Le pont international Gordie-Howe

The Gordie Howe International Bridge Project banner

Au sujet du projet

Le projet du pont international Gordie-Howe est le projet d'infrastructure binational le plus vaste et le plus ambitieux réalisé à la frontière du Canada et des États-Unis.

Le projet favorisera le déplacement sécuritaire et efficace des gens et des biens qui traversent la rivière Detroit, ce qui permettra d'appuyer les économies de l'Ontario, du Michigan, du Canada et des États-Unis.

Ce projet permettra d'offrir une option additionnelle pour traverser l'un des postes frontaliers commerciaux les plus achalandés entre le Canada et les États-Unis.

Le pont sera la propriété publique du Canada et du Michigan, et le projet sera réalisé par l'Autorité du pont Windsor-Detroit dans le cadre d'un partenariat public-privé (PPP).

Carte des points d'entrée du pont international Gordie-Howe

Vue aérienne des points d'entrée du pont international Gordie-Howe

Volets du projet

  • Pont international Gordie-Howe : Pont à travée simple doté de six voies pour les véhicules et d'une piste à usages multiples pour les piétons et les cyclistes
  • Point d'entrée au Canada : Site de 53 hectares
  • Point d'entrée aux États-Unis : Site de 60 hectares
  • Échangeur de l'I-75 : Nouveau raccordement vers l'Interstate 75 au Michigan
Gordie Howe International Bridge infographic

Figure 1: graphique d'information sur le pont international Gordie-Howe

Prospérité économique

La construction du pont international Gordie-Howe permettra de créer directement des milliers d'emplois en Ontario et au Michigan. On prévoit que des entreprises locales fourniront les biens et les matériaux bruts pendant les travaux de construction, ce qui entraînera des retombées économiques pour la région, en plus de créer des possibilités d'emploi additionnelles. De nombreux emplois permanents seront créés pour assurer l'exploitation et l'entretien du pont et des points d'entrée une fois qu'ils seront ouverts.

En offrant un lien direct entre l'autoroute 401 en Ontario et l'Interstate 75 au Michigan, le pont favorisera l'augmentation des échanges commerciaux et encouragera les investissements entre le Canada et les États-Unis, ce qui permettra d'appuyer la relation commerciale bilatérale la plus importante au monde.

Description textuelle de la figure 1

Le Canada et les États-Unis travaillent en étroite collaboration avec les gouvernements des États-Unis, du Michigan et de l'Ontario pour la construction du nouveau passage frontalier.

Le corridor commercial Windsor-Detroit est le passage commercial terrestre le plus achalandé entre le Canada et les États-Unis, avec 25 pour cent des échanges commerciaux par camion entre les deux pays.

L'année dernière, plus de 2,6 millions de camions ont traversé la frontière entre Windsor et Detroit transportant des biens d'une valeur de plus de 130 milliards de dollars


Rôles et responsabilités


Canada wordmark
Amarjeet Sohi, ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, et Michael Cautillo, président-directeur général de l'Autorité du pont Windsor-Detroit

Amarjeet Sohi, ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, et Michael Cautillo, président-directeur général de l'Autorité du pont Windsor-Detroit

Le gouvernement du Canada finance l'ensemble du projet, et les coûts seront recouvrés au moyen des revenus tirés des péages à venir.

Infrastructure Canada est chargé d'assurer la surveillance du projet et la diligence raisonnable afin de garantir que le projet continue d'être conforme à l'orientation du gouvernement et à l'accord sur le passage conclu en 2012 par le Canada et le Michigan. De plus, Infrastructure Canada est chargé de finaliser l'acquisition des propriétés à Windsor qui sont requises pour la mise en œuvre du projet.

Les autres organismes fédéraux canadiens qui participent au projet comprennent notamment l'Agence des services frontaliers du Canada et l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

logo d'Autorité du pont Windsor-Detroit

L'Autorité du pont Windsor-Detroit (APWD), dont le siège social est situé à Windsor, en Ontario, est une société d'État canadienne sans but lucratif qui relève du Parlement par l'entremise du ministre de l'Infrastructure et des Collectivités.

L'APWD est responsable de la mise en œuvre du projet, ce qui comprend la gestion du processus d'approvisionnement pour la conception, la construction, le financement, l'exploitation et l'entretien du projet du pont international Gordie-Howe dans le cadre d'un partenariat public-privé (PPP). L'APWD sélectionnera le partenaire du PPP et assurera la gestion de l'entente de projet de PPP.

L'APWD est également responsable de la supervision du projet, y compris la construction et l'exploitation du nouveau passage frontalier.  

Suivez l'APWD dans les médias sociaux :

Date de modification :