ARCHIVÉE - Bâtir pour la prospérité :
les infrastructures publiques en Ontario

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Téléchargez la version PDF (1.27 Mo)

Si vous avez besoin d'aide pour accéder aux formats suppléants, tels que PDF visitez la section d'aide sur les formats suppléants.

Message du ministre Lebel

L'honorable Denis Lebel

L'honorable Denis Lebel, C.P., député
Ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités
et ministre de l'Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Une infrastructure publique sécuritaire, moderne et efficiente est essentielle à la croissance économique du Canada et à sa prospérité à long terme. Conscient de l'importance de l'infrastructure pour notre pays dans son ensemble, et pour la qualité de vie de chaque Canadien, je suis fier de piloter le développement d'un plan d'infrastructure publique à long terme qui se poursuivra au-delà du Plan Chantiers Canada. Un nouveau plan d'infrastructure à long terme permettra de positionner notre nation afin de relever les défis et de saisir les occasions qui se présenteront au cours des prochaines décennies.

Par l'entremise du Plan d'action économique du Canada et de nos programmes d'infrastructure, notre gouvernement a entretenu un dialogue ouvert avec ses partenaires et autres parties prenantes sur la meilleure façon de concrétiser les priorités nationales et régionales au moyen d'investissements dans l'infrastructure. Nous allons continuer à travailler étroitement avec toutes les parties en vue de réaliser des projets d'infrastructure qui améliorent la vie dans les petites et grandes collectivités. Qu'il s'agisse d'investissements en transport qui relient les collectivités et appuient l'économie ou de projets de traitement des eaux usées en vue de protéger notre environnement, ensemble, nous faisons du Canada un meilleur endroit où vivre, travailler et faire des affaires.

À titre de ministre des Transports, de l'Infrastructure et des Collectivités, je suis très heureux de ce que nous avons réalisé grâce à des partenariats avec l'Ontario et ses collectivités. Ces liens étroits représentent le fondement de notre prochain plan d'infrastructure à long terme et garantissent aux collectivités canadiennes une croissance et une prospérité soutenues.

Ensemble, nous réaliserons encore davantage et nous nous assurerons que le Canada demeure en bonne position pour le futur.

Message du ministre Chiarelli

L'honorable Bob Chiarelli

L'honorable Bob Chiarelli
Ministre de l'Infrastructure et
ministre des Transports

Les investissements dans l'infrastructure publique renforcent l'économie, créent des emplois et établissent des collectivités solides. Voilà pourquoi le gouvernement de l'Ontario a investi plus de 75 milliards de dollars depuis 2003 dans la construction et la revitalisation d'infrastructures essentielles sur lesquelles les Ontariens dépendent chaque jour, comme le transport en commun, les routes, les hôpitaux et les écoles. L'Ontario continuera de s'appuyer sur ces bases solides au cours des trois prochaines années en investissant plus de 35 millions de dollars dans les infrastructures qui affermissent la prospérité et la compétitivité économiques de l'Ontario.

La planification des infrastructures signifie la planification de l'avenir. En Ontario, nous avons démontré notre engagement envers la planification des infrastructures à l'aide de notre plan décennal d'infrastructure ambitieux et responsable, Construire ensemble. Ce plan crée un héritage d'infrastructure publique de première classe pour tous les Ontariens en établissant un cadre stratégique qui appuie la croissance économique tout en étant responsable sur le plan financier.

Dans le cadre du plan Construire ensemble, nous nous engageons à collaborer étroitement avec nos partenaires afin d'établir et de mettre sur pied une nouvelle stratégie d'infrastructure municipale. La planification de gestion à long terme des actifs constituera un élément clé de la stratégie et nous aidera à développer une compréhension commune et systématique des problèmes les plus importants et de la façon la plus efficace d'y répondre.

Un déficit infrastructurel existe toujours, et ce, malgré les investissements considérables effectués par le gouvernement de l'Ontario. Les trois ordres de gouvernement, soit les gouvernements fédéral et provincial ainsi que les administrations municipales, doivent travailler en collaboration pour gérer ce déficit qui représente un défi pancanadien.

Le gouvernement de l'Ontario prévoit travailler avec ses partenaires, y compris les municipalités ontariennes, pour développer un nouveau plan fédéral d'infrastructure à long terme qui renforcera non seulement la compétitivité économique de l'Ontario, mais également celle du Canada.

Le succès grâce aux partenariats

Travailler ensemble pour réaliser davantage

Depuis 2007, les gouvernements fédéral et provincial ainsi que les administrations municipales ont fait d'importants investissements dans l'infrastructure publique en Ontario. Plus récemment, le Plan d'action économique du Canada a permis d'accélérer les programmes existants et d'investir de nouvelles ressources en vue de créer des emplois et de soutenir la croissance économique.

Les gouvernements du Canada et de l'Ontario, en collaboration avec des partenaires municipaux, ont consacré plus de 13,8 milliards de dollars1 à plus de 2 400 projets en Ontario en vertu du Fonds Chantiers Canada, du Fonds pour l'infrastructure verte et du Fonds de stimulation de l'infrastructure. Ces projets comprennent :

Financement des infrastructures par catégorie

Financement des infrastructures par catégorie

[1]fondé sur l'ensemble des coûts admissibles

  • transport :
    plus de 1 000 projets représentant près de 2 milliards de dollars
  • infrastructure verte :
    plus de 270 projets représentant plus de 2,3 milliards de dollars
  • transport en commun :
    plus de 70 projets représentant plus de 6,4 milliards de dollars
  • sports et loisirs :
    plus de 370 projets représentant plus de 1,1 milliard de dollars
  • eau potable :
    plus de 390 projets représentant plus de 660 millions de dollars
  • culture et tourisme :
    plus de 110 projets représentant près de 680 millions de dollars

Partenariats en action

Travailler ensemble pour construire des infrastructures permet de répondre à des priorités locales et régionales et d'atteindre des objectifs nationaux. Le Fonds de stimulation de l'infrastructure, qui est la pierre angulaire du Plan d'action économique du Canada, a fait la preuve de ce qu'il est possible de réaliser au moyen de partenariats solides. Pendant la crise économique mondiale, tous les ordres de gouvernement ont réagi rapidement et efficacement pour cerner les projets prêts à démarrer, stimuler la création d'emplois et relancer l'économie. En tout, près de 2 000 projets représentant plus de 4 milliards de dollars ont vu le jour en Ontario. Ces projets ont eu des retombées durables dans des collectivités partout dans la province.

Fonds de la taxe sur l'essence du Canada en Ontario

Projets locaux, résultats à long terme

Chaque année, le Fonds de la taxe sur l'essence du Canada permet de soutenir les projets d'infrastructure locaux dans des collectivités partout au pays, et favorise ainsi la croissance économique. En 2009, le Fonds de la taxe sur l'essence a vu son budget augmenter à 2 milliards de dollars par année et, en 2011, il est devenu permanent. Le Fonds soutient les projets d'infrastructure municipaux permettant de créer des emplois et de mieux protéger l'environnement, par l'assainissement de l'air et de l'eau ainsi que la réduction des gaz à effet de serre.

En Ontario, les municipalités ont investi plus de 40 p. 100 du Fonds de la taxe sur l'essence dans les transports en commun. Des investissements dans les routes et les ponts locaux ont également été essentiels à l'amélioration de la qualité de vie dans les collectivités de la province. De 2005 à 2014, les municipalités de l'Ontario auront reçu un montant total de 4,85 milliards de dollars en vertu du Fonds de la taxe sur l'essence pour répondre à leurs priorités locales en matière d'infrastructure.

Dépenses du Fonds de la taxe sur l'essence par catégorie
2005 2006 à 2010 2011

Dépenses du Fonds de la taxe sur l'essence par catégorie

Les projets en vertu du Fonds de la taxe sur l'essence sont visibles dans tout l'Ontario - l'atteinte de résultats significatifs dans les petites et les grandes collectivités

Région de Peel : Transport accessible

Autobus accessibles dans la région de Peel

La région de Peel a amélioré l'expérience de la clientèle en fournissant de nouveaux véhicules et un meilleur service à TransHelp, son fournisseur de services de transport accessible. La capacité des déplacements a augmenté de 8 à 10 p. 100 annuellement. Ainsi, l'entreprise compte 2 000 nouveaux clients et a enregistré un nombre record de plus de 400 000 déplacements en 2010 pour les résidants ayant besoin d'un service de transport adapté.

Grâce au Fonds de la taxe sur l'essence, la région de Peel est dorénavant mieux placée pour répondre aux besoins à long terme des résidants ayant besoin de services de transport accessible.

« La nature prévisible à long terme du Fonds de la taxe sur l'essence permet aux municipalités de planifier et de répondre aux besoins spécifiques de chaque collectivité. En Ontario, ce Fonds a favorisé la création d'une relation de confiance mutuellement respectueuse entre les municipalités et le gouvernement du Canada. Ainsi, un assainissement de l'air et de l'eau, une réduction des émissions de gaz à effet de serre et des avantages économiques ont été générés pour des centaines de collectivités dans la province. »

– Gary McNamara, Président de l'Association des municipalités de l'Ontario

Programme ontarien de remboursement de la taxe sur l'essence

Fournir un financement stable et prévisible aux municipalités de l'Ontario

Autobus à Thunder Bay

Le programme ontarien de remboursement de la taxe sur l'essence améliore le transport en commun dans tout l'Ontario. Les investissements dans le transport en commun créent des emplois et offrent plus de choix aux navetteurs.

Depuis 2004, le gouvernement de l'Ontario a consacré plus de 1,9 milliard de dollars à des améliorations sur son réseau de transport municipal grâce à ce programme. Ces investissements ont permis aux municipalités de l'Ontario d'améliorer des services et de développer des routes, notamment :

  • à Brampton - accroissement des niveaux de service et amélioration du service d'autobus en période hors pointe et la fin de semaine;
  • à Durham - mise sur pied du système de cartes de transport en commun PRESTO;
  • à London - augmentation des heures du service d'autobus, ajout de supports à vélos et de nouveaux systèmes de vidéosurveillance;
  • à Thunder Bay - remplacement de sept véhicules de transport adapté;
  • à Waterloo - ajout de véhicules de transport, y compris six autobus hybrides.

Les investissements en transport de l'Ontario récoltent leurs fruits. En 2010, la province a connu une augmentation de près de 132 millions de déplacements de voyageurs comparativement à 2003, éliminant ainsi environ 110 millions de déplacements de voitures des routes ontariennes.

Grâce aux investissements du gouvernement de l'Ontario, les gens passent moins de temps à attendre pour le transport et plus de temps avec leur famille. Ils profitent également d'un plus grand choix de transport adapté et d'un meilleur service partout en Ontario.

« Le financement provincial des fonds provenant du Fonds provincial de la taxe sur l'essence a été et demeure essentiel pour maintenir et augmenter le nombre d'utilisateurs de la Commission de transport de London. Depuis 2002, le financement provincial de la taxe sur l'essence a contribué à des investissements dans la technologie d'autobus intelligent, offrant aux utilisateurs un accès en temps réel au service de renseignements. Il nous a aussi permis d'ajouter des supports à vélo et de nouveaux systèmes de vidéosurveillance sur tous les autobus et d'augmenter les heures de service, permettant ainsi l'ajout de 4,6 millions de déplacements. »

– Larry Ducharme, directeur générale de la Commission de transport de London

En bref :

  • Au cours de l'année 2010-2011 du programme, 93 réseaux de transport municipaux dans 120 collectivités de la province ont reçu 318 millions de dollars du programme de remboursement de la taxe sur l'essence de l'Ontario.
  • Le gouvernement de l'Ontario partage deux cents par litre des revenus provenant de la taxe sur l'essence avec les municipalités afin de développer et d'améliorer davantage leur réseau de transport en commun.
  • Depuis 2003, le gouvernement de l'Ontario a consacré environ 13,4 milliards de dollars aux réseaux de transport en commun, contribuant ainsi à :
    • une augmentation de l'achalandage dans les transports d'environ 132 millions de déplacements de voyageurs;
    • une réduction de 110 millions de déplacements de voitures, réduisant ainsi les congestions routières et permettant un transport plus rapide des gens et des marchandises; et
    • une diminution d'environ 400 000 tonnes d'émissions de gaz à effet de serre provenant des voitures.
  • Selon l'Association canadienne du transport urbain, les Ontariens ont effectué plus de 771 millions de déplacements dans les transports en commun municipaux en 2010.

Financement des priorités locales : Le Fonds Chantiers Canada - volet Collectivités

Le volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada répond aux besoins particuliers des plus petites collectivités (moins de 100 000 personnes), et vise des projets répondant à des objectifs économiques et environnementaux, ainsi qu'à l'amélioration de la qualité de vie. En vertu du complément du volet Collectivités, les gouvernements fédéral et provincial ainsi que les administrations municipales ont investi plus de 1,6 milliard de dollars dans plus de 470 projets communautaires dans la province.

Relier les collectivités en Ontario

La route Malden à LaSalle (Ontario)

Réfections de la route Malden, LaSalle (Ontario)

La rue Brock au Gananoque (Ontario)

Reconstruction de la rue Brock, Gananoque (Ontario)

Les familles et les entreprises de l'Ontario comptent sur les autoroutes, les ponts et les autres infrastructures de transport pour se déplacer, qu'il s'agisse de se rendre au travail ou d'en revenir, d'aller visiter des membres de leur famille ou des amis, ou encore de s'assurer que les produits et les services atteignent le marché en temps opportun. La taille du réseau de transport de l'Ontario exige des investissements réfléchis en ce qui concerne l'entretien et la réfection.

Par exemple, la ville de LaSalle a récemment reconstruit la route Malden. Elle peut maintenant accueillir en toute sécurité les cyclistes, les piétons et les automobilistes qui se déplacent dans les quartiers voisins, le centre ville de LaSalle et la région dans son ensemble.

Un autre exemple est la reconstruction de la rue Brock dans le comté défusionné de Gananoque, qui comprenait la réfection de la route, y compris les trottoirs et les bordures de trottoirs, ainsi que le remplacement d'égouts pluviaux et de conduites d'eau principales.

Ces projets ne sont que deux exemples de l'engagement qu'ont pris le Canada et l'Ontario pour aider les municipalités à améliorer l'efficacité des transports. Des routes et des ponts en bon état ont une durée de vie plus longue et, à long terme, coûtent moins cher aux contribuables. Ils peuvent également rendre les déplacements plus sécuritaires, raccourcir le temps de déplacement et diminuer les frais de réparation de véhicules pour les conducteurs.

Travailler ensemble pour améliorer la qualité de l'eau en Ontario

Systèmes durables d'approvisionnement en eau

En Ontario, tous les ordres de gouvernement s'engagent à investir dans l'infrastructure qui appuie des systèmes d'approvisionnement en eau fiables, sécuritaires et de grande qualité pour protéger nos ressources et nos paysages naturels, notamment les Grands Lacs. Voilà pourquoi le volet Collectivités du Fonds Chantiers Canada a financé plus de 135 projets de système d'approvisionnement en eau potable et de traitement des eaux usées dans la province.

En vertu du Fonds pour l'infrastructure verte, un montant considérable a également été investi pour l'amélioration des stations d'épuration pour favoriser la protection des Grands Lacs, du fleuve Saint-Laurent et de la rivière Mattagami.

Ces projets, tout comme d'autres en Ontario, aident à réduire les impacts sur l'environnement en améliorant la qualité de l'eau déversée dans nos lacs et nos rivières.

Investissements en matière de lutte contre la pollution

Station d'épuration des eaux usées à Goderich (Ontario)

Station d'épuration des eaux usées, Goderich (Ontario)

Grâce au financement fédéral et provincial, la ville de Goderich a intégré un système de désinfection aux ultraviolets au processus de traitement de sa station d'épuration des eaux usées. Ce système a considérablement réduit la concentration résiduelle de chlore dans les eaux usées traitées. Ce projet a donc eu des retombées positives sur les poissons et leur habitat.

De l'aide pour l'eau potable

Le complexe de l'eau potable en sud-ouest de l'Ontario

Le projet Huron Elgin London Project (HELP) pour l'eau potable (Ontario)

Le projet régional Huron Elgin London Project (HELP) pour l'eau potable fournira un système d'approvisionnement en eau potable plus fiable à plus de 500 000 personnes vivant et travaillant dans le sud ouest de l'Ontario. Voici certains des avantages à long terme de ce projet :

  • un approvisionnement durable en eau potable pour la région, qui offre la capacité de faciliter la croissance future;
  • une source en eau de grande qualité pour les collectivités qui y sont reliées;
  • une réduction de la dépendance régionale sur les puits; et
  • un entreposage d'urgence réalisé grâce à l'élaboration d'un réservoir et d'une station de pompage.

Améliorations au traitement des eaux usées à Cramahe

Le comté de Cramahe rénove la station d'épuration de Colborne afin d'augmenter sa capacité. Voici certains des avantages de ce projet :

  • une collecte plus fiable des eaux usées;
  • des déversements de débordements d'eaux usées non traitées moins fréquents et moins importants; et
  • une amélioration du traitement et de la gestion des eaux usées.

La promenade Windsor-Essex : acheminement de marchandises canadiennes sur le marché à l'aide de meilleures autoroutes

Un poste frontalier essentiel

La jonction entre Windsor et Detroit est le poste frontalier commercial le plus occupé en Amérique du Nord. Ce poste sert de route commerciale principale et joue un rôle clé dans l'économie canadienne, car il représente environ un tiers de la circulation des camions commerciaux entre le Canada et les États-Unis. Quelque 140 milliards de biens traversent ce poste chaque année. La valeur de ces cargaisons est la plus élevée de tous les postes frontaliers en Amérique du Nord.

Déplacement de gens et marchandises

Les gouvernements du Canada et de l'Ontario travaillent ensemble sur la promenade Windsor-Essex pour faciliter la traversée de gens et de marchandises par le point d'accès Windsor-Detroit. Le projet est réalisé en partenariat avec le secteur privé à titre d'un des projets de diversification des modes de financement et d'approvisionnement les plus ambitieux à ce jour. Il s'agit également du premier projet de transport à utiliser la diversification des modes de financement et d'approvisionnement.

La promenade Windsor-Essex améliorera ce poste achalandé en reliant pour la première fois l'autoroute 401 directement au réseau d'autoroutes interétatiques des États-Unis. On s'attend à ce que cette promenade, lorsqu'elle sera achevée, réduise chaque déplacement passant par Windsor de près de 20 minutes, en moyenne, grâce à la division des circulations internationale et locale. La route municipale actuelle sera remplacée par une nouvelle autoroute à six voies au dessous du niveau du sol. Plusieurs feux de circulation seront donc retirés et la circulation internationale aura un accès libre vers un nouveau point d'accès d'avant garde. La circulation locale profitera d'un nouveau réseau de routes de desserte à quatre voies qui sera construit au niveau du sol et parallèle à l'autoroute.

Avantages communautaires

La promenade Windsor-Essex apportera de nombreux avantages communautaires et environnementaux importants. Puisqu'une bonne partie de la promenade Windsor-Essex sera au dessous du niveau du sol, qu'elle sera dotée de 11 tunnels représentant un total de 1,8 kilomètre, la collectivité bénéficiera de la réunification des quartiers qui étaient auparavant divisés par l'ancienne route. Les familles profiteront également de 20 kilomètres de nouveaux sentiers pédestres et cyclables ainsi que de plus de 121 hectares d'espaces verts. Le paysagement de la promenade Windsor-Essex présentera 32 sites de restauration où seront plantées des grandes graminées afin de soutenir une variété de plantes et d'espèces en voie de disparition.

Un poste frontalier et un corridor de transport efficaces sont essentiels pour faciliter le commerce international, attirer les investissements et stimuler la croissance de l'économie à l'avenir.

(photos du ministère de l'Infrastructure de l'Ontario)

Le transport en Ontario : offrir aux navetteurs des options de transport rapides, accessibles et écologiques

Amélioration du transport en commun

Les gouvernements du Canada et de l'Ontario appuient fermement les projets de transport en commun qui aident à éliminer la présence de voitures sur nos routes, à diminuer le temps des déplacements et à réduire les impacts environnementaux. On s'attend à ce que la demande en matière de transport augmente au cours des prochaines années. Afin de répondre à ces exigences futures, tous les ordres de gouvernement s'associent pour investir de façon stratégique, et ce, dès maintenant.

Rénovation de la gare Union

Les gouvernements du Canada et de l'Ontario ainsi que la ville de Toronto investissent dans la gare Union de Toronto afin de créer des emplois pour les familles et renforcer notre économie à long terme.

La gare Union de Toronto, la plus grande plate forme de correspondances interrégionale et intermodale au Canada, est essentielle au transport de gens provenant des collectivités avoisinantes qui se dirigent vers le centre-ville. Les navetteurs en route vers le travail ou qui visitent les nombreux attraits touristiques de Toronto aident à stimuler l'économie. Environ 65 millions de voyageurs passent dans la gare Union chaque année. On prévoit que l'achalandage à l'heure de pointe du matin sera quatre fois plus important d'ici 25 ans.

Les investissements dans le projet de la gare Union et le nouveau toit pour le quai couvert de GO soutiennent près de 3 700 emplois2. Le projet a commencé en janvier 2010 et devrait être terminé en 2016.

La rénovation de la gare Union permettra d'accueillir plus de voyageurs, y compris les voyageurs de GO dont le nombre est censé doubler d'ici 2030. Puisque la gare Union abrite le nouveau projet Air Rail Link, qui reliera le centre ville de Toronto à l'Aéroport international Lester B. Pearson, sa rénovation joue un rôle essentiel dans le succès des Jeux panaméricains et parapanaméricains de 2015, événement qui devrait attirer plus de 250 000 touristes dans la région.

[2]Nombre d'emplois fourni par le gouvernement de l'Ontario.

Représentation de la rénovation de la gare Union à Toronto, Ontario

(représentation de la rénovation de la gare Union de GO Transit, une division de METROLINX)

Cap sur les priorités provinciales

Les infrastructures modernes et fiables stimulent l'économie. Elles contribuent à la santé et à la productivité de l'Ontario et nous aident à attirer des investissements et à créer des emplois. Les infrastructures favorisent également l'établissement de collectivités plus solides, et soutiennent la croissance et la compétitivité économiques.

Voilà pourquoi, à l'été 2011, le gouvernement provincial a lancé le nouveau plan d'infrastructure à long terme de l'Ontario, Construire ensemble. Ce plan dirigera la planification des infrastructures et les décisions d'investissement en Ontario au cours des dix prochaines années. Les dollars des contribuables seront donc utilisés intelligemment et les investissements viseront les projets d'infrastructure clés qui renforcent l'économie, créent des emplois et établissent des collectivités. Apprendre davantage sur le plan d'infrastructure à long terme de l'Ontario.

Le plan Construire ensemble comprend des investissements dans les infrastructures économiques essentielles qui stimulent l'économie de l'Ontario et aident à maintenir l'innovation, la compétitivité et la croissance. Ce plan signifie que pour les familles et les entreprises ontariennes, les biens atteindront le marché grâce à des autoroutes, des ponts et des postes frontaliers plus efficaces; les navetteurs auront des options de transport rapides, abordables et écologiques; et la population active aura accès à une éducation solide et innovatrice.

La stratégie d'infrastructure municipale que le gouvernement de l'Ontario a adoptée grâce au plan Construire ensemble verra à ce que la province retire la plus grande valeur des investissements faits dans les infrastructures municipales. Le gouvernement de l'Ontario travaillera sur la gestion des actifs avec les municipalités et se concentrera sur les besoins en infrastructure essentielle les plus criants.

Le gouvernement de l'Ontario espère que le gouvernement du Canada maintiendra son financement des infrastructures provinciales et municipales en Ontario, particulièrement en ce qui concerne les investissements qui génèrent de vastes avantages pour les gens, l'environnement et l'économie.

Mettre le cap sur l'avenir

Partenariats durables

Pour atteindre ses objectifs, notre pays compte sur la collaboration de tous les ordres de gouvernement et d'autres partenaires. Nous savons tous que les infrastructures jouent un rôle de premier plan dans nos vies et notre bien-être économique. En effet, la prospérité à long terme du Canada repose sur la vigueur de nos collectivités et les services de base dont elles ont besoin.

Grâce au Plan d'action économique du Canada et à des initiatives d'infrastructure comme le Fonds Chantiers Canada, le Fonds de la taxe sur l'essence et le Fonds de stimulation de l'infrastructure, de grandes réalisations ont vu le jour en Ontario. Les provinces profitent d'investissements faits pour améliorer le transport en commun, l'eau potable et l'infrastructure verte. Nos investissements dans les infrastructures donnent chaque jour des résultats de plus en plus tangibles, car de plus en plus de projets sont réalisés.

Le gouvernement du Canada est résolu à maintenir son approche axée sur les partenariats en vue de répondre aux priorités nationales, régionales et locales en matière d'infrastructure. La vigueur des partenariats permet d'investir chaque dollar dans des projets d'infrastructure publique répondant aux besoins actuels, mais aussi à la croissance et au développement économiques à long terme.

Nouveau plan à long terme

Le 30 novembre 2011, le gouvernement du Canada a lancé un mécanisme permettant de mobiliser des partenaires partout au pays autour de l'élaboration d'un plan à long terme d'infrastructure publique. Cela signifie que le gouvernement fédéral travaille avec les provinces, les territoires, les municipalités et des intervenants de premier plan, ainsi qu'avec des experts techniques, pour en savoir davantage sur cinq grands thèmes :

  • infrastructures et économie;
  • infrastructures et environnement;
  • infrastructures et collectivités plus fortes;
  • financement des infrastructures;
  • planification et développement durable.

En prévision du nouveau plan d'infrastructure à long terme, nous allons nouer un dialogue constructif mettant l'accent sur les grands principes, priorités et orientations de l'infrastructure publique au Canada. En travaillant ensemble, nous pourrons veiller à ce que le Canada se dote d'infrastructures solides sur lesquelles asseoir la croissance et la prospérité économiques - maintenant et à l'avenir.

Date de modification :