Profils des projets en Alberta

Cliquer sur le nom d'une des collectivités suivantes pour en apprendre davantage sur certains des projets réalisés en Alberta.

Les arts et le leadership à l'honneur à Banff

Le Kinnear Centre for Creativity and Innovation à Banff
Photo utilisée avec l'autorisation de Laura Vanags, le Banff Centre

Emplacement du projet : Banff

Le Banff Centre offre un milieu interactif qui permet à des artistes exceptionnels de toutes les régions du monde de créer et de présenter leurs œuvres. On y propose également des programmes sur le leadership et des conférences s'adressant à des leaders internationaux dans des domaines variés.

Ouvert depuis le mois de juillet 2010, le Kinnear Centre for Creativity and Innovation est la toute dernière installation du campus du Banff Centre. Le Kinnear Centre, d'une superficie de plus de 6 400 mètres carrés, comprend un centre de ressources en apprentissage, des locaux multifonctionnels, des systèmes audiovisuels à la fine pointe et de grandes salles de réunion propices à la collaboration. Il propose également des salles de pratique et de spectacle, notamment un amphithéâtre extérieur. Les salons, répartis à tous les étages, permettent d'accéder à un balcon surplombant la vallée de Bow.

Ce projet a été rendu possible grâce à une contribution financière du volet Grandes infrastructures du Fonds Chantiers Canada du gouvernement du Canada.

Phil Poning, ancien président du conseil des gouverneurs du Banff Centre, décrit le Kinnear Centre comme un « lieu unique dédié à la créativité, à l'innovation et au leadership, qui inspirera la prochaine génération d'artistes et de penseurs, et favorisera le développement de leaders qui ont la prospérité du Canada à cœur. »

Contribution fédérale : 15 000 000 $

Le Fonds de la taxe sur l'essence du gouvernement fédéral contribue à améliorer la qualité et la fiabilité de l'eau potable

modernisation de la station de pompage de Bittern Lake

Emplacement du projet : Bittern Lake

Le village de Bittern Lake est une petite collectivité située entre Camrose et Wetaskiwin, dans la région rurale du centre de l'Alberta. Dans le but de protéger la santé des résidants actuels, et d'attirer les nouvelles familles et entreprises, la collectivité a reconnu l'importance de continuer d'avoir un service d'approvisionnement en eau potable qui soit sûr et fiable.

Grâce au soutien financier du Fonds de la taxe sur l'essence du gouvernement fédéral, il a été possible de moderniser la station de pompage du village. Parmi les travaux de modernisation, mentionnons le remplacement des tuyaux d'acier corrodés par des tuyaux modernes résistant à la rouille ainsi que le remplacement des pompes par des modèles plus éconergétiques. La sécurité de la collectivité a aussi été accrue grâce à l'ajout d'une pompe d'incendie. Un analyseur de chlore en ligne ainsi que de nouveaux systèmes de surveillance de la qualité de l'eau et d'alarme, qui fournissent des alertes automatiques si la qualité de l'eau devenait inférieure aux normes, aideront à assurer la qualité de l'eau. Avant l'automatisation du processus, la collectivité comptait sur des opérateurs, qui étaient chargés de procéder à une vérification physique de la qualité de l'eau, afin de déterminer son état de contamination.

« Ce projet a profité à la collectivité, car il a permis d'améliorer sa capacité de surveiller la qualité de l'eau potable…simplement par Internet, a commenté Theresa Fuller, agente administrative principale de Bittern Lake. Les nouvelles pompes amélioreront l'efficacité énergétique et le nouveau générateur gardera le réseau en fonction en cas de panne d'électricité. »

Les travaux de modernisation de la station de pompage de Bittern Lake ont permis de prolonger la vie du réseau de distribution d'eau, d'accroître l'efficacité des opérations et aidé à faire en sorte que les résidants puissent boire une eau saine et fiable pendant les prochaines décennies.

Mise à niveau du centre communautaire

Le centre communautaire à Boyle , plus éconergétique et récemment renové

Emplacement du projet : Boyle

Dans le village de Boyle, le centre communautaire de district est un édifice ancien qui est doté d'une salle d'une capacité de 500 personnes de même que d'une prématernelle et d'une bibliothèque publique. Cependant, le bâtiment connaissait certains problèmes d'accès, de sécurité et d'efficacité énergétique.

Pour dissiper les inquiétudes concernant la structure, le village de Boyle a reçu une subvention de 238 046 $ du volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada du gouvernement fédéral pour financer les réparations et les améliorations au toit, aux planchers, aux portes, au trottoir et au revêtement mural extérieur.

On a aménagé des entrées et des toilettes accessibles aux fauteuils roulants de même qu'un nouveau système électrique éconergétique ainsi que des économiseurs d'eau dans les toilettes. L'éclairage est plus éconergétique, tout comme l'alimentation en eau chaude de la salle. De plus, on a amélioré la ventilation et augmenté l'isolation.

À l'instar de plusieurs petits villages, la vie à Boyle pivote autour du centre communautaire. Le maire Bob Clark est soulagé de voir le « cœur » de son village prolonger sa durée de vie utile de 20 à 30 ans. Les travaux de rénovation « aideront notre village à être durable à long terme. Sans l'aide du gouvernement fédéral, nous n'aurions pu réaliser ce projet. »

Contribution fédérale : 238 046 $

Le Stampede Park deviendra bientôt un centre d'exposition et de formation à l'année

Emplacement du projet : Calgary (Alberta)

La vision consistant à créer un lieu de rassemblement de classe mondiale, utilisable toute l'année, pour accueillir des événements liés à l'agriculture, au commerce, à l'éducation et au divertissement continue de prendre forme au Stampede Park de Calgary.

Grâce au soutien financier accordé au titre du volet Grandes infrastructures du Fonds Chantiers Canada, ainsi qu'à celui du gouvernement provincial et de la Calgary Stampedeorganization, ce projet progresse bien.

L'Agrium Western Event Centre constituera la nouvelle installation destinée à accueillir des événements agricoles, des compétitions et concours régionaux et internationaux, des rodéos, des concerts, des ateliers de formation, des réceptions privées, des congrès, des salons professionnels et d'autres événements. Il comprendra une arène de 2 500 places, une salle polyvalente de 6 000 mètres carrés, des commodités ainsi que des installations de réception et d'accueil haut de gamme.

Le Agrium Centre accueillera également une initiative éducative tournée vers le monde intitulée Journey 2050, qui consistera en un programme interactif conçu pour lancer aux enfants des écoles intermédiaires le défi de trouver des moyens durables de nourrir la population mondiale d'ici 2050. Cette initiative vise à faire du parc un point de coordination pour l'agriculture, qui est l'une des industries les plus précieuses de la province.

La projet consistait aussi à rénover le principal bâtiment du Stampede Park, dédié à l'agriculture, à reconfigurer la piste de course et à construire un tunnel pour séparer les piétons, les véhicules et le bétail, et faciliter l'accès au nouveau Agrium Western Event Centre.

Une fois achevé, ce projet aidera à créer un lien durable entre les communautés rurales et urbaines de l'Alberta, à renforcer la présence régionale et internationale et à bâtir sur les avantages des retombées économiques actuelles du parc pour les entreprises locales qui se chiffrent à plus de 350 millions de dollars.

Contribution fédéral : 25 000 000 $

Appui à la condition physique et aux futurs athlètes olympiques

Winsport Athletic and Ice Complex

Emplacement du projet : Calgary (Alberta)

Situé au parc olympique de Calgary, le Winsport Athletic and Ice Complex se veut un établissement sportif et d'entraînement de renommée mondiale qui répond aux besoins de toute une gamme d'utilisateurs, des amateurs aux athlètes de haut niveau.

D'une superficie de plus de 46 452 mètres carrés, le complexe abrite trois patinoires aux dimensions nord-américaines où évoluent des équipes de la ligue de hockey mineur, de ringuette et de hockey sur luge ainsi que des patineurs artistiques et les gens du grand public. Une quatrième patinoire peut accueillir 3 000 spectateurs pour les tournois et les compétitions nationales et internationales.

Le complexe compte également un centre d'entraînement de haute performance comportant tout ce qu'il faut pour que les athlètes de haut niveau améliorent leur condition physique ou se remettent de leurs blessures. Enfin, mentionnons le centre de conditionnement physique ouvert à la population, la tour de bureaux, où jusqu'à une vingtaine d'organismes nationaux et provinciaux de sport éliront domicile, et une place pour les événements publics.

Ce complexe est d'autant plus le bienvenu qu'il vient répondre à un besoin criant en patinoires publiques à Calgary. Le complexe accueille des athlètes de haut niveau pratiquant différents sports. Au complexe, les amateurs du conditionnement physique côtoient les athlètes olympiques d'aujourd'hui et de demain, ce qui ouvre la voie à un environnement stimulant pour le développement des meilleurs espoirs sportifs du Canada.

Ce projet a été rendu possible grâce au soutien financier du Fonds Chantiers Canada du gouvernement fédéral, volet Grandes infrastructures.

Contribution fédéral : 40 000 000 $

Deerfoot Trail

Deerfoot Trail à Calgary

Emplacement du projet : Calgary

L'échangeur entre l'autoroute 2 et la 196e avenue, au-dessus de Deerfoot Trail à Calgary, a été élargi grâce aux fonds provenant du Fonds de stimulation de l'infrastructure et de la province de l'Alberta.

Ce projet a permis d'élargir l'échangeur existant pour en faire un échangeur à quatre voies. Cet échangeur dessert les collectivités voisines de Seton et de Cranston à Calgary et donne accès à Deerfoot Trail.

Deerfoot Trail est la principale voie de transport nord-sud traversant la ville de Calgary et est un élément du corridor commercial nord-sud de l'Alberta. L'échangeur sert également d'importante voie d'accès vers le nouvel hôpital de Calgary Sud.

Contribution fédéral : 2 277 000 $

Édification d'une fierté nationale

Reconnaître l'excellence dans les domaines sportifs

Temple de la renommée des sports du Canada et du Musée de Calgary

Emplacement du projet : Calgary

Grâce au soutien financier provenant du Fonds de stimulation de l'infrastructure du fédéral, la construction du nouveau Temple de la renommée des sports du Canada et du Musée de Calgary est maintenant complétée.

On prévoit que l'installation de 3 716 mètres carrés dans le Parc Olympique Canada, qui accueille déjà plus d'un million de visiteurs chaque année, deviendra à elle seule une attraction touristique de premier ordre.

Les expositions rendent honneur aux athlètes canadiens et soulignent les remarquables accomplissements sportifs canadiens. Les visiteurs peuvent interagir avec leurs héros à l'aide de technologies de pointe. L'installation comprend aussi un centre d'enseignement et de ressources pour promouvoir les activités sportives et l'héritage sportif du Canada.

Outre les centaines d'emplois créés pendant la construction du Temple, on prévoit que l'établissement aura un important impact sur l'économie de Calgary.

Contribution fédérale : 15 000 000 $

Projet de boulevard périphérique pour améliorer la circulation routière et stimuler l'économie

Les travailleurs ont commencé la construction d'une section de 25 kilomètres d'une route à six voies à Calgary

Emplacement du projet : Calgary

Par l'entremise du volet Grandes infrastructures du Fonds Chantiers Canada fédéral, le gouvernement du Canada investit dans un projet pluriannuel d'envergure afin de construire un boulevard périphérique autour de la plus grande ville d'Alberta.

Cet investissement a permis la construction d'une section de 25 kilomètres d'une route à six voies qui lie la 17e Avenue Sud-Est au sentier Macleod. Cette section constitue près du quart du boulevard périphérique.

Comme sous le nom du Stoney Trail, la route n'a pas de feux de circulation et sera composée de neuf échangeurs et de 27 structures de pont, y compris trois passages supérieurs.

Le projet du sentier Stoney est géré par un partenariat public-privé, ce qui favorise l'achèvement des travaux dans les délais.

Parmi les nombreux avantages que ce projet apportera à la région du sud-est de Calgary, on compte l'amélioration de la circulation routière, la simplification des routes de livraison et un taux de collision plus faible.

Contribution fédérale : 100 000 000 $

Soutien de la croissance et de l'excellence en matière de culture

Construction d'une nouvelle installation artistique à Mount Royal

Emplacement du projet : Calgary

Les collectivités solides ne sont pas uniquement construites sur des infrastructures sous-jacentes solides qui offrent de l'eau de qualité et des services municipaux fiables. Les institutions récréatives, éducatives et créatives jouent également un rôle essentiel pour créer des collectivités durables dont les gens peuvent être fiers.

À cette fin, le gouvernement fédéral offre un soutien financier pour la construction d'une nouvelle installation artistique à Mount Royal. Avec sa riche tradition académique et musicale datant de plus d'un siècle, le Conservatoire Mount Royal offre des programmes pour lesquels il existe de longues listes d'attente, ce qui témoigne de la réputation prestigieuse de l'établissement. Mais malgré la demande croissante, l'espace limité empêche le Conservatoire d'accroître son nombre d'étudiants depuis près de 15 ans.

Le nouveau bâtiment du Conservatoire Mount Royal comprendra une aile consacrée aux programmes musicaux pour la petite enfance, un nombre accru de salles d'enseignements et de studios pour les orchestres, ainsi qu'une nouvelle salle de concert à vocations multiples, dotée de 750 places. Une fois terminée, la salle de concert Bella Concert sera un lieu de premier ordre pour les concerts et les spectacles à l'université.

Cet investissement du volet Grandes infrastructures du Fonds Chantiers Canada permettra à l'université d'améliorer et de renforcer sa tradition d'excellence musicale. Le projet permettra également de renforcer l'économie locale et de préserver un patrimoine culturel durable dans la communauté pour les générations à venir.

Contribution fédérale : 20 000 000 $

TELUS Spark suscite un intérêt pour les sciences

Le nouveau centre Telus World of Science à Calgary

Emplacement du projet : Calgary

TELUS Spark est le nouveau centre d'interprétation des sciences de Calgary. La capacité de l'installation précédente, connue sous le nom du Calgary Science Centre and Creative Kids Museum, ne suffisait plus à la demande croissante après 44 ans d'existence.

La construction de ce nouveau centre a été rendue possible par diverses contributions financières accordées par des particuliers, par des entreprises du secteur privé ainsi que par des organismes du secteur public. La contribution du gouvernement fédéral a été accordée par l'entremise du volet Grandes infrastructures du Fonds Chantiers Canada.

Le Centre a pour but d'éveiller, chez les jeunes, le désir de participer à des activités scientifiques et de les inciter à songer à faire carrière dans un domaine scientifique. Il donne accès à un vaste éventail d'expositions novatrices et inspirantes. Il vise à stimuler la curiosité et le désir d'acquérir des connaissances scientifiques et d'explorer les sciences au moyen d'expositions interactives et touche-à-tout. Les visiteurs de tous les âges peuvent s'attendre à relever des défis et à devoir faire la preuve de leur intelligence et de leur ingéniosité lors de la visite de chaque exposition.

« Notre engagement consiste à aller au-delà de nos frontières pour encourager l'innovation, à inciter à la créativité, et à fournir des façons uniques et accessibles de participer au monde de la science, de la technologie et des arts », affirme Mme Jennifer Martin, présidente-directrice générale de TELUS Spark.

Le Centre, qui a officiellement ouvert ses portes en octobre 2011, constitue une source d'inspiration et offre des occasions d'apprentissage aux jeunes et aux adultes.

Blogue sur le site Web du Plan d'action économique du Canada : Inciter les gens de tous les âges à explorer l'univers des sciences

Contribution fédérale : 40 000 000 $

Améliorer l'accès aux parcs nationaux

La route Transcanadienne (de la limite est du parc national Banff vers Canmore) a maintenant une nouvelle chaussée, des glissières de sécurité et un meilleur drainage

Emplacement du projet : Canmore

Du côté Est des Rocheuses, le réseau routier est soumis à des températures extrêmes et il est difficile à entretenir. Pour une bonne partie de l'année, ces routes sont gelées et font l'objet de déblayage et d'épandage de sable, ce qui occasionne une importante usure.

C'est à cet endroit que se situe aussi le parc national Banff, un centre touristique reconnu mondialement qui attire des millions de visiteurs chaque année. Plusieurs de ces visiteurs accèdent à cet important trésor national par la Transcanadienne, aussi connue comme la route 1, à une heure trente de Calgary. La section de la route à la limite est du parc qui se rend vers Canmore en Alberta, avait besoin d'une importante réfection.

Grâce à une entente de partage des coûts avec la province de l'Alberta, le gouvernement fédéral par son Fonds de stimulation de l'infrastructure a contribué à la réfection de la surface de cette importante route sur une distance de 11 kilomètres.

La route a maintenant une nouvelle chaussée, des glissières de sécurité et un meilleur drainage. Ces améliorations permettront de réduire les coûts d'entretien, d'améliorer la sécurité et d'augmenter de 15 ans la durée de vie de cette route.

Contribution fédérale : 1 502 808 $

Réparations d'autoroutes achalandées en Alberta près de Cochrane

Une nouvelle couche d'asphalte sur une route à Cochrane, Alberta

Emplacement du projet : Cochrane

Les routes et les autoroutes à l'est des Rocheuses canadiennes près de la ville de Cochrane nécessitent souvent des travaux d'entretien. La chaussée des routes régionales risque de se soulever sous l'action fréquente du gel et du dégel, et aussi, de s'user et de se détériorer à la suite du déneigement et de l'utilisation sans précédent attribuable à l'essor du secteur énergétique.

Ces routes subissent fréquemment des dommages visibles sous la forme de fissures, de nids de poule et de détérioration générale.

Alberta Transportation s'est associée au gouvernement du Canada pour financer deux projets de réfection des pires tronçons de route entre Calgary et Banff. Les travaux maintenant terminés, les nouvelles surfaces de routes sont conçues pour mieux résister aux durs hivers de l'Alberta. De plus, les travaux réalisés prolongeront la durée de vie de ces routes achalandées.

Une nouvelle couche d'asphalte améliorera la sécurité des routes connues dans la région sous le nom de « Cowboy Trail » et des secteurs de l'autoroute 1A en réduisant les débris sur celles-ci. Ces routes nécessitent moins d'entretien maintenant, ce qui signifie une réduction des coûts et moins de retards à cause de la circulation.

Dans les collectivités rurales à croissance rapide, notamment à Cochrane, les réfections routières sont des signes encourageants de développement et de renouveau des infrastructures.

Contribution fédérale : 2 170 730 $

Sécurité et fonctionnalité améliorées

Amélioration de la route 801 au Comté de Westlock, Alberta

Emplacement du projet : Comté de Westlock

Une priorité de l'infrastructure en Alberta est d'améliorer l'état des routes âgées et étroites. Une de ces routes en gravier et étroite qui ne répondait plus aux normes de sécurité est la route 801 du comté de Westlock au nord d'Edmonton.

Alberta Transportation a élargi et asphalté treize kilomètres de la route 801 avec un investissement de 2 067 606 $ du Fonds de stimulation de l'infrastructure et un montant équivalent attribué par la province.

Abid Malik, cadre supérieur de la Planification des immobilisations pour Alberta Transportation, souligne que les routes répondent maintenant aux normes des grandes routes et que la sécurité des automobilistes qui circulent sur les routes est grandement améliorée.

La nouvelle surface imperméable à l'eau et les voies de circulation élargies rehaussent la qualité de la circulation et réduisent le risque d'accident. La poussière soulevée par les véhicules a été éliminée réduisant encore plus le risque d'accident et améliorant la qualité de l'air le long des routes.

Contribution fédérale : 2 067 606 $

Réparation de 25 routes à Devon

Une route réfectée à Devon

Emplacement du projet : Devon

Dans la ville de Devon, située à 10 kilomètres au sud-ouest d'Edmonton, l'appui financier provenant du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral a permis de faire beaucoup plus de travaux que prévu.

Au départ, la ville avait fait une demande de financement, dans le cadre du programme fédéral d'infrastructure, pour la réfection de dix routes et trottoirs de la région. Mais grâce à une bonne planification et à des coûts de construction inférieurs à ce qui avait été prévu, la collectivité a pu proposer 15 projets routiers supplémentaires, dont la réalisation n'avait été prévue que dans quelques années. Les approbations données par les gouvernements fédéral et provincial ont fait en sorte que ces 15 projets ont pu se concrétiser avec une contribution d'un tier du coût de chacun des deux autres gouvernements.

« Devon a pu tirer parti des prix compétitifs afin d'ajouter au projet des routes et des trottoirs dont la réfection était prévue dans son plan d'immobilisations et utiliser le [financement] au complet, a expliqué Rod Fraser, le directeur des travaux publics et des services fonciers de Devon. Le but du [financement] était de stimuler l'économie, et il ne fait aucun doute que cet objectif a été atteint. »

La réfection d'un plus grand nombre de routes a permis d'économiser beaucoup d'argent. Au cours des dix prochaines années, M. Fraser espère que la ville pourra rediriger presque 5 millions de dollars vers d'autres projets d'immobilisations qui avaient déjà été ciblés dans le cadre de l'entretien des routes.

Contribution fédérale : 1 260 872 $

Agrandissement du centre des congrès d'Edmonton

Le Edmonton Exposition and Conference Centre

Emplacement du projet : Edmonton

La ville d'Edmonton, qui entretient des liens étroits avec l'industrie pétrolière, a connu une croissance fulgurante au cours des dernières années. Ses infrastructures commerciales, qui date des années 1970, peinent à suivre cette évolution.

Pour remédier à la situation, le gouvernement fédéral a versé à la ville une contribution financière, dans le cadre du volet Grandes infrastructures du Fonds Chantiers Canada, afin d'agrandir le principal centre des congrès de la ville.

Ce lieu de 152 400 mètres carrés, appelé le Edmonton Exposition and Conference Centre, comprend huit salles de congrès, six salles de bal, treize locaux de réunion, un salon et plusieurs galeries communicantes. Il propose aux congressistes des technologies à la fine pointe et des services variés qui sauront attirer de grands événements, de partout dans le monde. Le centre, qui peut accueillir jusqu'à 25 000 visiteurs, est aujourd'hui le plus grand centre des congrès canadien hors de Toronto.

Grâce à ce projet, la ville d'Edmonton peut se positionner comme un lieu de convergence important au Canada pour les salons professionnels et les conférences, mais également pour les industries de l'agriculture et du divertissement. Le nouveau centre des congrès permet également à la ville de développer son plein potentiel en tant que destination de choix pour les entrepreneurs et les touristes.

Contribution fédérale : 25 000 000 $

Nouveau boulevard périphérique renforçant l'économie d'Edmonton

Le nouveau boulevard périphérique d'Edmonton

Emplacement du projet : Edmonton

La province de l'Alberta et la Ville d'Edmonton ont tout d'abord envisagé la création d'un boulevard périphérique autour de la ville au milieu des années 1970. Les routes existantes étaient inefficaces et les longs retards étaient la norme, surtout pendant les périodes de pointe.

Grâce au soutien du volet Grandes infrastructures du Fonds Chantiers Canada du gouvernement fédéral, la Ville a déjà ouvert des sections du nouveau boulevard périphérique et devrait achever le restant de ce projet d'envergure d'ici 2016, comme prévu. Par l'entremise de partenariats et d'ententes incitatives conclus avec des entreprises du secteur privé, la Ville a également réussi à accélérer les travaux de construction et prémuni les contribuables contre l'augmentation des coûts.

Une fois terminé, le boulevard comportera 47 ponts, huit échangeurs et 27 kilomètres d'une route à six et à huit voies. La transformation des intersections du boulevard en échangeurs par les travailleurs permettra aux conducteurs de se déplacer en ville beaucoup plus rapidement et efficacement.

En plus d'accroître la sécurité des conducteurs et de répondre aux besoins de transport de toute la région d'Edmonton, ce boulevard essentiel renforcera le rôle de la capitale provinciale en tant que centre de service pour le développement du Nord.

Contribution fédérale : 85 144 219 $

Soutien de la stratégie de transport en commun d'Edmonton

Le système Light Rapid Transit à Edmonton

Emplacement du projet : Edmonton

Grâce à des contributions financières versées dans le cadre du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral, les utilisateurs du transport en commun d'Edmonton bénéficient d'un certain nombre de projets d'amélioration visant à accroître l'achalandage et la sécurité du système Light Rapid Transit (LRT).

Grâce aux deux nouveaux parcs de stationnement incitatif (à Eaux Claires et à Lewis Estates), il est plus facile pour les navetteurs d'accéder au LRT. Les 900 espaces de stationnement combinés permettent à davantage de gens d'y laisser leurs véhicules.

Pour permettre de transporter un nombre plus élevé que prévu de passagers plus rapidement et confortablement, les trains du LRT en direction du sud de la ville sont maintenant plus longs. Les plateformes de cinq stations utilisées par les résidants du côté sud de la rivière Saskatchewan ont également été agrandies compte tenu de l'allongement des trains.

Du côté nord de la ville, quatre stations ont maintenant de nouveaux systèmes de signalisation. Les systèmes précédents dataient de 1978 et n'assuraient pas de protection aux passages à niveau ni la possibilité de contrôler automatiquement les trains.

En investissant dans les améliorations de l'infrastructure du transport en commun, le gouvernement du Canada aide les villes du pays à diminuer la congestion urbaine et les émissions de gaz à effet de serre et à permettre une croissance future.

Contribution fédérale : 19 933 333 $

Le joyau d'Edson

L'espace d'exposition du musée Galloway Station à Edson

Emplacement du projet : Edson

À mi-chemin entre Edmonton et Jasper le long de l'autoroute 16 se trouve Edson, une collectivité rurale de près de 10 000 personnes.

Le musée Galloway Station occupe une partie importante du tissu culturel d'Edson en raison de sa documentation du chemin de fer, des mines de charbon et des industries forestières qui ont contribué à la fondation de la ville et de son économie. Cependant, les espaces actuels d'exposition ne pouvaient plus contenir les nouvelles pièces de la collection en croissance du musée.

Grâce à une contribution du Fonds fédéral de stimulation de l'infrastructure, une solution au problème d'espace a été trouvée. Les travaux ont permis d'agrandir l'espace d'exposition du musée et d'ajouter une salle polyvalente ainsi qu'un hall de réception qui servent à des activités éducatives et privées.

Les améliorations apportées à l'édifice contribuent aussi à protéger les artefacts exposés. Un meilleur éclairage ainsi que des contrôles de la température et de l'humidité favorisent la conservation de la grande variété d'objets fragiles. Les installations d'expédition et de réception ont été rénovées pour améliorer la sécurité et la manutention des objets.

Lorsque le projet a été annoncé, le maire d'Edson, Greg Pasychny a dit que « le nouveau musée deviendra un superbe joyau sur le corridor Yellowhead, situé le long de la Transcanadienne. »

Grâce au nouveau stationnement qui peut accueillir des autocars affrétés, le musée rénové permet à Edson et à la Société historique de district d'exposer le patrimoine de la collectivité pour encore plus de touristes de partout dans le monde.

Contribution fédérale : 951 413 $

Soutien à la croissance de la collectivité

Améliorer une intersection sur l'autoroute 15 à Fort Saskatchewan

Emplacement du projet : Fort Saskatchewan

La ville de Fort Saskatchewan près d'Edmonton connaît une croissance rapide. Les centres commerciaux et les zones résidentielles s'y multiplient, et on prévoit y construire un hôpital.

Pour favoriser ce développement, la ville modifie ses intersections afin de les adapter au volume croissant de véhicules et de piétons. Ces travaux visent également à faciliter le passage des véhicules d'urgence en provenance et en direction du futur hôpital.

Les jonctions des autoroutes 15 et 21 et l'intersection de l'autoroute 15 et de la rue 101 sont fréquentées par un grand nombre de résidants de la collectivité et des banlieues environnantes, et de transporteurs commerciaux. Chaque jour, plus de 30 000 véhicules traversent ces intersections, qui étaient souvent fortement congestionnées.

Grâce à une contribution fédérale dans le cadre du volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada, Fort Saskatchewan a reconfiguré ces intersections et ajouté des voies de virage dédiées afin d'atténuer la congestion et d'améliorer la sécurité routière.

Les investissements fédéraux, provinciaux et municipaux dans ce projet local témoignent d'une volonté de soutenir la croissance et de répondre aux besoins en infrastructures routières de Fort Saskatchewan.

Contribution fédérale : 3 000 000 $

De nouveaux égouts collecteurs pour favoriser le développement résidentiel et commercial de la ville

Emplacement du projet : Grimshaw

La ville de Grimshaw est située à peine à 21 kilomètres au sud de Peace River sur la route 2. C'est une collectivité active qui est fière d'être au « Kilomètre zéro sur la route Mackenzie » et un important centre de services pour les secteurs du pétrole, du gaz, de l'agriculture et de la foresterie de la région.

Jusqu'à tout récemment, le réseau d'égouts collecteurs de Grimshaw présentait d'importants problèmes de capacité. Avec plusieurs sous-divisions en cours et plusieurs autres à l'état de projet, le prolongement du réseau d'égouts collecteurs de la ville était devenu une priorité.

La Ville qui n'avait pas les ressources nécessaires pour effectuer ces travaux, a demandé l'aide du Fonds de stimulation de l'Infrastructure fédéral. Les travaux ont commencé peu de temps après l'approbation du projet.

La nouvelle conduite principale a été mise en place le long de la limite sud de la ville. Cette nouvelle conduite permettra de faire dévier l'excédent d'effluents vers la conduite sud plus large afin d'assurer l'écoulement des eaux usées, prévenir les refoulements et garantir une évacuation ininterrompue des eaux usées pour les résidants, les clientèles commerciales et industrielles.

Wendy Johnson, l'agente administrative en chef des la ville de Grimshaw, a mentionné que cette mise en œuvre « a assuré un service ininterrompu d'égouts collecteurs pour au moins la moitié de la ville, en plus de fournir les infrastructures pour le développement futur ».

Contribution fédérale : 148 333 $

Prolonger la durée de vie d'un pont

Grâce au Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral, le pont de la rivière Battle répond maintenant aux normes actuelles et ne nécessitera plus d'entretien lourd permanent. On a procédé au resurfaçage du tablier du pont et des glissières de sécurité en métal ont remplacé les anciennes, en bois.

Emplacement du projet : Hardisty

Dans la région du centre-Est de l'Alberta, la petite ville de Hardisty est devenue une plaque tournante du transport de pétrole. Les pipelines convergent vers un parc de stockage à proximité, qui profite de l'emplacement de Hardisty, près de l'intersection des autoroutes provinciales 13 et 881. En plus de la circulation de camions-citernes et d'autres équipements servant au transport du pétrole, la région de Hardisty dessert une communauté agricole florissante.

Sur l'autoroute 13, un pont de 55 ans enjambant la rivière Battle à quelques kilomètres au sud de Hardisty commençait à démontrer les effets de l'âge et de la circulation dense. Un entretien continuel permettait au pont de continuer à être utilisé, mais cela coûtait cher à la collectivité. Le respect des normes de sécurité actuelles était également devenu un problème.

Grâce au Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral, le pont de la rivière Battle répond maintenant aux normes actuelles et ne nécessitera plus d'entretien lourd permanent. On a procédé au resurfaçage du tablier du pont et des glissières de sécurité en métal ont remplacé les anciennes, en bois.

Selon les ingénieurs, la durée de vie du pont a été prolongée de 20 ans. Le pont est maintenant plus sécuritaire pour tous les voyageurs qui l'empruntent; sa surface est plus lisse, ce qui permet de réduire l'entretien des véhicules.

Contribution fédérale : 263 740 $

Approvisionnement en eau sûre, propre et fiable pour Hinton

Remplacement des systèmes de purification et de distribution d'eau à Hinton

Emplacement du projet : Hinton

La devise de Hinton d'être « la porte d'entrée des Rocheuses » convient à cette collectivité de 10 000 habitants située à l'entrée du parc national du Canada Jasper.

Des travaux récents d'aménagement ont créé de nouvelles pressions sur la ville pour commencer à remplacer ses systèmes de purification et de distribution d'eau. Grâce à une contribution de 3 M$ du volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada, on a entrepris des travaux importants sur ces biens publics. Le financement améliorera plusieurs systèmes essentiels à l'usine de traitement de l'eau.

Le gouvernement fédéral travaille de concert avec ses homologues provinciaux et municipaux pour rendre possible la réalisation de ce projet. Assurer la propreté de l'eau pour les collectivités rurales constitue une priorité pour le gouvernement du Canada et ce projet fera en sorte que la Porte d'entrée des Rocheuses possède un approvisionnement sûr en eau propre pour les prochaines années.

Contribution fédérale : 3 000 000 $

Bibliothèque d'Innisfail

La bibliothèque d'Innisfail

Emplacement du projet : Innisfail

La ville d'Innisfail est localisée le long du corridor principal nord-sud du QE II entre Calgary et Edmonton et compte plus de 7 800 résidants. La bibliothèque d'Innisfail est un édifice régional qui sert à environ 10 000 résidants dans la ville d'Innisfail et le comté environnant de Red Deer.

Le projet a inclus la relocalisation et l'agrandissement de la bibliothèque afin de régler des contraintes d'espace, des problèmes d'accessibilité et de sécurité. L'ancienne bibliothèque, située au cœur du quartier commercial de la ville, manquait d'espace pour recevoir des programmes clés, pour soutenir des innovations technologiques ou procurer un accès facile à tous les usagers.

Grâce aux investissements des gouvernements fédéral, provincial et municipal, une nouvelle bibliothèque plus grande a été construite dans un secteur en évolution de la ville, ce qui a permis d'améliorer l'accessibilité et le développement de zones d'espace vert extérieures. L'édifice agrandi laisse davantage de place également aux composantes technologiques, à la programmation pour les enfants, aux conférenciers invités et à un espace réservé aux services pour adolescents.

La nouvelle bibliothèque éconergétique offre un lieu de rassemblement et un centre de ressources essentiels pour la région.

Contribution fédérale : 2 906 173 $

Réfection de la route à « the Hat »

Le pont restauré de la Transcanadienne là où il sert de passage supérieur au-dessus de l'échangeur de la promenade Gershaw, à Medicine Hat

Emplacement du projet : Medicine Hat

Medicine Hat, connue localement sous le nom de « the Hat », est la sixième ville en importance en Alberta. En 2008, on la considérait comme l'un des plus grands employeurs de la province.

Les autorités de la ville, étant donné que celle-ci connaît une croissance et une prospérité soutenues, reconnaissent l'importance d'assurer une circulation routière sécuritaire et fluide sur ses routes et chemins. C'est pourquoi elles ont présenté une demande dans le cadre du Fonds de stimulation de l'infrastructure du gouvernement fédéral en vue de financer la restauration du pont de la Transcanadienne, à l'endroit où il surplombe l'échangeur de la promenade Gershaw.

Le projet a pu démarrer rapidement grâce au processus accéléré d'évaluation environnementale mis en place par le gouvernement fédéral en 2009. Ce processus contribue à limiter les chevauchements avec les provinces et les municipalités.

Le retardement du projet aurait mené à une détérioration accrue de la route, réduit sa durée de vie et augmenté le coût des travaux futurs. Les résidants des banlieues auraient aussi connu une augmentation des coûts d'entretien de leurs véhicules attribuable à la dégradation de la route.

La membrane du tablier du pont a été remplacée, la structure de la chaussée restaurée et le revêtement de surface a été enduit d'un scellant pour mieux le protéger de l'usure. Maintenant que le projet est terminé, les résidants et les voyageurs profiteront pendant des années d'une route lisse et sécuritaire.

Contribution fédérale : 850 000 $

Le Fonds de la taxe fédérale sur l'essence appuie la gestion adéquate des déchets

la nouvelle station de transfert des déchets

Emplacement du projet : Minburn

Alors que le site d'enfouissement de la région avait presque atteint sa capacité maximale, plusieurs petites collectivités du comté de Minburn, près d'Edmonton, ont décidé de travailler ensemble pour élaborer un plan durable et à long terme visant la gestion des déchets solides.

Grâce aux contributions du Fonds de la taxe sur l'essence du Canada, les villages d'Innisfree, de Minburn et de Mannville ont construit un site de transfert des déchets comptant quarante bacs d'élimination destinés aux ordures ménagères; deux bacs d'élimination pour les articles plus gros, tels que les meubles et les matelas; une fosse de brûlage; une zone pour l'élimination des contenants de pesticides; et une zone pour l'élimination des vieux appareils ménagers, des pneus et des métaux.

Comme beaucoup moins de déchets sont acheminés vers les sites d'enfouissement, les coûts connexes de traitement et de transport ont considérablement été réduits. La réduction de l'espace occupé par le site d'enfouissement a également pour effet d'atténuer les risques pour l'environnement et la santé, comme pollution des eaux souterraines et des cours d'eau.

Plus de 2 000 habitantes profitent de cette collaboration régionale, qui favorisera également la croissance économique et environnementale durable de leurs collectivités.

« Nous sommes reconnaissants du fait que le financement du Fonds de la taxe fédérale sur l'essence et de l'Initiative pour la durabilité des municipalités ait été employé pour appuyer la construction de la nouvelle station de transfert des déchets, a dit le préfet du comté de Minburn, Eric Anderson. Cet engagement de la province et du gouvernement fédéral a permis de répondre aux besoins à long terme liés au traitement des déchets régionaux, dans l'intérêt des résidants du comté et de ses villages. »

Améliorer la sécurité et créer des emplois

La 32e Avenue offre maintenant une nouvelle route importante en direction nord-sud et un nouveau pont sur la rivière Okotoks

Emplacement du projet : Okotoks

La municipalité d'Okotoks est l'une des collectivités qui croît le plus rapidement en Alberta. Située à 20 kilomètres au sud de Calgary, Okotoks encercle la rivière Sheep.

Alors que de nouvelles constructions s'étalent loin du centre-ville, on s'inquiète du temps de réponse nécessaire aux services d'urgence pour se rendre dans certains nouveaux quartiers et parcs industriels, et ce, par le seul pont qui enjambe la rivière Sheep. La circulation de plus en plus dense pouvait provoquer des retards tout comme le faisait le train occasionnel qui franchissait un passage à niveau en traversant la municipalité.

Grâce au montant de 11 M$ du Fonds de stimulation de l'infrastructure, la 32e Avenue offre maintenant une nouvelle route importante en direction nord-sud et un nouveau pont sur la rivière.

Des améliorations sont aussi apportées au pont de la voie ferrée du Canadien Pacifique situé à proximité, de même qu'à un croisement étagé sur le tracé de la 32e Avenue, ce qui permet aux véhicules d'urgence d'emprunter une autre route pour éviter les retards attribuables au passage des trains.

La collectivité des deux côtés de la rivière profitera de ces améliorations au rythme de son essor.

Contribution fédérale : 11 000 000 $

La Ville de Olds célèbre la construction d'une nouvelle route importante grâce au Fonds de la taxe fédérale sur l'essence

La Ville a construit un lien entre l'une de ses routes principales, la 51e avenue, et la route provinciale 27.

Emplacement du projet : Olds

La ville de Olds, qui compte 8 200 habitants, est située le long de la route Queen Elizabeth II, artère très achalandée entre Calgary et Edmonton. La ville de Olds est une communauté sécuritaire et accueillante qui sert de centre d'affaires et de services aux 40 000 résidants du comté de Mountain View.

Grâce aux récentes améliorations des infrastructures routières, la ville continuera de profiter de sa proximité aux plus grandes villes de l'Alberta.

Avec le soutien du Fonds de la taxe fédérale sur l'essence, la Ville a construit un lien entre l'une de ses routes principales, la 51e avenue, et la route provinciale 27, qui n'est située qu'à quelques minutes de la route Queen Elizabeth II. Cette mesure a permis d'améliorer l'accès entre la ville de Olds et de grandes villes comme Red Deer, Calgary et Edmonton.

Avant la construction du lien routier, il a fallu démolir une ancienne école secondaire qui était située sur le trajet prévu. L'ancien bâtiment, dont la construction remontait aux années 1950, avait déjà été remplacé par une nouvelle école et faisait l'objet de vandalisme. L'ancienne école secondaire a été démolie en tenant compte de la durabilité : 85 p. 100 des matériaux ont été recyclés pour d'autres projets, y compris pour créer la base de la nouvelle route.

Depuis son achèvement, la nouvelle route a stimulé la croissance des entreprises locales en leur offrant un meilleur accès vers l'autoroute principale, ce qui a encouragé le développement économique continu et la prospérité de l'ensemble de la région.

« Ce projet illustre à merveille la façon dont les trois ordres de gouvernement peuvent collaborer pour assurer le développement communautaire, a souligné Judy Dahl, mairesse de Olds. Le gouvernement fédéral, avec son Plan d'action économique et son Fonds de la taxe sur l'essence, le gouvernement provincial, avec son Initiative de durabilité des municipalités, et la Ville de Olds collaborent avec le Conseil scolaire Chinooks Edge et l'industrie privée pour créer une situation gagnante pour tous dans la ville de Olds. »

Une nouvelle bibliothèque : un outil stimulant pour la collectivité

La nouvelle bibliothèque à Penhold

Emplacement du projet : Penhold

Un autre volet de rêve municipal s'est concrétisé à Penhold, grâce à l'ajout d'une bibliothèque à même l'édifice multiplexe communautaire récemment construit dans la municipalité. Penhold a reçu 1,6 M$ du volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada du gouvernement fédéral pour ce projet.

Cette nouvelle bibliothèque de district ajoute un volet culturel et éducatif à la vocation récréative des autres installations dans le complexe : une patinoire de taille réglementaire, des sièges, des salles d'habillage, une piste de marche et une salle multifonctionnelle. Les programmes et les services pour les personnes âgées ont été améliorés et l'accès pour les personnes à mobilité réduite a été amélioré.

On estime que 25 000 usagers profiteront annuellement de ces installations multiplexes.

Contribution fédérale : 1 600 000 $

Amélioration de l'échangeur de l'autoroute 11A au niveau de l'autoroute 2

Amélioration de l'échangeur de l'autoroute 11A au niveau de l'autoroute 2

Emplacement du projet : Red Deer

La sécurité et la circulation routières dans le comté de Red Deer se sont améliorées maintenant que le nouvel échangeur situé à l'intersection du sentier Deerfoot et de l'autoroute 11A est terminé. Le projet, dont les coûts ont été partagés entre le gouvernement de l'Alberta et le gouvernement fédéral, a obtenu 19,6 millions de dollars du Fonds de stimulation de l'infrastructure.

L'échangeur traditionnel en trèfle a été transformé en échangeur en losange. Compte tenu de l'augmentation du volume de circulation au fil des décennies, l'échangeur en trèfle créait des problèmes de sécurité et des retards le long de l'autoroute 2.

L'autoroute 2 est une route de transport essentielle qui traverse le comté de Red Deer et sert de couloir commercial important nord-sud en Alberta.

Contribution fédérale : 9 803 000 $

Résolution des questions liées à la qualité de l'eau

Assurer la sécurité communautaire

La construction d'une nouvelle installation de traitement d'eau potable et d'un nouveau système de distribution d'eau libre est en cours pour l'arrondissement municipal de Rocky View

Emplacement du projet : Rocky View

Grâce à la contribution de 1 370 035 $ du volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada, l'arrondissement municipal de Rocky View a un nouveau système de distribution d'eau libre.

Les résidants de la région de Bragg Creek, situé au pied des Rocheuses à environ 44 kilomètres à l'ouest de Calgary, se sont débrouillés pendant des années avec des avis d'ébullition d'eau et de l'eau potable qui devait être transportée de Calgary. Sans aucune forme de traitement d'eau dans la collectivité, il était toujours risqué de tirer de l'eau des profonds puits de la rivière Elbow.

La nouvelle usine de traitement de l'eau potable fournit les résidants en eau potable saine qui est disponible en vrac localement à meilleur prix. L'installation comprend un système de prise d'eau brute, un poste de pompage et une ligne de transport d'énergie. La nouvelle usine de traitement inclut un système de filtration et de désinfection amélioré en plus d'une surveillance continue de la qualité de l'eau.

L'entreposage d'eau brute à cette nouvelle usine favorise aussi les exigences en matière d'intervention en cas d'urgence lors d'incendies.

Contribution fédérale : 1 370 035 $

La protection de l'eau potable à Sedgewick

Réfection du réseau d'égouts sanitaires de Sedgewick

Le remplacement des conduites d'égouts principales sur huit pâtés de maisons, incluant les conduites de branchement le long des trottoirs et le resurfaçage des routes à Sedgewick

Emplacement du projet : Sedgewick

À l'instar de plusieurs collectivités au Canada, Sedgewick, Alberta, avait besoin d'aide pour la réfection de son réseau d'égouts sanitaires.

Ce réseau a été la source de sérieuses préoccupations pour la collectivité, car celui-ci fuyait et menaçait de contaminer la nappe phréatique qui approvisionne la collectivité en eau potable.

Les travaux comprenaient le remplacement des conduites d'égouts principales sur huit pâtés de maisons, incluant les conduites de branchement le long des trottoirs et le resurfaçage des routes.

« À l'exemple de plusieurs petites municipalités à travers le Canada, nous réalisons que nos besoins d'investissement pour l'infrastructure dépassent nos propres capacités, affirme la mairesse Helen Whitten. L'engagement pris en vertu du Fonds de stimulation de l'infrastructure contribue à assurer que Sedgewick demeure une collectivité dynamique, en plein essor et sécuritaire. » [traduction]

C'est un des 156 projets d'infrastructure en Alberta financés en vertu du Fonds de stimulation de l'infrastructure.

Contribution fédérale : 956 610 $

Chemin Elevator et chemin Cargill

Un chemin amélioré et repavé à Spirit River

Emplacement du projet : Spirit River

La ville de Spirit River est située au nord-ouest de l'Alberta. Son économie locale est soutenue par l'agriculture, l'industrie pétrolière et gazière. Comptant une population d'environ 1 100 résidants, c'est une zone commerciale importante pour la grande population rurale estimée à 10 000 habitants.

Dans cette collectivité, les chemins Elevator et Cargill sont d'importantes routes d'accès qui contribuent au développement économique de la région de Central Peace. Celles-ci assurent le transport d'une moyenne de 1 020 chargements de camion par année, générant plus de 120 millions de dollars par année en revenus régionaux.

Les deux chemins ont été améliorés et repavés en 2009, grâce aux fonds fédéraux de stimulation de l'infrastructure et des contributions provinciales et municipales dans ce projet de 10 millions de dollars.

Ce projet de resurfaçage a contribué à maintenir des emplois dans la région, tout en augmentant également la sécurité routière pour les camionneurs et leur équipement. Ce resurfaçage a aussi amélioré l'accès au réseau industriel et agricole, qui en retour soutiendra l'activité et la croissance économiques actuelles et futures.

Contribution fédérale : 336 761 $

Amélioration des routes et autoroutes de Spruce Grove

Une des routes qui ont été améliorées à Spuce Grove

Emplacement du projet : Spruce Grove

Plusieurs villages et villes situés en bordure des grands centres ont du mal à entretenir des infrastructures qui n'ont pas été construites pour répondre à l'augmentation de leur niveau d'utilisation. C'était le cas pour la ville à forte croissance de Spruce Grove en bordure d'Edmonton, où le pouvoir d'imposition foncière n'est pas suffisant pour financer de grandes infrastructures.

Le plan directeur à long terme de la ville réclame le développement et la construction d'écoles, d'autoroutes et d'autres infrastructures communautaires essentielles. Une hausse substantielle des projets de développement résidentiel et une augmentation récente de la population signifient que ces projets doivent se mettre en branle plus tôt que prévu. Une contribution de 3 millions de dollars du volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada du gouvernement fédéral a aidé Spruce Grove à réaliser son plan de développement communautaire.

En tant qu'élément du projet d'agrandissement du réseau des rues, les ouvriers ont amélioré les routes actuelles et prolongé des routes vers le site d'un projet d'école. Ces travaux ont amélioré le réseau de transport pour les résidants ainsi que l'écoulement et le drainage des eaux de pluie.

Les nouvelles infrastructures desserviront la collectivité pendant de nombreuses années.

Contribution fédérale : 3 000 000 $

Favoriser la croissance durable

Le centre Dez Liggett de St. Albert pour les services administratifs et le garage des autobus

Emplacement du projet : St. Albert

Grâce au soutien financier provenant du Fonds fédéral de la taxe sur l'essence, la ville de St. Albert a pu apporter des améliorations majeures à l'une de ses principales installations de transport en commun.

Dans le cadre du projet de rénovation, le centre Dez Liggett a été agrandi de 1 524 mètres carrés afin d'augmenter l'espace disponible pour les services administratifs et le garage des autobus. Ces travaux d'agrandissement ont permis à la commission de transport d'acheter quinze nouveaux autobus (six articulés et neuf ordinaires), portant à 55 la flotte totale.

Afin d'améliorer l'efficacité énergétique, des améliorations ont également été apportées aux réservoirs de carburant et d'huiles usagés, ainsi qu'aux équipements techniques. Ces améliorations aident la ville à diminuer son impact environnemental et à atteindre son objectif de réduire de 20 p. 100 ses émissions de carbone d'ici 2020.

Un réseau fiable de transport en commun joue un rôle de premier plan dans le maintien de collectivités durables et en santé. Les améliorations récemment apportées au centre Dez Liggett permettent d'offrir de meilleurs services de transport en commun aux résidents de St. Albert. Elles ont également aidé la province à se rapprocher de son objectif, soit celui de se doter de l'infrastructure la plus évoluée en Amérique du Nord et d'en faire bénéficier les Albertains.

Nouvelle caserne de pompiers

Une nouvelle caserne de pompiers pour la ville de Three Hills

Emplacement du projet : Three Hills

Avec une importante croissance résidentielle et commerciale ces dernières années, la caserne de pompiers de Three Hills, érigée il y a 70 ans, était devenue trop petite.

Pour servir cette ville en expansion, les 20 pompiers volontaires du service d'incendie disposaient d'un vieil édifice exigu qui rendait leur travail plus difficile. Ces pompiers utilisent leur équipement (deux pompes, un camion-citerne, et une unité de commandement et de sauvetage) pour faire des interventions dans la ville et dans la région environnante, répondant à une centaine d'appels chaque année.

Pour satisfaire les besoins croissants de la collectivité, le service d'incendie a été transféré dans une nouvelle caserne où l'on offre de la formation. Les fonds nécessaires pour ce projet comprennent un montant de 650 000 $ du Fonds de stimulation de l'infrastructure, créé par le gouvernement fédéral.

L'ancien maire, M. Kevin Edwards, a affirmé que ce projet « accorde aux membres du service d'incendie leur propre édifice; ils seront mieux équipés pour servir et protéger les gens de Three Hills et du comté rural qui l'entoure. »

La nouvelle caserne de pompiers, équipée de technologies à faible consommation d'énergie, regroupe sous un même toit l'équipement du service d'incendie. En plus d'améliorer la protection contre les incendies tant pour les résidants que pour les visiteurs, la caserne sert de centre de formation.

Contribution fédérale : 650 000 $

Pour en apprendre davantage sur ce projet, visitez le profil : Des projets du début à la fin : Ville de Three Hills—nouvelle caserne de pompiers.

Pour en apprendre davantage sur la façon dont le gouvernement du Canada supporte les bénévoles à travers les projets d'infrastructures, visitez le lien suivant vers le blogue du Plan d'action économique du Canada.

Une bibliothèque nouvelle et plus spacieuse pour les résidants de quatre collectivités

La nouvelle bibliothèque intermunicipale de Turner Valley

Emplacement du projet : Turner Valley

Maintenant que la construction de la toute nouvelle bibliothèque intermunicipale est terminée, les résidants de Turner Valley, Black Diamond, Longview et du district municipal de Foothills profitent d'une programmation élargie, d'un plus grand nombre de lieux de rencontre, d'une meilleure accessibilité et de technologies améliorées pour consulter diverses ressources.

La vieille bibliothèque située dans un sous-sol loué était trop petite pour répondre aux besoins de la population de la région, qui est en pleine croissance. Bâtie grâce au Fonds de stimulation de l'infrastructure fédéral, la nouvelle bibliothèque de 10 000 pieds carrés est maintenant entièrement accessible et comprend plusieurs salles de rencontre multifonctions pour répondre aux besoins du personnel et du public. Le bâtiment intègre également des technologies « vertes » à la fine pointe.

L'ancien conseiller de Turner Valley, Garry Pollock, est très fier de cette nouvelle installation, mais aussi très heureux d'avoir bénéficié du financement qui l'a rendue possible. « La ville de Turner se veut une collectivité dynamique et viable… et le Fonds de stimulation a permis à Turner Valley de faire de la nouvelle bibliothèque intermunicipale Sheep River une réalité. »

Contribution fédérale : 983 000 $

Contrôles pratiques de la qualité de l'eau

Des soupapes de retenue de surface ont été installées le long des principales canalisations de distribution de l'arrondissement municipal

Emplacement du projet : Wainwright

L'entretien routinier d'un réseau de distribution d'eau comprend l'évacuation périodique de l'eau des canalisations pour éliminer toute trace de sédiments ou de contaminants.

Dans l'arrondissement municipal de Wainwright, dans la région centre-est de l'Alberta, un simple entretien exigeait des résidants qu'ils ouvrent leurs robinets et que les représentants de la ville se rendent au sous-sol pour prélever des échantillons d'eau. La procédure gaspillait du temps et de l'eau et rendait difficile le contrôle de la qualité de l'eau.

Des soupapes de retenue de surface ont été installées le long des principales canalisations de distribution de l'arrondissement municipal. Les équipes de services peuvent maintenant vidanger facilement les canalisations et changer la direction du flux lorsque nécessaire. Ils peuvent aussi obtenir des échantillons d'eau pour des fins d'analyse sans importuner les résidants. De plus, les nouvelles soupapes à purge gravitaire réduisent le risque de gel en hiver.

Le problème a été rectifié à un coût très raisonnable, soit 18 256 $ du Fonds de stimulation de l'infrastructure du fédéral ainsi qu'un montant équivalent provenant de la province et de la municipalité.

Contribution fédérale : 18 256 $

Aide aux collectivités dans la gestion des déchets

Une nouvelle système modernes de compactage des déchets à Wetaskiwin

Emplacement du projet : Wetaskiwin

L'enfouissement des déchets solides peut s'avérer une tâche lourde et coûteuse pour plusieurs petites collectivités rurales. Certaines d'entre elles doivent expédier les déchets sur de longues distances pour les enfouir d'une façon sécuritaire et écologique.

Situé le long du corridor de l'autoroute 2 au centre de l'Alberta, le comté de Wetaskiwin faisait face à ce défi et à celui que présentait l'infrastructure désuète de traitement de déchets.

Les méthodes actuelles de gestion de déchets gaspillaient jusqu'à 40 p. 100 de l'espace dans les conteneurs. L'opération des camions de transport de déchets coûte cher, ceux-ci produisent des niveaux élevés de gaz à effet de serre et contribuent à la détérioration des routes.

Grâce à un investissement du volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada du gouvernement fédéral, Wetaskiwin utilise maintenant des systèmes modernes de compactage des déchets à deux de ses stations locales de transfert, ce qui signifie moins de déplacements vers le site d'enfouissement et une réduction des coûts. Les épargnes réalisées en essence et en entretien peuvent être investies de nouveau dans d'autres initiatives communautaires importantes.

Les investissements comme celui-ci aident les collectivités rurales à gérer les hausses de coûts et les exigences en matière de durabilité environnementale.

Contribution fédérale : 219 934 $

Date de modification :