inspirant offerts par cette institution.

Contribution fédérale : 15 000 000 $

La Région métropolitaine de Vancouver utilise son affectation du Fonds de la taxe fédérale sur l'essence pour remettre à neuf des véhicules vieillissants du SkyTrain

Mark I SkyTrain

Emplacement du projet : Vancouver

À titre d'autorité des transports de la côte sud de la Colombie-Britannique, TransLink s'efforce de maintenir sa réputation de fiabilité et de régularité des services de transport en commun par voie ferrée. Avec le soutien du Fonds de la taxe fédérale sur l'essence, TransLink prolonge la durée de vie de 114 véhicules du SkyTrain qui auraient autrement atteint la fin de leur durée de vie utile. Ce plan permettra de garder les véhicules en action pendant 15 années additionnelles, tout en réalisant des économies estimées à 223 millions de dollars en coûts de remplacement des véhicules.

Les 114 véhicules Mark I du SkyTrain sont en service depuis 1986, et n'ont été conçus que pour servir pendant 25 ans. Pour les garder en service et pour tirer le maximum des ressources actuelles, on a vidé les véhicules pour faire de la place aux nouvelles installations intérieures, on a remis à neuf les portes d'accès pour les passagers et on a modernisé les systèmes électriques. Les nouveaux aménagements intérieurs seront plus spacieux qu'auparavant, et l'extérieur des wagons sera comme neuf grâce à une nouvelle peinture.

Ces travaux permettront aux véhicules de fonctionner pendant 15 années additionnelles, pour un total de 40 ans de service. De plus, les améliorations apportées empêcheront l'augmentation des coûts associés au cycle de vie des véhicules, tout en continuant d'offrir un degré élevé de confort, de service et de fiabilité aux usagers du transport en commun.

On constate déjà les résultats du projet, alors que des véhicules sont remis en service à mesure que les travaux de remise à neuf vont de l'avant. Tous les 114 wagons Mark 1 devraient être opérationnels et de retour sur les rails d'ici 2016.

« L'actuel Fonds de la taxe sur l'essence a offert à TransLink l'accès à plus de 122 millions de dollars par année, ce qui a permis d'accroître la capacité de passagers et de réduire les émissions régionales de gaz à effet de serre, a dit Ian Jarvis, président-directeur général de TransLink, au sujet de l'importance du financement. TransLink se fie au financement versé dans le cadre de programmes tels que le Fonds de la taxe fédérale sur l'essence pour maintenir ses flottes de véhicules et ses services; sans de tels fonds, nous constaterions une dégradation sur les deux plans. »

Encourager les navettes à l'air pur

Devenons écologiques et en santé

Les fonds ont été utilisés afin de paver une partie du sentier et ainsi améliorer la qualité des trajets et mousser son utilisation à Victoria en Colombie-Britannique

Emplacement du projet : Victoria

Le financement de 137 693 $ a aidé le district régional de la capitale de Victoria à améliorer un important circuit de banlieue, soit le corridor au sud de l'île de Vancouver, qui fait également partie du Sentier transcanadien — un système pancanadien intégré de sentiers.

Le Galloping Goose Trail, nommé pour son système de voiture ferroviaire bruyant et à drôle d'allure, est un sentier récréatif à usage multiple de 55 km qui relie les milieux environnants urbains, ruraux et sauvages et transporte des passagers entre Sooke et Victoria depuis les années 1920.

Les amateurs de bicyclette, de jogging, de patins à roues alignées et les promeneurs utilisent le Galloping Goose pour se rendre au bureau ou tout simplement pour profiter de ses espaces verts.

Environ 220 000 cyclistes utilisent le Galloping Goose chaque année et plusieurs d'entre eux l'empruntent pour se rendent au travail. Des préoccupations ont été soulevées concernant la sécurité du sentier dont la surface est parfois accidentée. Les fonds ont été utilisés afin de paver une partie du sentier et ainsi améliorer la qualité des trajets et mousser son utilisation. Par conséquent, un nombre moins élevé de véhicules qui émettent des gaz à effet de serre se retrouvera sur nos routes régionales.

Christopher Clausen, président du comité des parcs du district régional de la capitale, voit cette nouvelle surface pavée comme une façon d'encourager les gens à prendre de l'air frais et les automobilistes à délaisser leur véhicule pour la bicyclette. Moins de véhicules sur les routes signifient de l'air plus pur et une meilleure qualité de vie. C'est une situation gagnante-gagnante pour la santé de la collectivité et de ses résidants.

Contribution fédérale : 137 693 $

Amélioration de la circulation et des services de transport en commun

Le vieux pont qui enjambe la rivière Capilano est remplacé par une structure de trois voies qui réduira la congestion le long de Marine Drive

Emplacement du projet : West Vancouver et le district de North Vancouver

Le vieux « pont bleu » qui enjambe la rivière Capilano et qui accueillait deux voies de circulation se déplaçant vers l'ouest entre le pont Lions Gate et Taylor Way, a été remplacé par une structure de trois voies qui réduira la congestion le long de Marine Drive. La restauration du vieux pont aurait été beaucoup trop dispendieuse à cause de la corrosion considérable, de la peinture contenant du plomb et de la gestion de la circulation sur le chantier.

Grâce à l'investissement de 18 M$ du Fonds de stimulation de l'infrastructure du fédéral, la construction des butées temporaires dans la rivière Capilano a commencé à l'été 2009. Pour s'assurer qu'il n'y ait aucune interruption de service, on a bouché les conduites de gaz, et les lignes électriques et téléphoniques qui traversaient la rivière, et dévié les services publics. On a aussi dévié la circulation intense de piétons et de cyclistes.

En juin 2010, le pont existant a été déplacé vers les nouvelles butées et approches temporaires terminées du pont réaligné, qui a servi de voie de contournement pendant la construction du nouveau pont.

Le nouveau pont a été ouvert à la circulation au printemps 2011. Il comprend une troisième voie aux services de transit et accommode la circulation des piétons et des bicyclettes. La voie réservée aux autobus a amélioré le service en direction et en provenance du centre-ville de Vancouver pour les 12 parcours d'autobus qui empruntent présentement le pont.

Contribution fédérale : 18 000 000 $

Soutien de la vie active

Le sentier Valley à Whistler

Emplacement du projet : Whistler

Bon nombre de quartiers de Whistler sont liés par un réseau de sentiers et de corridors hors route. Ces sentiers peuvent être empruntés par les cyclistes, les randonneurs, les piétons, les patineurs à roues alignées et d'autres personnes qui ne se sentent pas en sécurité sur la route 99, où les véhicules roulent à une vitesse élevée.

La route Sea-to-Sky était la seule voie pavée entre Spring Creek et Function Junction dans la partie sud de Whistler. Par conséquent, plusieurs groupes de loisirs devaient utiliser la route provinciale.

Grâce au financement obtenu du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral, de l'initiative ActNow de la Colombie-Britannique et de la municipalité de villégiature de Whistler, on peut maintenant emprunter une nouvelle section de sentier de 900 mètres entre ces deux collectivités. Ce projet complète le lien pavé entre le village de Whistler et le sentier Sea-to-Sky dans le sud de la ville.

En plus de promouvoir l'activité physique, le sentier Valley, large de trois mètres, offre une solution de transport sécuritaire pour les nombreux résidants et visiteurs de Whistler qui aiment profiter de la beauté naturelle qu'offre la Colombie-Britannique.

Contribution fédérale : 187 500 $

S'amuser dans un environnement sécuritaire

Le nouveau parc du centre-ville de Williams Lake

Emplacement du projet : Williams Lake

La Ville de Williams Lake, au centre de la Colombie-Britannique, compte plus de 25 000 habitants. Parmi eux, on relève un grand nombre de jeunes familles dont les enfants apprécient beaucoup les aires de jeu des parcs municipaux.

Un ancien parc du centre-ville de Williams Lake avait besoin d'être remis en état : les structures de jeux qui avaient été très utilisées étaient vieillissantes, et l'accès était difficile pour les personnes handicapées. Pour remettre le parc en état et améliorer l'accessibilité, Williams Lake a réussi à obtenir l'aide du Fonds de stimulation de l'infrastructure.

Les travaux comprenaient une nouvelle structure de jeux, accessible, et un ensemble de balançoires posées sur une surface caoutchoutée afin d'améliorer la sécurité. Une allée piétonnière intérieure donne un meilleur accès au parc.

Le chef des services municipaux, Brian Carruthers, souligne les nombreuses possibilités qu'offre le nouveau terrain de jeu : quelles que soient leurs habiletés, les enfants peuvent maintenant interagir dans un environnement de jeu amusant et sécuritaire, qui leur permet de participer selon leur plein potentiel.

Contribution fédérale : 70 000 $

Date de modification :