ARCHIVÉE - Un partenariat Canada-Québec fructueux pour la ville de Malartic

Contenu archivé

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Programme de renouvellement des conduites (PRECO)

Malartic (Québec), le 9 avril 2010 – Le ministre des Ressources naturelles du Canada, l'honorable Christian Paradis et le ministre responsable des Affaires autochtones, ministre responsable des régions de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec et député d'Abitibi-Est, monsieur Pierre Corbeil, sont heureux d'annoncer une participation financière conjointe de 774 000 $ à la Ville de Malartic dans le cadre de l'entente fédérale-provinciale relative au Programme de renouvellement des conduites (PRECO). Avec la contribution de la Ville, ce sont des investissements estimés à 1 161 000 $ qui permettront la réalisation d'importants travaux d'infrastructures à Malartic.

« Par l'entremise de la contribution fédérale au PRECO, le gouvernement du Canada permettra de créer des emplois et de stimuler l'économie, a déclaré le ministre Paradis. L'annonce d'aujourd'hui est un exemple tangible de la collaboration étroite entre le Canada, le Québec et les municipalités pour investir toutes les sommes du programme PRECO dans le plus court délai possible. Un peu plus d'un an après l'annonce faite par les premiers ministres Harper et Charest à Lévis au mois de mars 2009, nous avons réussi à engager la contribution conjointe des deux gouvernements d'une valeur de 700 millions de dollars. »

« Grâce au PRECO, la Ville de Malartic pourra consolider son réseau de collecte des eaux usées, ce qui assurera la qualité de vie de ses citoyennes et de ses citoyens. Ces investissements majeurs contribueront également à la protection de l'environnement dans une perspective de développement durable », a ajouté le ministre Corbeil.

Simple et novateur, le PRECO permet aux municipalités du Québec d'effectuer des travaux de réhabilitation ou de remplacement de leurs conduites de distribution d'eau potable et d'égout. Les priorités d'investissement sont déterminées par les municipalités selon un plan d'intervention qu'elles ont présenté au ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire du Québec. Les municipalités ont la responsabilité de choisir elles-mêmes entre la réhabilitation ou le remplacement des conduites, ce qui leur procure une plus grande autonomie. Rappelons que le réseau de conduites souterraines de l'ensemble des municipalités du Québec couvre plus de 80 000 kilomètres et que sa valeur est estimée à plus de 60 milliards de dollars.

Les gouvernements du Canada et du Québec ont accordé un total de 700 millions de dollars pour des projets à être financés dans le cadre du ce programme. Avec la contribution des municipalités, plus d'un milliard de dollars ont ainsi été rendus disponibles pour des travaux admissibles qui doivent être complétés d'ici le 31 décembre 2010.

La contribution du gouvernement du Canada au PRECO provient du Fonds de stimulation de l'infrastructure d'une valeur de 4 milliards de dollars, lequel fait partie du Plan d'action économique du Canada annoncé dans le budget de janvier 2009. Le gouvernement du Canada a réservé jusqu'à 350 millions de dollars de ce fonds pour des projets agréés par le PRECO.

La contribution de 350 millions de dollars du gouvernement du Québec découle du Plan québécois des infrastructures, lequel a été bonifié en janvier 2009 et compte désormais sur une enveloppe de près de 42 milliards de dollars afin de renouveler plusieurs infrastructures québécoises au cours des cinq prochaines années.

Renseignements additionnels :

Pour de plus amples renseignements sur les investissements dans les infrastructures, consultez les sites Web www.creerdesemplois.gc.ca et Travaux d'infrastructure du gouvernement du Québec.

Pour de plus amples renseignements sur le Plan d'action économique du gouvernement du Canada, consultez le site Web Plan d'action économique du Canada.

Pour de plus amples renseignements sur le Plan québécois des infrastructures, consultez le site Web Secrétariat du Conseil du trésor.

Sources :

Jacques Fauteux
Directeur en politiques et en communications
Cabinet du ministre des Transports et de l'Infrastructure du Canada
613 991-0700

Sylvain Bourassa
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire
418 691-2050

Daniel Doucet
Attaché de presse
Cabinet du ministre responsable des Affaires autochtones, ministre responsable des régions de l'Abitibi-Témiscamingue et du Nord-du-Québec
418 646-9131