Banque de l'infrastructure du Canada



Le ministre de l'Infrastructure et des Collectivités est responsable de la Banque de l'infrastructure du Canada (BIC).

La Banque de l'infrastructure du Canada est une nouvelle société d'État qui fonctionne indépendamment du gouvernement et qui est régie par un conseil d'administration. La Banque rendra des comptes au gouvernement et au Parlement par l'entremise du ministre de l'Infrastructure et des Collectivités.

Dans le cadre du plan d'infrastructure historique du gouvernement du Canada, Investir dans le Canada, on a annoncé la création de la Banque de l'infrastructure du Canada à titre d'outil additionnel que nos partenaires provinciaux, territoriaux, municipaux et autochtones pourront utiliser pour réaliser des projets d'infrastructure partout au Canada. Les projets dans lesquels la Banque investira contribueront à notre croissance économique à long terme et appuieront la création de bons emplois bien rémunérés pour les gens de la classe moyenne.

La Banque utilisera le soutien du gouvernement fédéral pour attirer des investissements privés et industriels dans le cadre de nouveaux projets qui généreront des revenus et qui seront dans l'intérêt du public. En mettant à profit des capitaux et de l'expertise du secteur privé, la Banque contribuera à optimiser l'utilisation des fonds publics, ce qui permettra de conserver les subventions pour les projets qui sont les plus appropriés pour les mécanismes traditionnels de financement par subventions.

La Banque de l'infrastructure du Canada investira 35 milliards de dollars du gouvernement fédéral dans des projets d'infrastructure transformateurs. De ce montant, 15 milliards de dollars proviendront du plan d'infrastructure Investir dans le Canada, de plus de 180 milliards de dollars, notamment pour ce qui suit :

  • 5 milliards de dollars pour les réseaux de transport en commun;  
  • 5 milliards de dollars pour les corridors de commerce et de transport;  
  • 5 milliards de dollars pour les projets visant les infrastructures vertes, y compris ceux qui permettent de réduire les émissions de gaz à effet de serre, qui favorisent l'assainissement de l'air et de l'eau, et qui encouragent l'utilisation de l'énergie renouvelable.
Date de modification :