ARCHIVÉE - Le Canada et la Nouvelle-Écosse appuient des projets de réfection de ponts

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Les travaux amélioreront la sécurité sur les ponts Northport et Sydney River

Northport (Nouvelle-Écosse), le 9 avril 2010 – Scott Armstrong, député de Cumberland—Colchester—Musquodoboit Valley, et Brian Skabar, député de Cumberland North, ont annoncé aujourd'hui que les gouvernements du Canada et de la Nouvelle-Écosse allaient traiter deux projets de réfection de ponts comme des priorités de financement en matière d'infrastructure aux termes du volet Grandes infrastructures du Fonds Chantiers Canada.

« Par l'entremise du Plan d'action économique, le gouvernement du Canada veille à ce que la Nouvelle-Écosse se sorte de cette période d'incertitude économique plus forte que jamais, a dit le député Armstrong, au nom du ministre des Transports et de l'Infrastructure du Canada. Alors que nous amorçons la deuxième année du Plan, notre gouvernement continuera à appuyer des projets d'infrastructure comme ceux que nous avons annoncés aujourd'hui, ce qui contribuera à faire travailler les Canadiens et permettra d'établir les bases de l'avenir économique solide et prospère de notre pays. »

« Le maintien d'infrastructures solides et efficaces en Nouvelle-Écosse constitue une priorité pour notre gouvernement, a affirmé le député provincial Skabar, au nom de Bill Estabrooks, ministre des Transports et du Renouvellement de l'infrastructure. Le secteur de la construction routière crée beaucoup d'emplois, et nous sommes engagés à créer de bons emplois partout dans la province ainsi qu'à les maintenir. »

Les deux projets comprennent la réfection et la réparation du pont Northport, sur la route 366, dans le comté de Cumberland, et du pont Sydney River, sur la route 305, dans le comté du Cap-Breton.

Le coût total du projet du pont Northport est estimé à 3,5 millions de dollars. Le gouvernement du Canada réserve une contribution pouvant atteindre la moitié du total des coûts admissibles du projet, jusqu'à concurrence de 1,575 million de dollars du volet Grandes infrastructures du Fonds Chantiers Canada.

Le coût total du projet du pont Sydney River est estimé à 12 millions de dollars. Le gouvernement du Canada réserve une contribution pouvant atteindre la moitié du total des coûts admissibles du projet, jusqu'à concurrence de 5,4 millions de dollars du même volet du Fonds. La Nouvelle-Écosse fournira la somme restante pour les deux projets.

En plus des projets annoncés aujourd'hui, les projets d'amélioration du pont Heatherton et du pont Lower South River, annoncés le 25 janvier 2009 comme priorités en matière de financement dans le cadre du Financement de base pour les provinces et les territoires, seront maintenant appuyés dans le cadre du volet Grandes infrastructures du Fonds Chantiers Canada.

Le Canada et la Nouvelle-Écosse travaillent ensemble à la création d'emplois et à la stimulation de l'économie, tout en effectuant d'importants investissements qui aident les collectivités à améliorer leur infrastructure. Les deux gouvernements ont convenu de travailler ensemble et de veiller à ce que les fonds soient versés rapidement et de manière efficace afin que les travaux de construction puissent débuter le plus tôt possible.

Pour en savoir plus au sujet du Plan d'action économique du Canada, visitez le site Web suivant : Plan d'action économique du Canada

Personnes-ressources :

Infrastructure Canada
613-948-1148

Stephen McIntosh
Communications et Diffusion
Scott Armstrong, député
Cumberland-Colchester-Musquodoboit Valley
902-893-2455

Patricia Jreige
Conseillère en communications
Province de la Nouvelle-Écosse
Transports et Renouvellement de l'infrastructure
902-221-1632

Document d'information
CHANTIERS CANADA FINANCE LA RÉFECTION DE PONTS EN NOUVELLE-ÉCOSSE

Le Canada et la Nouvelle-Écosse travaillent ensemble à la création d'emplois et à la stimulation de l'économie, tout en effectuant d'importants investissements qui aident les collectivités à améliorer leur infrastructure.

Les gouvernements du Canada et de la Nouvelle-Écosse collaborent pour déterminer des priorités de financement aux termes de Chantiers Canada. Aujourd'hui, les deux gouvernements annoncent qu'ils vont traiter les projets de réfection du pont Northport et du pont Sydney River, dans les comtés de Cumberland et du Cap-Breton, comme des priorités de financement en matière d'infrastructure.

En plus des projets annoncés aujourd'hui, deux projets d'amélioration de ponts, annoncés le 25 janvier 2009 comme des priorités de financement dans le cadre du Financement de base pour les provinces et les territoires, seront maintenant appuyés aux termes du volet Grandes infrastructures du Fonds Chantiers Canada. Le coût total du projet du pont Heatherton est estimé à 4 millions de dollars. Le Gouvernement du Canada réserve une contribution pouvant atteindre la moitié du total des coûts admissibles du projet, jusqu'à concurrence de 1,8 million de dollars. Le coût total du projet du pont Lower South River est estimé à 5,5 millions de dollars. Le gouvernement du Canada réserve une contribution pouvant atteindre la moitié du total des coûts admissibles du projet, jusqu'à concurrence de 2,475 millions de dollars.

Le soutien du gouvernement du Canada sera accordé à des projets d'amélioration de l'infrastructure qui respectent tous les critères fédéraux d'admissibilité et d'approbation applicables du Fonds de stimulation de l'infrastructure et à la signature d'une entente de contribution avec la province.

Volet Grandes infrastructures (VGI)

Le volet Grandes infrastructures vise les grands projets stratégiques d'importance régionale et nationale. Aux termes de ce volet, deux tiers du financement national sont consacrés aux priorités nationales. Les projets du volet Grandes infrastructures sont sélectionnés en fonction du mérite au moyen d'un processus de négociation fédéral-provincial/territorial. De plus, tous les projets doivent répondre à des critères liés à l'environnement, à l'économie et à la qualité de vie. On mettra également l'accent sur les technologies novatrices et les partenariats.